Nouveau

Phuyupatamarca

Phuyupatamarca

Les ruines de Phuyupatamarca, situées le long du chemin de l'Inca, comptent parmi les ruines incas les mieux conservées et les plus pittoresques qui existent.

Histoire de Phuyupatamarca

Connue sous le nom de "Ville au-dessus des nuages", Phuyupatamarca est à plus de 11 000 pieds au-dessus du niveau de la mer et souvent entourée d'épais nuages ​​qui se frayent un chemin à travers les vallées ci-dessous - produisant un point de vue pittoresque à ne pas manquer. Il peut sembler que le site flotte au-dessus des nuages.

On pense que le site a été construit au XVe siècle et était une étape sur la route du Machu Picchu. Il avait également une sorte de fonction rituelle/cérémoniale religieuse - les bains en sont la preuve tangible.

Phuyupatamarca aujourd'hui

Le site lui-même contient d'excellentes ruines incas, notamment des terrasses agricoles construites à flanc de colline et une colonie au-dessus d'elles qui comprend des bains rituels avec de l'eau qui les traverse encore pendant la saison des pluies, un temple et un impressionnant système d'irrigation. Un certain nombre de plates-formes d'observation offrent d'excellentes vues.

C'est à peu près la seule façon de visiter Phuyupatamarca lors de l'une des nombreuses randonnées organisées sur le chemin de l'Inca. Plusieurs visites campent ici pendant la nuit avant de se diriger tôt le matin vers le Machu Picchu pour le lever du soleil. Les vues ici sont incomparables malgré tout et valent la peine d'être absorbées.

Se rendre à Phuyupatamarca

Le site n'est accessible qu'à pied : c'est la troisième nuit de la randonnée de 4 jours sur le Chemin de l'Inca, qui a tendance à partir de Cusco, et commence la randonnée au km.82.


Supposons que vous planifiez une randonnée au Machu Picchu. Dans ce cas, vous avez probablement du mal à décider quel trek vous convient le mieux – Chemin Inca contre Salkantay Trek – Je m'appelle Juan Coronel, un guide touristique natif du Pérou. Cet article expliquera brièvement la différence entre les deux randonnées les plus populaires au Pérou pour vous aider à choisir le circuit qui correspond le mieux à vos intérêts.

Aperçu

Tandis que Chemin de l'Inca est une tournée emblématique, constamment classée parmi les les meilleures randonnées du monde. Vous trouverez toujours dans de nombreux blogs un parcours bondé et complet toute l'année.

Les Trek du Salkantay est souvent connu comme le sentier le moins encombré avec plus de nature et une vue imprenable lors d'une randonnée le long des montagnes et des nuages.

Si les descriptions ci-dessus sont vos idées sur ces deux belles randonnées, laissez-moi vous dire que tout n'est pas vrai.

Les deux sentiers regorgent de vues incroyables, de sites incas, d'histoire et vous passerez un moment merveilleux sur l'un ou l'autre des sentiers de votre choix. Maintenant, continuez à lire certaines des différences pour vous aider à décider quel itinéraire est la meilleure option.

Distance de randonnée jusqu'au Machu Picchu

La distance dans les deux randonnées peut varier en fonction de l'itinéraire et de l'itinéraire que vous empruntez. Ne soyez pas surpris si vous trouvez sur certains sites plus ou moins de kilomètres.

Chemin de l'Inca

Le Classic IncaTrail commence dans la Vallée Sacrée, dans la petite ville de Piscaccucho, également connue sous le nom de Km 82. Vous pouvez choisir entre un circuit de 4 jours ou un circuit de 5 jours en fonction de vos préférences, de la taille du groupe, de la vitesse et du temps que vous souhaitez. dépenser. Les deux itinéraires suivent le même itinéraire qui a un total de 43 km ou 26 milles.

Trek du Salkantay

Le trek de Salkantay commence dans le district voisin de Mollepata. Il existe plusieurs itinéraires, itinéraires et points de départ pour ce trek. Le Classic Salkantay Trek commence à Soraypampa, visite le lac Humantay, atteint le col de Salkantay, s'aventure dans la forêt de nuages ​​et arrive au Machu Picchu à travers la jungle. La distance totale parcourue est 60 km ou 37 milles dans un horaire de 5 jours.

Chemin Inca pavé de pierres

L'altitude de la Chemin de l'Inca et Trek du Salkantay

Le mal d'altitude est l'une des principales difficultés auxquelles la plupart des voyageurs seront confrontés pendant le trek au Machu Picchu. La meilleure chose à éviter est d'arriver au moins deux jours avant le départ de votre visite, de boire beaucoup d'eau avant et pendant la visite, de manger léger, surtout les premiers jours d'arrivée, et d'avoir Diamox avec vous.

L'altitude du Chemin de l'Inca

Vous allez conquérir 2 grandes montagnes: Dead Woman's Pass (4215m / 13829ft), qui prend environ 6 heures de montée et 2 heures de descente au total. La deuxième montagne est le col de Runqurakay (4000m / 13123ft), qui prend environ 2 heures de montée et 2 heures de descente.

Vous serez à une altitude plus basse pendant le Chemin de l'Inca que Salkantay cependant, vous passerez beaucoup de temps au-dessus de 3000 m (9842ft). Cela pourrait augmenter les chances d'avoir des problèmes d'altitude.

L'altitude du trek du Salkantay

Le point culminant du trek de Salkantay est à 4630 m (15190 pieds), soit près de 200 mètres plus haut que le point culminant du Chemin Inca. Cependant, il n'y a qu'une seule montagne au-dessus de 3000 m (9842ft).

Les chances d'avoir des problèmes d'altitude sont plus élevées à Salkantay Trek, mais vous ne ferez de la randonnée que pendant deux jours à haute altitude. Vous apprécierez la forêt de nuages ​​avec une altitude moyenne de 2600m (8530ft) et un beau temps chaud pour le reste des jours.

La forêt de nuages

L'histoire dans le Chemin Inca contre Salkantay Trek

Si vous souhaitez visiter les anciens sites Incas, le Chemin de l'Inca est la meilleure option. Cela ne signifie pas que vous n'aurez pas de leçons d'histoire de la part de nos guides experts du Salkantay Trek. En fait, les mêmes guides touristiques du Chemin de l'Inca vous guideront également dans le Salkantay Trek.

Comment est le Chemin de l'Inca dans l'histoire?

Vous visiterez plusieurs sites archéologiques avant le Machu Picchu, tels que Patallaqta, Runcuraccay, Sayacmarca, Phuyupatamarca, Intipata, Wiñaywayna et Sungate. À chaque endroit, nos guides touristiques passionnés vous expliqueront l'histoire de notre pays.

Histoire dans le trek du Salkantay

Selon l'itinéraire que vous suivez, vous pouvez parcourir une petite partie d'un sentier Inca original (différent du sentier Inca classique jusqu'au Machu Picchu). Ce Chemin Inca mène à Llaqtapata, un ancien site Inca situé au sommet d'une montagne juste en face du Machu Picchu.

Cours d'histoire au Chemin de l'Inca

Le paysage de Chemin Inca contre Salkantay Trek

Vues du Chemin de l'Inca

Inca Trail offre une vue imprenable sur les montagnes, les sites incas, la forêt de nuages ​​et la première vue de Sungate au Machu Picchu tôt le matin du dernier jour.

Vues du trek du Salkantay

Salkantay Trek offrira des vues plus variées et plus belles : depuis les lacs, les glaciers, la forêt de nuages, et sans aucun doute, la vue de Llaqtapata au Machu Picchu depuis une montagne différente est l'une des meilleures.

Vue de Llaqtapata, Chemin Inca

Disponibilité de Chemin Inca contre Salkantay Trek

Inca Trail a une disponibilité limitée et Salkantay Trek est en vente libre. Pendant le sentier Salkantay, vous pouvez avoir des groupes plus importants que le sentier Inca pendant la haute saison.

Permis du Chemin Inca

Un maximum de 500 personnes sont autorisées sur le Chemin de l'Inca par jour, ce nombre comprend les porteurs, les guides, les chefs et les invités. Le nombre d'invités est d'environ 200 par jour. Ce nombre est plus élevé par rapport au nombre moyen de voyageurs à Salkantay Trek.

Les groupes du Chemin Inca sont très bien organisés. Il y a un maximum de 8 personnes avec un guide. Et 16 invités par groupe avec deux guides touristiques, cela signifie que s'il y a plus de 16 personnes, le groupe doit se diviser en deux groupes distincts.

Il y a l'idée que le Chemin de l'Inca est bondé. Cependant, ce n'est pas du tout vrai. Selon l'itinéraire, l'emplacement du camping et les différentes heures de départ de chaque groupe, vous pourriez voir quelques voyageurs avec vous.

Lorsque vous randonnez en grand groupe comme une dizaine de personnes, vous irez à votre rythme et vous regrouperez dans des points précis indiqués par les guides touristiques, notamment pour des cours d'histoire ou pour visiter des sites incas. De cette façon, vous marcherez principalement avec votre groupe.

Lorsque vous avez du mal à monter dans la montagne, il est agréable de s'arrêter et de discuter avec quelqu'un et de rencontrer des gens, donc cet aspect du Chemin de l'Inca n'est pas entièrement négatif.

Trek du Salkantay

En face du Chemin de l'Inca, Salkantay n'est pas strictement réglementé par le gouvernement. Cela signifie que vous pouvez camper à n'importe quel endroit choisi par votre guide et votre équipe de trekking. Les groupes peuvent également être autant de personnes que les entreprises décident ou vendent.

Alors que le sentier Salkantay reçoit en moyenne moins de visiteurs par jour, cela dépendra de l'itinéraire et de l'entreprise que vous embauchez, du nombre de personnes dans votre groupe ou en randonnée avec vous. Je mentionne cela parce que j'ai vu des groupes de 30 ou 40 invités, ce qui n'est peut-être pas aussi amusant qu'il y paraît, étant donné que tout le monde a des conditions physiques, des vitesses et des préférences différentes.

Certains jours, vous pourriez voir plus de visiteurs que le Chemin de l'Inca. Chaque jour arrive en moyenne 4 000 personnes au Machu Picchu et seulement 200 du Chemin de l'Inca, il y a donc des chances d'avoir plus de personnes dans le Salkantay certains jours. En fin de compte, cela dépendra de l'entreprise, de la façon dont elle fournit l'itinéraire, du nombre maximum de participants et de l'expérience des guides touristiques pour vous offrir un merveilleux voyage.

De tout ce qui précède, le nombre de visiteurs à chaque randonnée ne devrait pas être une raison pour choisir les itinéraires qui vous conviennent le mieux.

Vue sur le lac Salkantay

Tenez compte de votre budget

Chemin de l'Inca

Le gouvernement contrôle strictement le Chemin Inca et la disponibilité est limitée par jour. Pour cette raison, les circuits du Chemin Inca seront toujours plus chers que le trek du Salkantay. Considérez une moyenne de 100$ plus coûteuse en raison du coût des permis.

Le coût moyen des visites de groupe sur le Chemin Inca se situe entre 600 USD et 700 USD. Lors de la réservation d'une visite sur le Chemin Inca, vous devez prendre en compte :

  • Si votre visite comprend un porteur personnel ou pas, c'est indispensable car certaines entreprises ne vont pas vous inclure et vous proposer en option. Il est essentiel de réserver auprès d'une entreprise qui inclut des porteurs personnels dans votre visite. Sinon, il pourrait être coûteux d'en louer un pendant le trek.
  • Vérifiez si l'entreprise fournit tous les transports du début à la fin. Certaines compagnies ne proposent pas de bus de Machu Picchu à Aguas Calientes, par exemple. Une mauvaise expérience à la fin de la visite pourrait gâcher tout le voyage.

Trek du Salkantay

Salkantay Trek ne nécessite pas de permis spécial. Cependant, vous aurez toujours besoin de billets pour entrer au Machu Picchu et de trains pour retourner à Cusco. Il est important de mentionner qu'il y a des frais à payer pour entrer à Salkantay, mais ils sont nettement inférieurs à ceux du Chemin Inca.

Le coût moyen du Salkantay Trek se situe entre 500.USD et 600.USD. Avant de réserver une visite, vous devez en tenir compte.

  • Évitez de réserver les visites avec les prix les plus bas pour cette visite. Il est bon de réserver les prix les plus bas pour participer à une excursion d'une journée. Cependant, lors d'une randonnée de plusieurs jours, en haute altitude, éventuellement par mauvais temps, vous voudrez peut-être reconsidérer et réserver avec une entreprise réputée, un guide professionnel et un bon équipement de camping pour les 3000 mètres + camping.
  • Plus le prix que vous payez est bas, plus les groupes seront nombreux pour compenser les dépenses, le personnel sous-payé, la qualité de la nourriture, l'équipement, les hôtels. C'est quelque chose que vous voulez éviter en vacances.
  • Toute visite qui annonce les Treks du Salkantay avec des prix inférieurs à 400 USD a généralement de nombreux coûts cachés. Au final, vous finirez par payer plus que les circuits tout compris (droits d'entrée, cheval d'urgence, sac de sport pour objets personnels, transport pendant le trek, activités supplémentaires sur le parcours, catégorie d'hôtel, bus aller-retour jusqu'au Machu Picchu sont des choses de base que vous devez vérifier avant de réserver). Vous ne serez pas à l'aise de découvrir que votre visite n'en incluait pas certains.
  • Le dernier mais non le moindre est l'horaire du train sur le chemin du retour à votre hôtel. Certaines compagnies proposent des prix plus bas car elles vous réserveront les trains les moins chers et les plus récents. C'est quelque chose que vous n'aimerez pas du tout après 4 ou 5 jours de randonnée en montagne. Le dernier horaire des trains arrivera à Cusco vers minuit ou 1h du matin.

TreXpérience est la seule entreprise qui inclut toutes les visites de groupe, l'exclusivité Train panoramiques de retour à Ollantaytambo, et des camionnettes privées de retour à Cusco.

Nourriture pendant le trek du Salkantay

Le temps de Chemin Inca contre Salkantay Trek

Cusco est située au cœur des Andes, où le temps est imprévisible. Même si nous n'avons que deux saisons (pluie et saison sèche), vous devez toujours vous préparer à toutes sortes de conditions météorologiques (vêtements légers, vestes chaudes, imperméable).

De septembre à avril est la saison des pluies, cela ne signifie pas que vous aurez de la pluie tous les jours il y a des semaines, vous ne voyez pas de pluie. Cependant, les chances sont plus élevées qu'en saison sèche. Les températures diurnes et les températures nocturnes peuvent ne pas varier autant.

De mai à octobre est la saison sèche, cependant, vous devez toujours avoir des vêtements de pluie car nous avons des pluies occasionnelles. Pendant la journée, les températures peuvent être étouffantes lorsqu'il fait beau, et la nuit la température descend en dessous de 0°C.

Les deux Treks commencent dans les Andes, où l'air est sec et froid, et ils se termineront dans la forêt de nuages ​​où se trouve le Machu Picchu avec un temps chaud et beaucoup d'humidité. En raison de l'emplacement des sentiers, le Salkantay Trek est susceptible de recevoir plus de pluie que le Chemin Inca.

Le point de départ du Chemin de l'Inca

Hébergement de Chemin Inca contre Salkantay Trek

TreXperience fournit un équipement de bonne qualité pour le camping. Même les jours les plus difficiles où le temps peut être extrême, vous vous amuserez toujours, profiterez de vos vacances. Préparez-vous toujours à la pluie, au froid, ayez de la crème solaire, de l'eau et un appareil photo.

Chemin de l'Inca

A l'intérieur du Chemin de l'Inca, nous ne pouvons faire du camping que les grands porteurs doivent transporter tout le nécessaire pendant le trek, comme la nourriture, l'équipement, les tentes. Vous aurez 3 nuits de camping à l'intérieur du Chemin de l'Inca. Des toilettes peuvent être trouvées dans chaque camping et à un endroit spécifique pendant la journée, comme des endroits pour déjeuner. TreXperience fournit des toilettes portables pour tous nos groupes.

Trek du Salkantay

Salkantay Trek peut se faire de 2 manières en camping et lodge to lodge, la route que nous empruntons est la moins encombrée, et le camping où nous restons est un endroit dégagé pour profiter des étoiles. Nous campons 3 nuits pendant le Salkantay Trek, et nous passons 1 nuit dans un hôtel à Aguas Calientes.

Camping à Salkantay

Nourriture sur Chemin Inca contre Salkantay Trek

Dans toutes nos randonnées de 3 jours ou plus, vous serez accompagné par une équipe de trekking experte pour vous préparer des repas frais. La nourriture que nous proposons est très similaire à chaque randonnée. Cependant, il y a quelques suppléments sur des visites spécifiques.

Chemin de l'Inca

Pendant le Chemin de l'Inca, votre chef de trekking préparera des repas frais dès le premier petit-déjeuner. Chaque jour, vous aurez beaucoup d'options sur la table puisque nous servons un buffet, du poisson le premier jour, du poulet, du bœuf, végétarien, végétalien, sans gluten, sans produits laitiers. Veuillez indiquer vos préférences ou vos besoins alimentaires à l'avance.

Trek du Salkantay

Nous fournissons la même nourriture que le Chemin de l'Inca avec un Pachamanca supplémentaire, un barbecue souterrain aux pierres chaudes, traditionnel au Pérou. Ce plat n'est pas possible à préparer dans le Chemin Inca car nous ne pouvons pas allumer de feu. Cependant, dans le Salkantay Trek, nous visitons des villages dans la forêt de nuages, explorons les fermes de café biologique, préparons vous-même votre tasse de café à partir de zéro et préparons avec les habitants la traditionnelle Pachamanca.

Préparation pour le barbecue Pachamanca sur le sentier Salkantay

Ce sont quelques-unes des différences entre ces grands treks. Comme je l'ai mentionné au début de cette page, vous vivrez une expérience merveilleuse lors de l'une de ces visites. Si Inca Trail est complet, vous pouvez parcourir le Salkantay Trail , le Lares Trek , même la version plus courte du Inca Trail sont d'excellentes options.


Sur la piste - Pacamayo à Phuyupatamarca

Ce matin, nous nous réveillons à des températures fraîches et accueillons une tasse de thé de coca chaud, compliments des porteurs. Ce thé est OK, mais je suis prêt pour une partie du café épais et fort qui, je le sais, sera sur la table du petit-déjeuner, il fait froid ici !

Toute la nuit, les grenouilles ont chanté, heureuses de la pluie. C'était très apaisant et tout le monde a dit avoir dormi comme des bébés après notre grande montée sur Warmiwañusca. Notre camping est perché à flanc de montagne et la vue sur la vallée et ses environs est exceptionnelle alors que nous déjeunons dans les nuages.

Ce matin, notre guide a organisé une présentation des porteurs. Il leur demande de nous parler d'eux, d'où ils viennent, s'ils sont mariés, combien d'enfants ils ont et combien de fois ils ont été sur la piste. Avec fierté, ils s'avancent un par un et parlent de leur vie, plaisantant et se regardant parler. L'un des porteurs a presque 60 ans et l'autre n'a que 22 ans.

Un mot sur notre opérateur et les porteurs :

Les porteurs sont tous très bien pourvus pour travailler sur le sentier et reçoivent des vestes polaires, des chemises et des chapeaux, ainsi que des chaussures. Certains d'entre eux ne souhaitent pas porter les chaussures fournies, comme vous pouvez le voir, mais souhaitent continuer à porter les sandales en caoutchouc standard que portent les habitants de la région. Ils sont également fournis avec des sacs dotés de bretelles rembourrées et de bretelles rembourrées. Fournis avec une excellente nourriture sur le sentier ainsi qu'un abri, vos porteurs sont bien payés et bien pris en charge. Une partie des frais payés à nos opérateurs va également à une fondation soutenant les porteurs dans la région du Machu Picchu. Si vous avez choisi une entreprise pour parcourir le sentier et que tous les randonneurs doivent utiliser des porteurs sur cette section du sentier Inka, assurez-vous d'utiliser une entreprise qui pratique un emploi et un traitement responsables pour ses porteurs.

Nous terminons le petit-déjeuner et nous nous préparons pour la prochaine randonnée à flanc de montagne escarpée jusqu'à Runkurakay. Dans l'image ci-dessous, si vous suivez ce sentier de randonneurs jusqu'au centre de la montagne, vous pouvez presque distinguer les ruines. C'est ici que nous ferons notre prochain arrêt. Au-dessus se trouve le deuxième plus haut col du sentier à 13 113 pieds. Nous commençons la randonnée et le sentier est difficile! J'aurais dû avoir une autre tasse de java !

Une fois aux ruines, nous nous arrêtons pour une conférence et accueillons un repos. Les ruines sont belles ! Cette ruine était un tambo ou un entrepôt temporaire pour les lamas, d'autres animaux et des fournitures. C'était aussi une sorte de station de ravitaillement pour les courriers incas. Cette petite construction ronde n'est pas typique de la construction inca.

Avec le recul, on aperçoit au loin le col de Warmiwañuska ainsi que le camping et les cascades. L'immensité de la vue est absolument époustouflante alors que nous soufflons et soufflons jusqu'au site!

Nous poursuivons et atteignons le col vers 10h00 après une randonnée de 20 minutes. Il pleut un peu, froid et venteux alors que nous apercevons le col et les sommets enneigés de la chaîne Pumasillo. Nous sommes maintenant à 12 960 pieds. En descendant dans le haut paramo, nous passons par deux lacs andins. Le sentier est flanqué de hautes herbes en bouquet et de plus de fleurs. Nous voyons quelques canards dans les lacs et de nombreux Tanangers noirs et oranges en cours de route. Des volées de perroquets caquettent en s'élançant et on voit même quelques colibris ! Mais l'un des meilleurs aspects de la randonnée à cette période de l'année est la belle verdure luxuriante de la saison des pluies et le manque de randonneurs sur le sentier. En fait, à part les voir de l'autre côté du dernier camping, nous n'avons pas vu beaucoup de randonneurs.

Nous marchons pendant une heure jusqu'au site archéologique de Sayacmarca, qui signifie ville inaccessible, composé d'un immense complexe de maisons et de places perchées sur le flanc de la montagne surplombant la vallée d'Aobamba. Nous sommes émerveillés alors que nous montons l'escalier raide jusqu'au site de cet incroyable exploit d'ingénierie.

Nous sommes littéralement suspendus au flanc de la montagne dans les nuages ​​sur cet ensemble de ruines, couvertes de mousse et de fleurs.

Après une conférence, nous quittons Sayacmarca et marchons pendant 30 minutes et nous remarquons que le sentier devient beaucoup plus dense avec du feuillage. Les côtés du sentier sont recouverts de grands tapis de minuscules broméliacées et de fantastiques plantes miniatures sous les broussailles et les arbres. Nous arrivons à Chacquicocha pour le déjeuner et un repos bien mérité.

Je dois mentionner qu'il y a des toilettes ici à utiliser et qu'elles sont entretenues et nettoyées souvent mais assez primitives. Il y a un bâtiment en pierre au toit de chaume qui est carrelé à l'intérieur et contient des toilettes mais pas de toilettes assises, vous devez vous tenir debout. Des lavabos sont situés à l'entrée et c'est toujours un spectacle bienvenu.

Nous marchons à une bonne distance de ce site jusqu'à une haute falaise de la région et le déjeuner est déjà préparé pour nous.

Un festin de pain, tomates, concombres, fromage et soupe de Quiñoa nous attend. Notre plat principal est composé de pâtes au thon, de légumes et d'un œuf dur. Du thé de coca et du miel sont également servis et nous sommes heureux pour la nourriture. La randonnée a été difficile ce matin.

Nous nous rassemblons pour recommencer la randonnée et nous sommes embrumés sur ce plateau massif alors qu'ils se déplacent rapidement autour de nous. Le sentier se transforme en un immense chemin à contreforts suspendu à la montagne et construit en pavés de granit. Nous sommes maintenant dans une forêt de nuages ​​et la végétation devient très sauvage. Soudain, nous voyons des orchidées et de grandes masses de broméliacées dans les arbres. Nous atteignons enfin le premier tunnel, taillé dans la roche vivante, et il semble que nous marchions dans le flanc de la montagne comme un grand chapitre d'un roman de Harry Potter !

Le sentier continue à travers une forêt de nuages ​​et nous voyons bientôt des fougères géantes, des peuplements de bambous et de nombreuses orchidées. Après avoir marché pendant près de deux heures et effectué le troisième passage de la journée de randonnée, nous campons près d'un pinacle rocheux surmonté de plates-formes d'observation incas. Il surplombe les ruines de Phuyupatamarca qui est considérée par beaucoup comme l'une des plus belles du sentier !

Notre camping se trouve dans une alcôve protégée au sommet de ce magnifique sommet mais sous une perspective face aux ruines. Nous avons la vue sur les sommets enneigés du Salcantay, la chaîne de montagnes Vilcabamba et une vue imprenable sur la vallée en direction de la région amazonienne. Il n'y a pas mieux que ça !

Nos opérateurs utilisent l'horaire de 5 jours à 4 nuits pour le Chemin de l'Inca, ce qui permet un rythme un peu plus lent pour profiter des sites. Cela évite également de se réveiller au milieu de la nuit pour partir en randonnée le jour 4 du sentier vers le Machu Picchu pour arriver au lever du soleil. Cela donne un rythme effréné. Les 5 jours et 4 nuits nous permettent d'arriver à MP en fin d'après-midi, de passer la nuit à Aguas Calientes, puis de visiter MP au lever du soleil le 5ème matin pour une visite complète du site.

Nous nous asseyons à l'affût et prenons des photos des ruines et de la vue à 360 degrés qui est époustouflante. Nous savons que c'est un trek que nous n'oublierons jamais ! Nous prenons un thé et une collation au camping avant le dîner, mais le soleil se couche et bien sûr, nous devons prendre quelques photos de groupe. Il y a des nuages ​​qui entrent et sortent et c'est sans aucun doute l'un des plus beaux endroits où je sois allé ! Je suis ici dans les Andes en route pour Machu Picchu, et c'est mieux que n'importe quel rêve fantastique que je puisse imaginer !

De retour au camping, nous sommes bien au chaud dans la tente-salle à manger pendant que nous racontons des histoires et parlons de la randonnée de la journée. Du vin chaud est servi et nous trinquons la veille de notre dîner. Avec quel groupe de personnes je suis pour découvrir cet endroit incroyable! Merci Franco d'avoir pris celui-ci ! Ce n'est pas long jusqu'à ce que nous soyons fatigués et prêts à frapper les sacs de couchage. Machu Picchu, nous voilà !


Phuyupatamarca - Histoire

Pour les aventures du Chemin Inca en 2020, nous vous recommandons de réserver fin septembre 2019 au plus tard. La vente des permis du Chemin Inca pour les voyages 2020 commencera la première semaine d'octobre 2019 et ils se vendront rapidement. Le voyage peut se vendre avant septembre.
Cliquez ici pour plus d'informations !

Coût du terrain 2019 par personne : 3 095 $ (10-16 participants) 3 250 $ (7-9 participants) 3 395 $ (6 participants)

11 jours (3 nuits en camping)

12 avril au 22 avril 2019
10 mai au 20 mai 2019
15 juin au 25 juin 2019*

15 juin au 25 juin 2020*

15 juin au 25 juin 2020 - Comprend le festival Inti Raymi. À partir de 3 550 $

Réservez votre aventure au Pérou avant le 31 août 2019 et économisez 200 $ par personne !

Ne vous y trompez pas ! Il n'y a qu'UN seul chemin de l'Inca jusqu'au Machu Picchu et il n'y a pas d'alternative ! Ne manquez pas le sentier de pèlerinage classique original au Machu Picchu. La réglementation limite le nombre de personnes sur le Chemin Inca. Les permis du Chemin Inca sont délivrés selon le principe du premier arrivé, premier servi et ne sont pas transférables. Pour garantir votre place, nous vous recommandons de réserver au plus tard en septembre 2021 !

Remarque : le voyage commence à Cusco le jour 1. Vous serez accueilli à votre arrivée à Lima et serez accueilli à votre arrivée à Cusco et transféré à l'hôtel. Nous ferons toute réservation supplémentaire pour vous à Lima ou à Cusco. Des informations détaillées seront incluses avec les informations avant le départ.

Vous serez accueilli à l'aéroport de Lima par un représentant d'Andes Adventures, qui vous assistera pour les vols de correspondance vers Cusco. Partez pour un vol d'une heure vers Cusco, l'ancienne capitale de l'empire Inca et la plus ancienne ville habitée du continent. À l'arrivée à Cusco, nous transférons à l'hôtel où une tasse de thé de feuille de coca de bienvenue traditionnelle est servie pour aider à l'acclimatation à l'altitude de 11 150 pieds. Cet après-midi, nous aurons une visite guidée de la ville, visitant la cathédrale, le temple inca Qorikancha et le monastère de Santo Domingo. Vous recevrez un billet touristique valable pour la durée du voyage vous permettant de visiter les nombreux sites archéologiques, temples et autres lieux d'intérêt. Déjeuner de bienvenue et nuit à Cusco.

Nuit: Costa del Sol Ramada Cusco (anciennement Picoaga Hotel).
Repas : L, D.
Randonnée du jour : Aucune prévue.

Visite matinale des sites archéologiques entourant Cusco, à commencer par la forteresse et le temple de Sacsayhuaman, perchés sur une colline surplombant Cusco à 12 136 pieds. C'est encore un mystère comment cette forteresse a été construite. Des pierres gigantesques, pesant pour certaines 125 tonnes, ont été taillées dans d'énormes blocs trapézoïdaux qui s'emboîtent avec une précision extraordinaire. La visite se poursuit par des visites du sanctuaire semi-circulaire de Kenko, Puca Pucara et des thermes royaux de Tambomachay, un magnifique bain de cérémonie, orné de cascades, qui continue de couler 500 ans après sa construction. Le reste de la journée est consacré à la détente, au shopping et au tourisme dans la magnifique ville de Cusco et ses environs.

Nuitée : Costa del Sol Ramada Cusco (anciennement Picoaga Hotel).
Repas : B, L, D.
Randonnée du jour : Aucune prévue.

Notre visite nous emmène sur une route panoramique jusqu'à Urubamba, la vallée sacrée des Incas. Nous traversons une haute plaine avec une vue splendide sur la Cordillère Urubamba jusqu'à l'ancienne ville inca de Chinchero à 12 350 pieds. Chinchero est une communauté pittoresque qui combine à la fois l'architecture inca et coloniale. C'est le jour du marché et les paysans de la région utilisent toujours le marché hebdomadaire pour échanger de la nourriture et d'autres articles, en utilisant la méthode originale d'échange "trueque". Nous observerons une démonstration du processus de tissage traditionnel et achèterons de l'artisanat local. Nous visitons les mines de sel de Maras et continuons avec une randonnée d'acclimatation sur un sentier menant à la rivière Urubamba.

Nuit à l'hôtel Sonesta Posada del Inca à Yucay, meilleur hôtel-boutique du Pérou en 2011, 2012 et 2013 (World Travel Awards).
Repas : B, L, D.
Randonnée d'aujourd'hui : 2,5 milles.

Ce matin, nous visitons le village d'Ollanta et Ollantaytambo, le meilleur exemple survivant d'une ville inca. La plupart de ses bâtiments reposent sur des murs incas et le plan des rues est toujours l'original tracé par ses constructeurs incas. Ses pierres, ses rues pavées étroites, ses cours familiales et son système d'aqueduc sont exactement comme à l'époque des Incas. Vous pourrez apprécier les terrasses agricoles incas qui créent de petits gradins de terres fertiles sur des pentes très raides.

Après le déjeuner, nous nous préparons pour notre aventure sur le Chemin Inca et passons l'après-midi à nous détendre à Yucay et ses environs. Vous pouvez faire de la randonnée sur les sentiers autour des terrasses agricoles incas derrière l'hôtel à Yucay.

Remarque : Nous ne proposons plus de rafting sur la rivière Urubamba à Cusco car la pollution de la rivière a augmenté et la qualité de l'eau ne convient pas au rafting sur aucune section de la rivière.

Nuit à l'hôtel Sonesta Posada del Inca à Yucay, meilleur hôtel-boutique du Pérou en 2011, 2012 et 2013 (World Travel Awards).
Repas : B, L, D.
Randonnée d'aujourd'hui : 2,5 milles.

Jour 5 : Ollantaytambo/Llactapata

Ce matin, nous nous dirigeons vers le début du sentier au km 82 "Piscacucho", où nous commençons notre randonnée. Une randonnée facile le long de la rivière Urubamba nous amène à notre camp dans le site archéologique de Llactapata "Town on Hillside" à 8 400 pieds.

À l'arrivée au camp, nous dégustons un thé de coca chaud et une vue magnifique sur la chaîne de montagnes d'Urubamba.

Nuit : Camp à Llactapata.
Repas : B, L, D.
Randonnée d'aujourd'hui : 4 miles et 3,5 heures.

Le sentier continue le long de la rivière Cusichaca et la suit en amont sur une montée progressive laissant derrière lui la vallée de l'Urubamba et une vue magnifique sur le mont Veronica enneigé (18 865'), le plus haut sommet de la Cordillère Urubamba. Nous atteignons le village quechua de Wayllabamba à 9 680 pieds, le dernier village habité sur le chemin de l'Inca.

En entrant dans la spectaculaire gorge de Llulluchayoc, le sentier devient plus raide. Nous continuons notre montée à travers une forêt épaisse et moussue, avant de déboucher dans une grande prairie - Llulluchapampa au-dessus de la limite des arbres. Nous campons pour la nuit à environ 12 450 pieds.

Nuit : Camp à Llulluchapampa.
Repas : B, L, D.
Randonnée du jour : 6,5 miles 0r 7 heures

Aujourd'hui est notre journée la plus difficile alors que nous atteignons le col de Warmiwañusq'a "Pass of the Dead Woman" à 13 779 pieds, le plus haut col du Chemin de l'Inca. Si le temps est clair, vous serez enchanté par la vue sur la vallée de Cusichaca et les gorges de Pacaymayo "Sunrise" devant nous. Une descente dans la vallée nous amène à la rivière Pacaymayo à 11 880 pieds.

Nous commençons la montée vers le deuxième col, en chemin, nous rencontrons les ruines de la tour de guet de Runkurakay à 12 464 pieds et passons par quelques petits lacs, avant d'atteindre le col de Runkurakay à 13 000 pieds.

De là, vous aurez une excellente vue sur les sommets glaciaires de la Cordillère Vilcabamba. La majeure partie de la montée est derrière nous, le sentier descend des pentes rocheuses et atteint la forteresse stratégique de Sayacmarca "Ville dominante" à 12 234 pieds.

Le sentier pénètre dans des bosquets denses et vous trouverez des preuves impressionnantes de la construction de routes incas, avec ses sentiers pavés de pierre de six pieds de large et soigneusement construits. Une réalisation d'ingénierie incroyable! Nous négocierons un tunnel Inca de 20 mètres avec des marches sculptées et bientôt le sentier devient un magnifique escalier en pierre menant à Phuyupatamarca "Town in the Clouds" à 12 000 pieds. Nous atteignons le troisième col et jetons un premier coup d'œil aux gorges profondes de la rivière Urubamba. Juste en dessous, nous trouvons notre camp à Phuyupatamarca.

Nuit : Camp à Phuyupatamarca.
Repas : B, L, D.
Randonnée d'aujourd'hui : 7,5 miles ou 8-9 heures.

Le sentier suit une série de centaines de marches, en passant par des bains cérémoniels incas où l'eau de la montagne coule encore à travers des canaux de pierre sculptés. En descendant dans la forêt de nuages, nous serons entourés d'une abondance de variétés exotiques de plantes, d'orchidées et de fleurs jusqu'à atteindre les ruines de Wiñay Wayna "Forever Young". "Gateway of the Sun" à 8 860 pieds. Soudain, toute la grandeur des plus grandes ruines du monde est révélée, le sommet en forme de dôme de Huayna Picchu et la cité perdue des Incas, MACHU PICCHU à 7 900 pieds. Notre soirée comprend le Machu Picchu Pueblo (anciennement connu sous le nom d'Aguas Calientes).

Nuit à l'hôtel El Mapi Machu Picchu.
Meals: B, L, D.
Today's hike: 5.5 miles or 5 hours.

We spend the early part of the morning with our expert guide, for a tour of the mysterious city, its magnificent temples, terraced hillsides, archaeological curiosities, irrigation channels, fountains, elaborate stone work and chambers of unknown purpose. As we listen to the theories about the mysteries of Machu Picchu, we wonder how and why this city was built in such a remote place and what its purpose might have been. Fortunately this outstanding citadel was never discovered by the Spaniards and was spared from destruction.

Continue exploring the ruins of Machu Picchu, or relax in Aguas Calientes. You may also choose from several additional (unguided) activities such as a moderate hike to the Inca Bridge or an optional climb to the airy summit of Huayna Picchu at 9,000 feet (the optional climb has to be arranged in advance).

Overnight: El Mapi Hotel Machu Picchu.
Meals: B, L, D.
Today's hike: Optional distances.

This morning we board the train to Urubamba and continue by bus to visit the Andean village of Pisac. Our guide takes us through the village to visit its colorful market where extensive selections of colorful weavings, ceramics, sweaters and other handicrafts are sold at bargain prices.

The afternoon is free for last-minute shopping and enjoying Cusco. In the evening, we will have our farewell dinner in one of Cusco&rsquos finest restaurants. Overnight in Cusco.

Overnight: Costa del Sol Ramada Cusco (Previously Picoaga Hotel).
Meals: B, L, D.
Today's hike: None scheduled.

Day 11: Cusco/Lima/Flight Home

After breakfast, transfer to the Cusco airport for the flight to Lima. Upon arrival we are met at the airport and we continue on a sightseeing guided city tour of colonial and modern Lima. Highlights include Lima's Cathedral, government palace in Plaza Mayor, San Francisco monastery, San Isidro, Miraflores and a scenic view of the coastline. We end the tour at the restaurant for lunch and from there we go to check-in at the hotel in Miraflores, where a day-room is available. Those departing tonight have a day-room and a transfer to the airport in the evening and depart on homeward-bound flights.

Day Room: Hotel San Agustín Exclusive in Miraflores.
Meals: B, L.
Today's hike: None scheduled.


Day 4: Phuyupatamarca – Wiñayhuayna – Puente ruinas.

Once again after enjoying breakfast we will start walking down to Wiñaywayna one of the most impressive archaeological site on the Machu Picchu Trek. Also, we will have a chance to enjoy the Inca sites like Phuyupatamarca and Intipata.

Upon our arrival to Wiñaywayna and after the exploration of the Inca site, we’ll have last lunch with our Inca Trail porters. We will have time to say goodbye to our great porters.

After lunch, we will continue walking to the sun gate from where we will have our first view of Machu Picchu. we’ll take our time to make great shots of the Inca city, as the afternoon is usually with fewer people.

We’ll then take the bus to Machu Picchu (Aguas Calientes town) where we’ll stay at the hotel, and have dinner.

  • Hiking distance: 10 km / 6.21 miles.
  • Hiking time: 7 – 8 hours.
  • Lowest elevation: 2,400 m / 7,872 ft.
  • Highest elevation: 3,650 m / 11,972 ft.
  • Physical rating: Moderate to demanding.
  • Highlight: wiñayhuayna, Intipata, sun gate – Machu Picchu.

Day 5: Machu Picchu – Cusco.

This day, you will have your breakfast in the hotel, and then your tour guide will pick you up and take you to the bus station where you will take the bus up to the majestic Machu Picchu. Once there, you will begin your guided walking tour.

After enjoying Machu Picchu, you will take the bus down to Aguas Calientes for lunch, picking up your bags from your hotel, and then take a train back to Cusco or Ollantaytambo, where a representative of Kaypi Peru tours will pick you up to transfer to your Cusco hotel.


Extraordinary Peru Tour Destinations

Not sure which destinations should be on your radar? Here are some of the best-kept secrets in Peru that you might want to consider adding to your trip to Peru:

Maras Salt Pans

The Maras Salt Pans are located within the Sacred Valley, which is rich in natural beauty, history, and culture. While salt pans themselves might not seem like a very alluring attraction, what makes the Maras Salt Pans special are the natural, geometric patterns that form as a result of the spring dating back to the 1400s that feeds into pools on the side of the valley. The locals scrape up the salt left behind after the spring recedes and the water evaporates.

National Geographic named the Maras Salt Pans tour one of the world’s top 20 dream hikes, thanks to the unique scenery.

Moonstone Trek

The Moonstone Trek follows a 25-mile route above the Sacred Valley and goes through several pre-Inca archeological sites. The trek follows in the footsteps of the ancient Incas, so you can really get a feel for how these historical people lived. You can imagine yourself living as they lived, traveling through the Valley in search of food or other resources.

This trek also allows you to enjoy views of Mount Veronica, to visit local Andean people, and to pass through working farms.

Choquequirao

The Choquequirao ruins may not have the same notoriety as Machu Picchu, but they are also quite awe-inspiring. Standing right near the city of Cusco, rated one of the best family destinations in Peru, you can take a trek to Choquequirao that lets you tour the ruins while also visiting remote villages, exploring mountain trails, and experiencing the Apurimac canyon, which is twice as deep as the Grand Canyon in the United States.

Humantay Lake

You’ll marvel at the intensity of the turquoise color of the beautiful Humantay Lake. The scenic lake lays quietly against a backdrop of mountains and nearby snow-covered glaciers. You can explore the flora and fauna, spot beautiful birds and other wildlife, and take hikes through the nearby mountains.

Lake Titicaca

Lake Titicaca is world-famous for its many floating islands and its expansive, navigable surface area. You can hike around the lake and explore the natural wildlife and local communities, or you can go on the water to explore the lake geography and learn about the communities on the islands. Some of the local people even open their homes to tourists for overnight stays.

Rainbow Mountain

Like its name suggests, this famous mountain offers an array of dazzling colors that you’ll have to see in person to really believe. Not only are there multiple colors embedded in the rock of this mountain, but the colors are also separated by arched bands. You’ll think you’re looking at some kind of earthen rainbow when you stand before this mountain. Hike nine miles to peak elevation, or trek at lower elevations.

Winay Wayna

Wanay Wayna means “forever young” in the local tongue, and it’s the name of an Incan ruin located on the Inca Trail leading to Machu Picchu. The ruins are built into a steep hillside, and they overlook the Urubamba River, providing stunning vistas. The ruins include homes that connect to one another through staircases and fountains, as well as agricultural terraces.

Moray

The Moray ruins sit atop a high plateau at about 3,500 meters within the Sacred Valley. The ruins feature circular terraces that are depressed in the ground – some as much as 30 meters deep. What’s even more fascinating than the way these ruins look is trying to figure out why they were created in the first place. Some of the depressions are so deep that there is a temperature difference of 15 degrees Celsius between the surface and the bottom.

Phuyupatamarca

Phuyupatamarca means “city above the clouds,” and when you look at it, you’ll understand why. This archeological site along the Inca Trail sits at about 3,600 meters above sea level, and it rests on a series of earthen steps in the hillside. There are five stone baths within the ruins that are filled with constant fresh, running water during the wet season. You can hike to the ruins and explore the local countryside at the same time.

Ollantaytambo

Ollantaytambo is known as the best example of an intact Incan village. It still contains waterways that run through the town, showing visitors how the ancient people once got the clean water they needed for bathing, cleaning, and cooking. The village is steeped in history, having once been the royal estate of an emperor during the Incan Empire and having served as a stronghold for the leader of the Inca resistance during the Spanish conquest of Peru. You’ll love exploring the village and learning about all the people who once lived there.

Take Guided Tours of Peru Destinations

You can take any number of guided tours in Peru to help you reach new heights and expand your experiences to places you’ve never been! From the archeological site of Phuyupatamarca to the gorgeous scenery of the Rainbow Mountain, no matter which destination you choose, it will be the experience of a lifetime. For help deciding which tour to take first, contact Guiding Peru to find the right guided hiking tour in Peru! Start planning your trip today!


Surroundings

Machu Picchu was integrated into the network of Inca roads of the Empire. Using these pathways you can access other nearby Inca sites that are of great interest.
Within the Machu Picchu Sanctuary, to the north, there’s an Inca trail leading up to the top of Huayna Picchu, but this trail also fork off and goes to the lesser known Temple of the Moon. To the west is the road to Intipata and passes through the famous “removable bridge”. And to the south is the best known and most important section of all the Inca trail, which is the most popular trekking route in Peru.

Les Inca Trail to Machu Picchu is a trip of 3 to 4 days going through what the late fifteenth century was the main access route to Machu Picchu, which began in Llactapata Complex and passed through the ceremonial centers of Sayacmarca Phuyupatamarca and Wiñaywayna, ending in the “tambo” of Intipunku, the “gated” entrance to Machu Picchu domains and final point.


Day 03: Llulluchapampa -Phuyupatamarca

Today will be our most challenging day as we will be climbing two high passes, to begin with the highest point of the Inca Trail, the Abra de Huarmihuañusca, or “Dead Woman Pass,” at 4200m/ 13,779ft. We will face a steep ascent for two hours until we arrive at the top, above the clouds. We’ll do a mini victory dance before descending to the valley of Pacaymayu. Once on the valley floor, we’ll make a second ascent for a smaller pass, traveling through the Runquraqay archaeological site along the way. After the second pass, we’ll explore another site, Sayaqmarka, before heading down to the magnificent, “Cloud Level Town” of Phuyupatamarca. Here we will make camp on the Inca terraces, eat a warm dinner, and sleep under the bright stars.

  • Hiking Distance: 17km /10.5 Miles/ 10 Hours Approx.
  • Elevation Gain: 1150m/ 4,000 MSL (highest)
  • Considered: Challenging
  • Meals: Breakfast / Lunch, Dinner, Snacks, Coffe,etc.

Fond

Histoire

There are multiple trails that the Incas took to Machu Picchu, but the famous trek today is a specific path with a special history. The Inca Trail leads through the mountains, the jungle, and a number of significant archaeological complexes and sites. The Trail was a pilgrimage for the Incas in the 1400s that led to Machu Picchu and had sites for ceremonies and rituals honoring the gods and mountains along the way. Hiram Bingham, an explorer on a quest to find the Lost City of the Incas, stunned the outside world when he found magnificent Machu Picchu after centuries of disuse. Bingham came across the Inca Trail in 1915 and soon realized that he had found a route to Machu Picchu.

Trail Description

We had to use a local company to secure a hiking permit for specific days. The government caps the daily number of people on the trail to 500, including porters and guides who outnumber the visitors. We engaged Andina Travel for the permit, guide and porters. They were professional in providing us with information and a good crew, plus spoke English well enough. We were on the four-day hike starting on Kilometer-82 (a point on the nearby railway line between Cusco and Machu Picchu) close to Piscacucho village. Others start on K-78 at the Chilca rail-station or the K-88 train station by the Inca ruin of Qoriwayrachina.

According to the chart, our hike was 30 miles (48 km). Many online sources state it is 26 miles (43 km). Perhaps they are starting at K-88. My research did not find the exact point where the trail ends and Machu Picchu begins.

The camping sites, mountain passes and the main Inca ruins we visited were:

Day 1

Piscacucho &ndash starting point

Qorihuayrachina ruins &ndash passed by, did not see from the trail.

Huayllabamba (Wayllabamba) campsite

Day 2

Warmiwanusca &ndash &ldquoDead Woman&rdquo Pass #1 (13,800 ft &ndash 4200 m)

Pacasmayo (Pakaymayu) campsite

Jour 3

Runkurakay &ndash Pass #2 (12,900 ft &ndash 3900 m)

Sayacmarca and Conchamarca ruins &ndash next to each other

Phuyupatamarca &ndash Pass #3 (11,900 ft &ndash 3600 m)

Winnaywayna ruins &ndash passed by, did not visit

Jour 4

Intipunku (Sun Gate) overlook (8,900 ft &ndash 2700m)

Machu Picchu (7,900 ft &ndash 2400 m)

All places have variations in their English spellings. Some spellings break names into two. There are other campsites which are used. For example, we could have camped near Phuyupatamarca instead of Winnaywayna.

We went in late April, as it not as busy as a month later. It only rained a few times and flowers were starting to bloom.

The National Institute of Natural Resources (INRENA) closes the trail in February because of heavy rains. C'est

also when they perform annual maintenance such as clearing the trails and picking up garbage.

Guide and Porters

Our informative and charming guide was Michelle Delgado.

We highly recommend her. She made sure everyone was doing well and knew the history of every site we visited. She speaks English very well and is fluent in German. If you want a guide for anything in the area (e.g. Sacred Valley), you may contact her at [email protected] or WhatsApp at +51-943-652-479. You can request your tour company to use her as your Inca Trail guide.

Porters carried our gear, food and tents. Everything we gave them was accessible only at the nightly campsites. A few times I wanted to change a piece of clothing, but it was not possible as it was packed away. The porters have a weight limit of 25 kg (55 lbs). They used to carry more but had accidents such as falling backward off the side of a mountain. They are usually on the small side, but always strong and agile. They march up the hills with few rest stops, often with a mouthful of coca leaves.

Incredibly they run down the trail while the hikers are carefully planting each step. The porters all spoke Quechua and were men. I read there are female porters, but I did not see any with the other groups. Their ages range from around 20 to mid-sixties. One of our guys was Hermogenus, then age 63, who had no problem keeping up.

Photography

Like everyone, I wanted pictures to document our adventure. I encountered a few issues. First, I had a solar-light charger for the batteries of my iPhone, which is my backup still camera and my main video camera. For some reason, the charger did not work and I could not recharge. I had to carefully conserve the charge and use it sparingly. Second, I did not have access to my tripod except when we camped, as the porters had it into their combined load and it was too heavy to carry by myself. Third, the skies were mostly overcast and often foggy, thus less than ideal for vista photography. However, occasionally the sun would shine through and I could nab a shot.

How Hard Is It?

I could not find the success rate of finishing the trail. My guess is most do it, somewhat because, after the 2nd day, it is easier to finish than go back. The reasons for not finishing are lack of physical stamina, digestive problems, and insufficient acclimation. Concerning the last item, a person could take Diamox which is for altitude sickness. Nick took Diamox and also chlorophyll pills bought over-the-counter. He did not have the benefit of two-weeks of acclimation like the rest of us. I ingested a dose of chlorophyll that Nick gave me on the third day. It may have helped, but so did the coffee in the morning. Steve and Khadija did not take anything for the altitude. Steve took Advil on a preventive basis. This is probably a good idea, as it reduces inflammation with usually no side effects.

I found the hike taxing, especially the second day going up Dead Woman pass. However, I saw no one who looked physically exhausted. In fact, there was a woman who looked well over 70 who steadily went up and down with her two walking sticks. Khadija and I hiked in Nepal a few months before in the Annapurna range. Based on this experience, we were convinced we could walk up steep steps all day. When I was tired, I concentrated on the next step as a type of meditation and did not think about the remaining distance. Going down was difficult in maintaining balance and enduring stress on my shins and knees.

Day 1

Our tour company picked us early in the morning from our hotels. They made several stops on the way, picking up our guide Michelle and supplies. We then drove from Cusco to Piscacucho (K-82) in about two hours. By the time we arrived, it was around noon and others were unloading and milling around. We eventually estimated there were twelve other groups and they all had more than our number of four hikers.

Eventually, we entered the outside waiting area as Michelle did whatever necessary for us to proceed.

Michelle took our picture at the Trail Sign.

We did not know it, but someone else was also taking our picture. After we finished, in the market in Aguas Calientes, they found us. It was worth their effort as we bought two 8&rdquo x 10&rdquo copies.

After years of talking about it, months of planning and weeks of acclimation, we finally started by crossing a bridge over the Urubamba River.

For the first few hours, the trail was mostly dirt with a gently upwards slope. We often passed people who lived in this area, including those playing soccer.

We eventually arrived at our first substantial Inca ruin area. Llactapata and Patallacta are very close together and are sometimes mentioned collectively as the Llactapata ruins. They were discovered by Hiram Bingham on the same trek as when he found Machu Picchu. It is believed the Incas grew crops here. This settlement probably supplied Machu Picchu with food.

Llactapata is a smaller ruin at a higher elevation that was only thoroughly mapped in 2003. Bingham, when he first made a surface exploration of the site in 1912, documented that it was possibly where an Inca chieftain built a home. This post&rsquos opening photo shows our approach to the site. I was still full of energy and scaling the walls.

Patallacta is below Llactapata and includes sinewy terraces.

We did not walk down to it. Manco Inca Yupanqui burned it down in 1536 to keep the Spanish from following his rebellious contingent. The Spanish initially installed him as a puppet emperor, but he eventually founded the Sapa Inca state and fought the Spanish. His life was the stuff of legend and he had intermittent success against the Spanish. He was eventually assassinated in this mountainous region.

We walked more as the afternoon progressed and enjoyed the mountains and valleys&hellip

&hellipand the streams we crossed on bridges.

At dusk, we arrived at our campsite called Huayllabamba. There were a few houses surrounding the flat area for our two-person tents.

Our cook whipped up some healthy stew. There was an outside bathroom up the hill we used. We fell asleep early but had to put on extra clothes to keep warm.

Day 2

We awoke before 6am. By the time we had breakfast and organized ourselves, it was about 7:30am. At a distance, we could see porters from the other groups trudging up the hill.

We were not good at leaving as early as possible. We should have, as it is cooler in the morning to hike. Unless it was raining, we were generally hot because of our exertion and the warm daylight temperatures.

Today was our long hike up to the highest pass of Warmiwanusca (13,900 ft &ndash 4200 m). It is also called Dead Woman&rsquos pass because it looks like, with some imagination, a woman looking up to the sky. It may indirectly reference that one may feel dead after making the ascent. The hike was basically one step after another for hours.

At one point, there was an overlook everyone used as a rest area and Nick and I posed for a picture.

Most of the time we were in the open. Sometimes we would go through tree-covered areas&hellip

&hellipand sometimes a tree would be in the path.

Occasionally, there would be a break in the mostly-cloudy sky to see peaks and distant mountains.

While the Andes, with their massive vertical ridges, were undoubtedly impressive, there was beauty in the moss-covered rocks we passed.

All four of us walked at our own pace. Michelle accompanied Khadija most of the day. While I was taking a rest near the top, a porter came by playing the pan flute. He probably reached the top and took a break walking down.

The steps remained steep to the very top. Khadija was still in good spirits despite exerting so much energy.

I waited a little while and she joined me on the top. Even though I am originally from Colorado where there are 58 peaks over 14,000 ft, this was the highest I ever hiked.

The ascent took hours and involved hundreds of steps but if I felt it was doable if acclimated to the altitude.

When we started down the mountain, we realized that this was not the end of the difficulty. We had to be careful walking down the high, uneven steps, in order not to fall or slip. It was rainy and foggy here, so they were especially slick.

The porters were not fazed as they bounced down the trail.

In another three hours, we all made it to the Pacasmayo campsite, nestled between two hills.

Khadija, with Michelle, was jubilant that she made it so far.

Jour 3

We started going up a steep climb to Runkurakay Pass, the second one. Halfway up, we stopped at the Runkurakay ruins that are two concentric wall-circles with a smaller rectangular building below it. All other Inca buildings I remembered were square or rectangular, so this was different. As we had been walking less than two hours from Pacasmayo, most of the groups arrived around the same time.

The different colors of the grasses, accented by flowers, were a pleasure to see.

The common belief is that this was a Tambo, a place to rest for messengers (critical for the far-flung Inca empire) and others.

While there, an unlucky woman from Australia had one of her shoes come apart. I always travel with duct tape which we used to bind it. It worked for the rest of her hike.

We have kept in touch and met her and her husband when they visited New York City.

All the groups, with a wide spectrum of ages, continued.

In the late morning, gradually everyone arrived at Runkurakay Pass (12,900 ft &ndash 3900 m).

After walking downhill for a while, we came to the ruins of Sayacmarca.

It is often referred to as a fortress due to its position and single staircase entrance. Water was channelled to it by an intricate canal system from a nearby river. Sayacmarca was not built by the Incas, but actually by their enemies, the Colla. The only weakness of Sayacmarca under Colla rule was the lack of agriculture, which was later rectified by the Incas when they took over the city and established a nearby farm and storehouses.

Up here we could see the valley and mountains over the moss-covered walls.

We also saw a section which could have been an altar with a rock formation that looked either like a dancer or a face.

Directly below was Conchamarca, another Inca ruin.

A short distance away, we rested and ate sandwiches at the Caqquiqocha campsite, which had decent bathrooms. After a brief walk upwards, we easily hiked through a cloud forest with bamboo intermixed with alpine and tropical flowers. Here some of the trails were more-or-less flat, whereas almost everywhere else it was sloped.

We continued to the third and final pass, Phuyupatamarca (11,900 ft &ndash 3600 m). Some of the groups camped here for the night. Nearby were the ruins of the same name.

This site appears to have had some ritual function, including bathing with water from a spring higher up.

From here, Khadija and I walked together for almost two hours and passed a grazing llama&hellip

&hellip and a scenic panorama as the sunlight was receding.

We and most of the accompanying groups stayed at the Winnaywayna campsite. Each group had a small, dedicated terrace for tents. There was a stretch of bathrooms with water on concrete. However, the flushing was insufficient and it was disgusting to use them. INRENA should devise a better system, especially considering this a national heritage site which brings considerable money into the country.

Jour 4

We joined almost everyone else and awoke at 4:30AM. The goal was to make the one to two-hour walk to the Intipunku, the Sun Gate, and see the beginning of sunrise over Machu Picchu without people in the complex. We dressed, ate and gathered our backpacks and started our hike in the dark. We went for a whole five-minutes and then had to wait in a line for about an hour until the trail&rsquos exit booths were open. The guide of each group had to show their authorization and identify each group member. Then we were allowed to go forth on the last leg of the trail.

We walked at a moderate pace and arrived at the Intipunku steps, which were steep even by Inca Trail standards, but short.

We arrived about an hour past sunrise and celebrated that we made it.

Next to us was a young woman who was sick on a stretcher. She admired the view before she was carried down the hill.

On the way down, Khadija posed for a picture with the legendary city behind her.

As we descended, we passed people visiting Machu Picchu for a day walking up to Intipunku.

Khadija, Nick and I reunited with Steve, who walked at a faster pace in front of us. Michelle proceeded to give us an in-depth explanation of the complex. It had become hot. I was tired, dirty from four days of no showers and frankly a bit stinky. I had a little attention span. The others were not fresh and energetic either. We lasted about two-hours walking slowly and taking advantage of shade whenever possible. In this time, we did see some memorable views of the whole city&hellip

&hellipand the surrounding mountains.

Of course, we took an obligatory picture in front of the fabled peak.

From there, we went to the bus stop to catch one with dozens of others to Aguas Calientes (Hot Waters).

In a short time, we went down a series of switchbacks to the main road.

Some young people walked down rather than pay for the bus.

We finally arrived at Aguas Calientes and found a town built up for the hundreds of people passing through daily while going to Machu Picchu.

We immediately went to a spacious, sunny, high-end Italian restaurant. While waiting for the food, I used the bathroom to wash, shave and change clothes, which made me feel incredibly better. After our meal, we went to the train station and caught one to Cusco.

Final Thoughts

A few days later in Lima, Khadija summed up her experience.

The one thing I would have done differently is after the Inca Trail, I would have gone to a hotel in Aguas Calientes for the rest of the day. There I would have rested and importantly taken a long shower. I would have gone to Machu Picchu as soon as it opened the next day, walking when it was cooler and photographing in the best light.

The four of us went back to Cusco, then Steve left to return home. Khadija, Nick and I went to Lima as described in Peru &ndash Part 3 &ndash Lima.


Voir la vidéo: Dan Gibson - Phuyupatamarca (Janvier 2022).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos