Nouveau

Segwarusa YT-365 - Histoire

Segwarusa YT-365 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Segwarusa

(YT-365 : dp. 260 ; 1. 100' ; n. 25' ; dr. 9'7" ; s. 12 k.
cpl. 12)

Segwarusa (YT-365) a été posé le 6 mars 1944 par Consolidated Shipbuilding Corp., Morris Heights, N.Y., lancé le 22 avril ; livré à la Marine et mis en service le 25 septembre 1944.

Segwarusa a été affecté au 5e district naval et basé à Norfolk, en Virginie. Il a été reclassé en YT-365 le 15 mai 1944 et en YTM-365 le 24 novembre 1961. installations dans la région de Norfolk tout au long de sa longue carrière. Le Segwarusa a été rayé de la liste de la Marine et vendu le 1er janvier 1974.


Onglets de sommeil dans Microsoft Edge : offrir de meilleures performances de navigateur

Remarque : Nous sommes en train de déployer cette fonctionnalité à partir de la version d'aujourd'hui de la version bêta 88.. Nouveau dans les onglets de sommeil ? Lire la suite dans notre précédent article de blog.

L'équipe Microsoft Edge a pour mission de créer un navigateur qui vous suit et ne vous ralentit jamais. Pour nous, offrir des performances de classe mondiale signifie une vitesse et une réactivité accrues, tout en utilisant moins de ressources système. Pour améliorer l'utilisation de la mémoire et du processeur du navigateur, nous avons lancé des « onglets de sommeil ». Tout comme une bonne nuit de sommeil vous permet de rester concentré et productif le lendemain, les onglets de sommeil aident à optimiser les performances de votre navigateur en libérant des ressources pour les onglets que vous utilisez réellement.

Utilisation des onglets de veille sur Microsoft Edge généralement réduit l'utilisation de la mémoire de 32 % en moyenne. Il augmente également la durée de vie de votre batterie car un onglet de sommeil utilise 37% moins de CPU en moyenne qu'un onglet sans sommeil. Bien que les performances de chaque appareil varient en fonction de la configuration et de l'utilisation, nous avons entendu des utilisateurs que cette diminution de l'utilisation des ressources et de la batterie a amélioré leur expérience de navigation. Merci à tous les initiés qui nous ont envoyé des commentaires et partagé leurs expériences avec les tablettes endormies !

Grâce à vos commentaires, nous avons mis à jour la fonctionnalité et nous sommes maintenant prêts à la publier sur le canal bêta. Les mises à jour récentes incluent :

  • Ajout d'une option pour mettre les onglets en veille après 5 minutes d'inactivité
  • Stratégies de groupe pour gérer les onglets de veille (pour les administrateurs informatiques)
  • Traitement visuel amélioré pour montrer clairement quels onglets dorment sans vous distraire de la tâche à accomplir

Lorsque vous utilisez des onglets de veille, il est possible que certains sites ne fonctionnent pas comme prévu après leur mise en veille. Pour vous garder dans votre flux, nous avons construit des heuristiques pour détecter ces scénarios et empêcher ces onglets de se mettre en veille. Nous sommes impatients d'obtenir vos commentaires sur les tablettes de sommeil. Si un onglet ne se réveille pas comme prévu, veuillez actualiser la page et nous le faire savoir via Microsoft Edge en appuyant sur Alt + Maj + I sous Windows ou en allant sur Paramètres et plus > Aide et commentaires > Envoyer des commentaires.

Vous pouvez essayer les onglets en veille à partir de Microsoft Edge Beta 88. Si vous voyez la fonctionnalité des onglets en veille pendant la navigation, veuillez nous rejoindre sur les forums Microsoft Edge Insider ou Twitter pour discuter de votre expérience, ou envoyez-nous vos commentaires via le navigateur. Si vous avez des questions, consultez notre FAQ ou contactez-nous. Nous espérons que vous apprécierez cette nouvelle fonctionnalité passionnante et attendons avec impatience de vos nouvelles !


3 modes de correspondance pour rechercher et effacer les fichiers en double sur les disques locaux du système Windows, libérez plus d'espace disque.

J'ai utilisé Wise Care 365 et je l'ai trouvé l'un des meilleurs logiciels PC ! Cela fonctionne bien sur Windows 7 et Windows 8 et rend le système plus fluide. J'aime beaucoup!

Je suis un grand fan des produits Wise Cleaner. J'ai utilisé Wise Care 365 et Wise Registry Cleaner séparément lorsque je vivais en Espagne. J'ai trouvé les deux programmes excellents ! Hautement recommandé :-)

C'est l'une des meilleures applications que j'ai jamais utilisées, je la recommande aux autres d'essayer.

Mon ordinateur portable est 200% plus rapide après avoir exécuté votre logiciel Wise Registry Cleaner. Cela fonctionne et je suis reconnaissant!


Écho dans l'audio des réunions d'équipes

Bienvenue dans la communauté Microsoft. Concernant votre question, nous pouvons maintenant vous apporter quelques solutions :

1). Baisser le volume du haut-parleur

2). Éloigner le microphone d'une surface réfléchissante (par exemple, un mur) pour réduire l'écho potentiel

3). Essayez d'utiliser différents appareils audio et voyez s'ils ont tous un écho

4). Si les participants concernés utilisent des ordinateurs portables avec une carte son intégrée qui prend en charge l'amplification du microphone, la désactivation de l'amplification du microphone peut parfois être utile : Début > Panneau de commande > Matériel et son > Sonner > Sonner boîte de dialogue > Enregistrement tab > sélectionnez votre micro > Propriétés > Propriétés du microphone boîte de dialogue > Niveaux tab > décochez la case Amplification du microphone case à cocher (si disponible).

En outre, selon les documents officiels de Microsoft, il est suggéré d'essayer les appareils dans cet article car ils sont plus appropriés à la réunion des équipes. Vous pouvez les essayer si disponibles et voir si cela vous aide.

Si le problème persiste, nous devons collecter les informations suivantes auprès de vous :

1. si tous les participants utilisent les mêmes appareils

2. si ce phénomène se produit à toutes les réunions d'équipes ou uniquement à des réunions spécifiques


Chat de week-end de vacances

Vendredi 28 mai 2021, 19h47 — Teeny smoking … Se préparer pour le week-end du Memorial Day … voisin’s drapeau …

… 21:46 … porte d'entrée extérieure, vers le nord … nuances de bleu indigo … Lumix FZ300, autofocus …


Microsoft et Oracle vont interconnecter Microsoft Azure et Oracle Cloud

REDMOND, Washington, et REDWOOD SHORES, Californie — 5 juin 2019 — Microsoft Corp. et Oracle Corp. ont annoncé mercredi un partenariat d'interopérabilité dans le cloud permettant aux clients de migrer et d'exécuter des charges de travail d'entreprise critiques sur Microsoft Azure et Oracle Cloud. Les entreprises peuvent désormais connecter de manière transparente les services Azure, comme Analytics et AI, aux services Oracle Cloud, comme Autonomous Database. En permettant aux clients d'exécuter une partie d'une charge de travail dans Azure et une autre partie de la même charge de travail dans Oracle Cloud, le partenariat offre une expérience hautement optimisée et optimale des deux clouds. Ensemble, Azure et Oracle Cloud offrent aux clients un guichet unique pour tous les services et applications cloud dont ils ont besoin pour gérer l'ensemble de leur entreprise.

La connexion d'Azure et d'Oracle Cloud via l'interopérabilité des réseaux et des identités rend les migrations Lift-and-Improve transparentes. Ce partenariat offre une connectivité réseau directe, rapide et hautement fiable entre deux clouds, tout en continuant à fournir un service client et une assistance de première classe que les entreprises attendent des deux sociétés. En plus de fournir l'interopérabilité aux clients exécutant les logiciels Oracle sur Oracle Cloud et les logiciels Microsoft sur Azure, il permet des scénarios nouveaux et innovants tels que l'exécution d'Oracle E-Business Suite ou d'Oracle JD Edwards sur Azure par rapport à une base de données autonome Oracle s'exécutant sur l'infrastructure Exadata dans Oracle. Nuage.

« En tant que cloud de choix pour l'entreprise, avec plus de 95 % des entreprises du classement Fortune 500 utilisant Azure, nous nous sommes toujours concentrés avant tout sur l'aide à nos clients pour réussir leur parcours de transformation numérique », a déclaré Scott Guthrie, vice-président exécutif de Microsoft. Division Cloud et IA. « Avec l'expertise d'Oracle en matière d'entreprise, cette alliance est un choix naturel pour nous, car nous aidons nos clients communs à accélérer la migration des applications et des bases de données d'entreprise vers le cloud public. »

« Oracle Cloud offre une suite complète d'applications intégrées pour les ventes, les services, le marketing, les ressources humaines, la finance, la chaîne d'approvisionnement et la fabrication, ainsi qu'une infrastructure de génération 2 hautement automatisée et sécurisée dotée de la base de données autonome Oracle », a déclaré Don Johnson, vice-président exécutif. , Oracle Cloud Infrastructure (OCI). « Oracle et Microsoft répondent aux besoins des entreprises clientes depuis des décennies. Grâce à ce partenariat, nos clients communs peuvent migrer l'ensemble de leurs applications existantes vers le cloud sans avoir à réorganiser quoi que ce soit, en préservant les investissements importants qu'ils ont déjà réalisés.

À la suite de ce partenariat élargi, les entreprises mettent aujourd'hui à disposition un nouvel ensemble de capacités :

  • Connectez Azure et Oracle Cloud de manière transparente, permettant aux clients d'étendre leurs centres de données sur site aux deux clouds. Cette interconnexion directe est disponible à partir d'aujourd'hui à Ashburn (Amérique du Nord) et Azure USA Est, avec des plans pour étendre d'autres régions à l'avenir.
  • Gestion unifiée des identités et des accès, via une expérience d'authentification unique unifiée et un provisionnement automatisé des utilisateurs, pour gérer les ressources sur Azure et Oracle Cloud. Également disponibles en avant-première dès aujourd'hui, les applications Oracle peuvent utiliser Azure Active Directory comme fournisseur d'identité et pour un accès conditionnel.
  • Prise en charge du déploiement d'applications personnalisées et d'applications Oracle packagées (JD Edwards EnterpriseOne, E-Business Suite, PeopleSoft, Oracle Retail, Hyperion) sur Azure avec des bases de données Oracle (RAC, Exadata, Autonomous Database) déployées dans Oracle Cloud. Les mêmes applications Oracle seront également certifiées pour s'exécuter sur Azure avec des bases de données Oracle dans Oracle Cloud.
  • Un modèle de support collaboratif pour aider les organisations informatiques à déployer ces nouvelles capacités tout en leur permettant de tirer parti des relations et des processus de support client existants.
  • Oracle Database continuera d'être certifié pour s'exécuter dans Azure sur divers systèmes d'exploitation, notamment Windows Server et Oracle Linux.

« L'alliance entre Microsoft et Oracle est une bonne nouvelle alors que nous accélérons la transformation numérique d'Albertsons et tirons pleinement parti de la valeur du cloud public », a déclaré Anuj Dhanda, vice-président exécutif et directeur de l'information chez Albertsons Companies. « Cela nous permettra de créer des solutions inter-cloud qui optimisent nombre de nos investissements actuels tout en maximisant l'agilité, l'évolutivité et l'efficacité du cloud public. »

« Alors que nous cherchons à rapprocher notre expérience omnicanale et à transformer la plate-forme technologique qui alimente les marques Gap Inc., la collaboration entre Oracle et Microsoft nous permettra de faire évoluer et de fournir plus facilement des capacités sur tous les canaux », a déclaré Sally Gilligan, directrice responsable de l'information à Gap. « L'interopérabilité entre Azure et Oracle Cloud nous permet de déployer Oracle ou des applications personnalisées sur des bases de données Azure et Oracle sur Oracle Cloud. »

« Chez Halliburton, nous utilisons depuis longtemps les technologies Oracle et Microsoft pour nos applications les plus critiques. Notre grande expérience avec ces deux fournisseurs stratégiques a abouti à des déploiements d'applications toujours stables et performants », a déclaré Ken Braud, vice-président senior et CIO chez Halliburton. « Cette alliance nous donne la flexibilité et un soutien continu pour continuer à tirer parti de nos architectures standard, tout en nous permettant de nous concentrer sur la génération de résultats commerciaux qui maximisent les rendements pour nos actionnaires. »

À propos d'Oracle

Oracle Cloud offre une suite complète d'applications intégrées pour les ventes, les services, le marketing, les ressources humaines, la finance, la chaîne d'approvisionnement et la fabrication, ainsi qu'une infrastructure de génération 2 hautement automatisée et sécurisée avec la base de données autonome Oracle. Pour plus d'informations sur Oracle (NYSE : ORCL), veuillez nous rendre visite à l'adresse www.oracle.com.

Avis de non-responsabilité concernant les produits futurs

Ce qui précède est destiné à décrire l'orientation générale de nos produits. Il est uniquement destiné à des fins d'information et ne peut être intégré à aucun contrat. Il ne s'agit pas d'un engagement à fournir du matériel, du code ou des fonctionnalités, et ne doit pas être pris en compte pour prendre des décisions d'achat. Le développement, la publication, le calendrier et la tarification de toute fonction ou fonctionnalité décrite pour les produits Oracle peuvent changer et restent à la seule discrétion d'Oracle Corporation.

À propos de Microsoft

Microsoft (Nasdaq « MSFT » @microsoft) permet la transformation numérique à l'ère d'un cloud intelligent et d'une périphérie intelligente. Sa mission est de donner à chaque personne et à chaque organisation de la planète les moyens d'en faire plus.

Pour plus d'informations, appuyez uniquement sur :

Relations avec les médias Microsoft, WE Communications pour Microsoft, (425) 638-7777, [email protected]


Segwarusa YT-365 - Histoire

Activez votre compte Delcampe Pay pour régler vos achats ou recevoir les paiements de vos ventes Delcampe.

L'un des moyens de paiement les moins chers
  • Vendre
    • Formulaire de vente
    • Autres méthodes
    • En cours d'exécution
    • En cours avec les offres
    • Offres inférieures reçues
    • Offres groupées reçues
    • Plusieurs changements
    • Fermé
    • Archivé
    • Mon suivi des ventes
      • Tous
      • Pour facturer
      • Facturé
      • En attente d'expédition
      • Expédié
      • Archivé
      • Configuration de la boutique
      • Paramètres du magasin
      • Conditions de vente
      • Méthodes de payement
      • Ma boutique dans la liste noire
      • API Delcampe
      • Mes commentaires
        • Laisser les commentaires
        • A reçu
        • Étant donné
        • Tous mes articles vendus
        • paiement reçu
        • Mes statistiques de vente
        • Liste noire des acheteurs

        Activez votre compte Delcampe Pay pour régler vos achats ou recevoir les paiements de vos ventes Delcampe.

        L'un des moyens de paiement les moins chers

        Catalogue

        ADRESSE

        Rotork YTC Limited, 81 Hwanggeum-ro, 89 beon-gil, Gimpo-si, Gyeonggi-do, Corée 10048

        Liens rapides

        Langue

        Liens vers les réseaux sociaux

        Cette politique de confidentialité et de cookies du site Web explique comment nous utilisons les informations personnelles que nous collectons à votre sujet (le cas échéant), via notre site Web www.ytc.co.kr.
        Cette politique a été mise à jour pour la dernière fois le 27 juin 2018. Nous pouvons modifier cette politique de temps à autre. Lire la suite

        © Copyright 1996 - Rotork YTC Limited Tous droits réservés.

        Le positionneur intelligent YT-3700 est maintenant disponible sur commande.

        YT-3700 présente des performances élevées, une durabilité et diverses fonctions de diagnostic

        Veuillez trouver les détails dans le lien ci-dessous

        En vigueur le 2 janvier 2019,
        le nom de l'entreprise sera modifié comme ci-dessous,

        Actuel: Young Tech co., Ltd
        Nouveau : Rotork YTC Limited

        Rotork YTC fournira de meilleurs services et produits pour aller au-delà des attentes des clients au cours de l'année à venir.


        Rencontrer le Surya Siddhanta : Différentes vues

        Le ”’Surya Siddhanta”’’’ est l'un des premiers traités astronomiques de l'[[Inde]], mais la forme sous laquelle il nous est parvenu date généralement d'environ 400. Il a des règles établies pour déterminer les vrais mouvements des luminaires, qui ne se conforment pas exactement aux positions des objets matériels dans le ciel. On ne sait pas qui a écrit le ”Surya Siddhanta” ni quand il a été compilé pour la première fois. Il est indiqué dans Surya Siddhanta qu'il a été donné par le Dieu-Soleil à un Asura nommé Maya en 2163101 avant notre ère. Une telle date ne peut pas être acceptée par les savants modernes, mais nous n'avons pas d'alternatives définitives. Sur la base du concours du Soleil vrai tropical de Surya Siddhantic avec celui de l'astronomie moderne, 782 après JC est la date d'une telle concordance avec le soleil moyen, et 908 après JC est pour le vrai soleil. Puisque Varah Mihir avait déclaré vers 550 après JC que Surya Siddhanta était la plus précise et la plus importante de toutes les théories, 800 ou 900 après JC ne peut pas être la date de composition de la Surya Siddhanta originale. Il est donc proposé que 1° d'erreur dans Surya Siddhantic True Sun puisse le placer autour de 400 après JC. Un épicycle différé tournant autour d'un équant est le dispositif Surya Siddhantic le plus important utilisé pour une description précise des vraies planètes, et c'est le même que celui d'Almageste. Par conséquent, la date de Surya Siddhanta a dû être placée après celle de Ptolémée, afin que l'astronomie indienne puisse être prouvée être le résultat de l'enseignement grec. Aucun examen détaillé des systèmes mathématiques n'a été entrepris. Les équations de la vraie planète Surya Siddhantic étaient un secret, et c'est pourquoi les commentateurs modernes ne pouvaient pas se rendre compte que le système Surya Siddhantic était non seulement cohérent en interne, mais était également très différent de celui d'Almageste à des égards cruciaux. Ces particularités du système Surya Siddhantic ne pouvaient pas être des innovations, car un système cohérent en interne ne peut pas évoluer à la suite de patchworks aléatoires d'emprunts et d'improvisations. Par conséquent, les causes des similitudes superficielles entre Surya Siddhanta et Almagest devaient être étudiées de manière plus approfondie. Des faits originaux importants ont dû être délibérément oubliés ou déformés afin de prouver la postérité de Surya Siddhanta par rapport à Almageste. Certaines de ces idées fausses sont examinées ici.

        Tout en déclarant que l'enquête scientifique sur les positions de Surya Siddhantic du Soleil tropical a révélé qu'il était composé vers 800 après JC (± 400 ans si l'on suppose une erreur de 1°), il n'a pas été mentionné que d'autres planètes ne rentrent pas dans ce schéma. Si le Soleil sidéral est choisi comme critère de datation, nous obtenons une date proche d'environ 2000 AD ou 150000 BCE ! D'autres planètes donnent des dates différentes, montrant de grandes différences. Il n'y a aucune période dans l'histoire où l'écart entre Surya Siddhantic et les valeurs scientifiques des vraies positions de toutes les planètes tombent dans des marges tolérables. Vers 400 à 900 après JC, les cinq planètes présentent des différences variant largement entre ±12°, ce qui est trop pour permettre une datation basée sur cette méthode. Cette méthode est donc très discutable. Mais il a été accepté parce qu'il s'intègre parfaitement dans les dates actuellement admises pour l'histoire védique et post-védique. Mais accepter le résultat comme une méthode douteuse simplement parce qu'il soutient une prémisse équivaut à prouver une prémisse sur la base de la prémisse elle-même.

        La date la plus ancienne pour l'astronomie indienne était 1400 avant notre ère (Colebrooke), qui était censée être la date des observations originales citées dans Vedanga Jyotisha. Les traités Rgvedic et Yujurvedic de Vedanga Jyotisha mentionnent que l'Uttarayana (solstice d'hiver) a coïncidé avec l'entrée simultanée du Soleil et de la Lune dans Dhanishtha au début de la moitié lumineuse du mois lunaire de Magha. Le début de Dhanishtha signifie sidéral 293°:20′, ce qui est égal à 316° tropical de nos jours (en raison de +23° ayanamsha). Vers 1400 avant notre ère, sidéral 293°:20′ était équivalent à tropical 270° en raison de -23°:20′ ayanamsha. Puisque le 270° tropical était l'Uttarayana tropical, Colebrooke a conclu que c'était la date à laquelle les observations ont été notées à l'origine, qui ont ensuite été utilisées dans les traités de Vedanga Jyotisha. À ce jour, tous les savants utilisent cette conclusion de Colebrooke comme un fait avéré, et personne ne se soucie de se demander que le début de la brillante moitié du mois lunaire de Magha, qui est explicitement mentionné comme une condition dans les textes originaux, était totalement impossible vers 1400. BCE de tout système de calcul. Une compréhension globale de l'astronomie indienne n'était pas l'objectif de ces savants. C'est pourquoi aucun commentateur moderne n'a même posé la question que les équations originales de Surya Siddhanta doivent être redécouvertes.Ils devaient prouver une théorie de l'invasion aryenne à tout prix, et ils l'ont prouvé au prix des faits. Il a été délibérément oublié que le début de la brillante moitié du mois lunaire de Magha devrait coïncider avec l'événement susmentionné.
        Chaque fabricant d'almanachs de l'Inde sait que l'âge de Kali a commencé avec Magha, lorsque le soleil moyen sidéral siddhantique se tenait à 360 °. De nos jours, une moyenne de 60 ans a montré que Magha commence lorsque le Soleil sidéral siddhantique se trouve à 293° (Dhanishtha), ce qui est considéré comme l'Uttarayana sidéral par les Indiens. Par conséquent, en 1400 avant notre ère, le Soleil sidéral siddhantique se tenait à près de 338°, et le Soleil tropical était à 315° lorsque la moitié brillante de Magha a commencé. Mais l'Uttarayan tropical avait besoin d'un soleil tropical à 270°. Les calculs de Colebrooke ont montré une erreur d'environ 45° dans la longitude du Soleil, ce qui n'est pas une petite erreur. Colebrooke et ses partisans ont donc décidé que le système indien de calcul ne devrait pas du tout être pris en considération.
        Mais même avec le système moderne de calcul, le début de Magha ne peut pas être prouvé vers 1400 avant notre ère. Aux méridiens de New Delhi, le solstice d'hiver (Soleil tropical à 270°) s'est produit le 21 décembre 2000 AD à 19:06:51 PM, date julienne 2451900.067257, quand Tithi sourire émoticône Lune moins Soleil, le résultat divisé par 12) était égal à 26,08875 scientifiquement et 26,00450787 scientifiquement. Le même événement du solstice d'hiver a eu lieu le 1er janvier 1400 avant notre ère à 17h04 lorsque Tithi était scientifiquement 20.11363426 et 19.7426117 siddhantiquement. La différence entre les Tithis scientifiques et siddhantiques était de 0,08424213 en 2000 après JC et de 0,37102256 en 1400 avant notre ère. C'est une différence marginale par rapport à l'erreur de 45° dans la longitude du Soleil au début de Magha trouvée dans le calcul de Colebrooke, ce qui équivaut à une erreur de près de 45,7 dîmes, ou de 15,7 dîmes si un mois lunaire est soustrait !

        Les équations détaillées pour trouver le mois lunaire dans les époques lointaines sont discutées dans la section « Cycles temporels de Surya Siddhantic et âge de l'univers ». Ces équations ne sont pas très complexes, mais ont été négligées par les érudits indiens et occidentaux pendant des siècles, car ils ont perdu tout intérêt à déchiffrer les méthodes des anciens astronomes. Mais ces équations sont essentielles pour les almanachs traditionnels de l'Inde, car l'observance de nombreux rites religieux exige une détermination précise de la dîme pour tous les manvantaras et yugas ! Un examen attentif de ces équations révèle une relation organique entre le système de calcul Surya Siddhantic et le corps général de la tradition védique-puranique, ce qui est également utile pour déterminer la date de composition de Surya Siddhanta. Lorsque nous plongeons dans les équations complexes de Surya Siddhanta, nous constatons que les astronomes préhistoriques de l'Inde avaient un système d'astronomie et de mathématiques très complexe et organique qui a été oublié pendant l'ère postchrétienne, en particulier entre 1500 et 2000 après JC. Des commentateurs comme G.Thibaut ont décrit Paitamaha Siddhanta comme un système sous-développé, mais il existe des preuves tangibles du contraire, présentées dans les sections suivantes ici, que ces érudits ont négligées.

        Au cours de 400-800 après JC, les positions des planètes Sury Siddhantic et scientifiques montrent des différences allant jusqu'à ±12°. Il est inconcevable que des erreurs de 12° soient passées inaperçues de tous les astronomes antiques ! La raison est différente, qui est délibérément négligée par tous les commentateurs modernes. Surya Siddhanta déclare explicitement que ses planètes sont diverses incarnations de Dieu et sont donc des divinités. Selon Surya Siddhanta, tout l'univers matériel disparaît pendant la nuit de Brahma lorsque Surya Siddhantic Sun (et d'autres planètes) continue de se déplacer, sinon Brahma ne saura pas que sa nuit s'est écoulée. Par conséquent, les planètes Surya Siddhantic étaient considérées comme divines et donc distinctes des planètes matérielles. Le but principal de l'astronomie était l'astrologie prédictive dans toutes les sociétés anciennes, par conséquent la position réelle des corps matériels dans le ciel n'était pas une préoccupation majeure pour la plupart des anciens Indiens. Les commentateurs modernes supposent que les planètes Surya Siddhantic sont identiques aux objets matériels du ciel, et en déduisent donc que Surya Siddhanta est un texte inexact en ce qui concerne l'astronomie physique. Aucun examen détaillé du plan original de Surya Siddhanta n'a été jugé nécessaire. Mais à la lumière de nombreuses nouvelles facettes de ce texte mystérieux déniché dans un livre hindi (Vinay Jha, 2006), la datation du Surya Siddhanta nécessite une réévaluation. Si nous ne parvenons pas à trouver une date précise, nous devons l'indiquer explicitement et ne pas imposer une date fictive en déformant délibérément les faits.

        Les soi-disant anciennes et nouvelles versions de Surya Siddhantas

        Dans son célèbre traité Panchsiddhaantika (Cinq théories), Varah Mihira a conclu que Surya Siddhanta était la plus précise et la plus claire parmi toutes les théories qu'il connaissait. Mais dans sa version de Surya Siddhanta, les révolutions des planètes au cours d'un mahayuga de 4320 000 ans (connu sous le nom de Yuga-bhagan) ne correspondent pas à la version existante de Surya Siddhanta. Cette divergence a incité les chercheurs européens à appeler la version panchsiddhaantic de Surya Siddhanta comme l'ancienne et la version existante comme la version moderne. Cette nomenclature a été utilisée par G.Thibaut, le commentateur de Panchsiddhaantika. Mais cette décision a été prise sans aucune enquête scientifique sur les causes de cet écart.

        Les Mahayuga-bhaganmaana (révolutions par 43200000 ans) de cinq planètes dans les versions anciennes et modernes de Surya Siddhanta sont les suivantes (le SS réel implique le Surya Siddhanta réel qui est élaboré dans la section « Siddhantic Beej Samskaara » :

        Révolutions par Mahayuga (Bhagans) : différences de divers système de Suryasiddhaanta (soi-disant moderne) existant :

        Planètes Suryasiddhanta Différences Suryasiddhanta Différences Différences
        Ancien Existant Ancien SS Actuel SS Aryabhatiya
        Mercure 17937000 17937060 -60 +12,58 -40
        Vénus 7022388 7022376 +12 – 9,43 +12
        Mars 2296824 2296832 -8 + 2,6 -8
        Jupiter 364220 364220 0 – 6,29 +4
        Saturne 146564 146568 -4 + 9,43 -4
        Il y avait trois méthodes pour faire des almanachs (panchangas) : Siddhanta, Tantra et Karana. Dans la méthode siddhaantique, les calculs ont été faits depuis le début de la Création. 499 après JC était 1955883600 ans après la création selon Surya Siddhaanta, ce qui était égal à 452,7508 Mahayugas. Une différence de 60 tours au cours d'un mahayuga signifie une différence de 452,75 * 60 = 27165,05 tours depuis la Création ! Une telle différence se moque de tout. Par conséquent, la figure de Varah Mihir ne peut pas être liée à la méthodologie Siddhaantic, c'est-à-dire le calcul depuis le début de la Création.

        Dans la méthode tantrique (qui n'a rien à voir avec le tantra de la religion ou de la philosophie), une différence de 60 révolutions pendant 4320 000 ans implique une différence de 18° pendant 3600 ans, c'est-à-dire entre le début de l'âge de Kali et 499 après JC, lorsque l'inquiétude ou ayanamsha était zéro et donc l'auteur d'Aryabhatiya a choisi cette année pour son point de référence, qui était proche du moment de la composition d'Aryabhatiya. Varah Mihira aurait écrit ses textes près de cinq décennies plus tard. Une erreur de 18° ne pouvait être acceptée par personne. Puisque le Surya Siddhanta moderne est la base d'un grand nombre d'almanachs indiens, n'étant pas non plus très éloigné des positions réelles des planètes matérielles, c'est le Vieux Surya Siddhaanta de Varah Mihir qui doit contenir des erreurs jusqu'à 18° dans la position des planètes. (+18° pour Mercure, -3,6° pour Vénus, +2,4° pour Mars, zéro erreur pour Jupiter, et +1,2° pour Saturne).

        Il existe une troisième possibilité de la méthode Karana, dans laquelle n'importe quelle année voisine est choisie comme point de référence et les Yuga-bhagans sont réajustés en conséquence afin de faciliter la tâche des fabricants d'almanachs. Si l'Ancien Surya Siddhanta avait un point de référence Karana quelques siècles seulement avant Varah Mihira, l'erreur sur les planètes moyennes diminuerait considérablement. Par conséquent, on peut affirmer que l'ancien Surya Siddhanta cité par Varah Mihira n'était en fait pas tiré d'un texte Sidhhanta mais d'un texte Karana. Cette dernière possibilité est vraiment importante, car elle a des connexions à distance avec le Beej-samskaara réel pour AD 499 comme indiqué dans le tableau ci-dessus. Bien que les chiffres de Varah Mihira montrent de grandes erreurs de magnitude, le signe des différences ne s'inverse jamais. Par conséquent, nous devons conclure que Varah Mihira avait accès à un almanach faisant du texte Karana soi-disant basé sur Surya Siddhanta, qui utilisait des valeurs erronées de beej-samakaara (Voir la section ‘Siddhantic Beej Samskaara’ pour plus de détails sur Beej-Samskaara, qui sont des corrections essentielles dans les planètes moyennes). Les chiffres donnés par Varah Mihira sont certainement liés à un texte perdu de Surya Siddhantic Karana, mais les valeurs sont fausses, ce qui entraînera un almanach très défectueux pour n'importe quelle période. Par exemple, Mercure affichera un beej-samskaara de +8°, ​​alors que son beej-samskaara réel devrait être d'un peu plus de 6° à l'âge de Varah Mihira. Une erreur de 12° n'aurait pu être acceptée par personne. Si Varah Mihira avait eu une idée de beej samskaara, il aurait dû l'élucider en différenciant les bhagans siddhantiques (par exemple 17937060 pour Mercure) de beej samskaara (+12,6 ou environ +13 pour Mercure). Lorsqu'il a essayé de découvrir les valeurs des mahayuga-bhagans à partir d'un texte de karana faisant un almanach, il n'a pas remarqué que les textes de Karana ne contiennent pas les bhagans siddhantiques mais des bhagans corrigés par beej (c'est-à-dire des corrections déjà apportées dans les tableaux pour les planètes moyennes). Varah Mihir n'était pas un fabricant d'almanachs et n'a donc pas pu discerner cette nuance de l'astronomie indienne traditionnelle, qui est toujours restée un secret commercial des fabricants d'almanachs. Il est intéressant de noter à cet égard que tous les fabricants d'almanachs Surya Siddhantic modernes de l'Inde utilisent des tables fabriquées en 1478 après JC (connues sous le nom de tables Makaranda), car ces fabricants d'almanachs ne savent pas comment mettre à jour les tables et refusent donc d'accepter les vues de ceux qui connaissent réellement le secret. Par conséquent, il n'est pas surprenant que Varah Mihir n'ait pas connu ce secret bien gardé et ait donc donné de fausses valeurs dans son traité. Aucun bon almanach pour une période quelconque ne peut être fait à partir des valeurs données par Varah Mihira. Par conséquent, il est faux d'étiqueter sa version comme Old Surya Siddhanta, car il ne possédait aucune version de Surya Siddhanta et a simplement essayé de tirer quelque chose du texte karana qu'il n'a pas compris correctement. Thibaut avait totalement tort en proposant des crinières comme les versions Ancienne et Moderne de Surya Siddhanata. Il n'a pas essayé de comprendre les pratiques réelles de fabrication d'almanachs traditionnels. La soi-disant Surya Sidhhanta moderne est la seule version jamais disponible, et tout ce que Varah Mihir a cité n'était pas de Surya Siddhanta mais d'une mauvaise interprétation d'un texte d'almanach soi-disant basé sur Surya Siddhanta. (Ces phrases sont écrites par une personne qui est le créateur de six almanachs Surya Siddhantic gouvernementaux et non gouvernementaux dans différents états de l'Inde à l'heure actuelle. Cf. Vinay Jha, 2006).

        Le tableau des Mahayuga-bhagans montré ci-dessus montre également les figures d'Aryabhatiya, qui semblent apparemment encore plus fausses que celles de Varah Mihir, car les figures d'Aryabhatiya ont des signes inversés dans le cas de toutes les planètes. La seule explication plausible derrière une telle bévue d'Aryabhata est qu'il a soustrait les corrections beej au lieu de les ajouter aux planètes moyennes. Même si ce point de vue est accepté, les valeurs viven dans Aryabhatiya conduiront à un almanach erroné, contenant des erreurs de 6° dans le cas de Mercure si la comparaison avec Surya Siddhanta est faite. Aryabhatiya ne montre pas de bons résultats même si la comparaison avec les méthodes scientifiques modernes est faite. De plus, la séquence de corrections apportées à la planète moyenne pour obtenir la vraie planète est erronée dans Aryabhatiya, ce qui est discuté dans la section « Corrections dans la planète moyenne pour créer une vraie planète ». À cet égard, la section « Commentaire perdu de Surya Siddhantic d'Aryabhata : New Lights ‘ devrait également être consulté.

        De nombreux aspects cruciaux de Surya Siddhanta n'ont encore fait l'objet de recherches approfondies par personne. Par exemple, le rayon équatorial de la Terre Surya Siddhantic est de 800 yojanas, un yojana égal à 7,97274625 kilomètres. Sur cette base, la distance de Girivraja (capitale préhistorique de Magadha) à Mathura est de 98,51 yojanas. Dans le Mahabharata, il est dit que Mathura était 99 yojanas de Girivraja ! Cette histoire de Jarasandha de Girivraja fait partie de l'histoire de base du Mahabharata et ne peut être écartée comme une interpolation. De plus, seule la valeur Surya Siddhantic d'un yojana égale à 7,97274625 kilomètres satisfait la déclaration du Mahabharata. Au cours de 500-600 après JC, la circonférence de la Terre était de 3200 à 3300 yojanas par Aryabhata et Varah Mihira, 6600 yojana par Aryabhata II plus tard, 4867 par Bhaskaracharya au 11ème siècle et près de 4000 par Ganesh de Grahalaghava en 1519 après JC. est que l'auteur du Mahabharata savait calculer le diamètre et d'autres aspects de la Terre, et possédait une valeur précise de pi ! Il y a, cependant, certaines sections du Mahabharata qui ne font pas partie de l'histoire principale et donnent de telles valeurs de yojana qui sont incompatibles avec Surya Siddhanta. De telles portions doivent être des interpolations, car elles ne sont pas liées à l'histoire principale. Narada Purana donne une explication détaillée des sujets mant de l'astronomie, qui sont en harmonie avec le cadre de Surya Siddhantic. L'équation complexe de la détermination du mois lunaire de l'âge lointain confirme la déclaration de Bhagvat Gita selon laquelle Margashirsha était le mois le plus important. Étymologiquement, cela signifie “à la tête du chemin du Soleil”. Un autre nom ancien populaire du mois de Margashirsha est Agra-hayana, qui signifie étymologiquement "au début de l'année". L'équation du mois de Surya Siddhantic montre qu'Agrahayana était le premier mois de la Création. Si les significations étymologiques confirment des significations réelles, elles doivent appartenir à une période très ancienne où le langage lui-même se formait et où s'élaboraient des noms de mois. La formule du mois qui rend ces calculs possibles est liée à ce qu'on appelle le cycle métonique, qui a été emprunté par la Grèce à Babylone. Mais les relations du cycle métonique avec l'Inde préhistorique lors de la découverte des noms de mois montrent clairement que le cycle métonique était connu des astronomes indiens à des âges préhistoriques très reculés. Ces formules sont discutées dans la section ” Surya Siddhantic Time-Cycles and Age of Universe”.

        Commentaire perdu de Surya Siddhantic d'Aryabhata : Nouvelles lumières

        Aryabhata l'Ancien est réputé pour avoir écrit le premier commentaire connu de Surya Siddhanta, qui avait été mentionné par de nombreuses autorités anciennes mais n'est plus disponible. L'auteur d'Aryabhatiya (de Kusumpur) est considéré par beaucoup comme le même que ce commentateur Surya Siddhantic. L'auteur d'Aryabhatiya ne semble pas accepter le système de Surya Siddhanta dans de nombreux domaines cruciaux. Par exemple, les mouvements moyens des planètes dans Aryabhatiya diffèrent largement des versions dites anciennes et modernes de Surya Siddhanta et les valeurs ainsi que les soupirs des corrections de graines (beej samskaara) dans les mouvements moyens diffèrent également largement. Les épicycles montrent également des différences, et la séquence de quatre corrections apportées à la planète moyenne pour en obtenir une différente de celle de Surya Siddhanta, toutes les autres théories de l'Inde ancienne suivent la séquence de Surya Siddhanta. Le concept d'Aryabhata de déplacer la Terre le maintient également à l'écart. Par conséquent, le commentateur original de Surya Siddhanta était un Aryabhata différent selon certains. Varaha Mihir n'a pas précisé qu'une grande partie de Surya Siddhanta ou des parties de Panchsiddhantika sont perdues. Mais Aryabhata était un astronome très respecté et réputé pour ses commentaires sur Surya Siddhanta dans l'Inde ancienne. Le Mahasiddhanta d'Aryabhata II adhère aux concepts cruciaux de Surya Siddhanta mais diffère par certains détails importants. Par conséquent, le commentateur de Surya Siddhanta ne peut être identifié ni à Aryabhata I ni à Aryabhata II, mais ne peut être placé dans une période ultérieure car il était connu des anciens. Ainsi, le commentateur de Surya Siddhanta doit avoir existé bien avant Aryabhata I (l'auteur d'Aryabhatiya) : c'est le point de vue d'Al Beruni et de quelques autres. Mais un examen attentif d'Aryabhatiya prouve qu'il s'agit simplement d'une version Audiyika d'Ardharaatrika Suryasiddhanta, mais les détails de ces techniques complexes de Karana ne peuvent pas être expliqués ici en raison de sa complexité et de ses détails.

        Grahalaghava de Ganesh Daivajna a été écrit vers 1519 après JC, et Ganesh y dit que ses moyennes Mars, Jupiter et Saturne sont basées sur celles d'Aryabhata. Les calculs réels montrent que les positions moyennes de Mars, Jupiter et Saturne selon Grahalaghava pour différentes périodes sont largement conformes à celles de Surya Siddhanta de Makarandacharya (sauf dans le cas de Mars, dans lequel Makarandacharya a oublié les corrections beej mais Aryabhata l'Ancien ne s'est pas trompé) . Les mouvements moyens d'Aryabhata I ou d'Aryabhata II ne sont pas conformes à ceux de Grahalaghava. Par conséquent, l'auteur de Grahalaghava faisait certainement référence au Surya Siddhantic Aryabhata, dont le commentaire existait vers 1519 après JC. l'auteur a beaucoup de poids.

        Déduction des constantes astronomiques modernes de Surya Siddhanta

        Kamlakara Bhatt (auteur de Siddhant-tattva-viveka, non encore traduit), un ardent partisan de Surya Siddhanta et un adversaire de Bhaskara II, avait fortement préconisé au 16ème siècle que les planètes Surya Siddhantic doivent être distinguées des planètes matérielles. Au début du 20ème siècle, des termes comme Drik-paksha et Saur-paksha sont devenus à la mode en Inde, pour distinguer les planètes et les phénomènes du monde sensoriel de celui de Surya Siddhanta. Drik-paksha signifiait le monde perçu au moyen d'organes sensoriels, et par conséquent il désignait le domaine de l'astronomie moderne, tandis que Saurpaksha désignait les dieux du Monde Suivant portant le même nom que les planètes matérielles mais étant non matériels. Le système d'almanach Ketaki a utilisé ces concepts dans la pratique. Mais le point de vue Surya Siddhantic de Drikpaksha n'a jamais été élaboré par personne. rien. Ranganath, Kamlakar Bhat, Sudhakar Dwivedi, Kapileshwar Shashtri, etc. ont écrit de volumineux commentaires sur Surya Siddhanta, élucidant tout sauf les manières pratiques d'utiliser les formules et la géométrie mérucentrique.

        Examinons quelques théorèmes occultes transmis oralement de l'école Surya Siddhantic qui montrent que Drikpaksha peut être déduit mathématiquement de Saurpaksha, sans l'aide d'aucun observatoire (Vinay Jha, 2006).

        Théorème des années sidérale et tropicale de Drikpakshiya et de la période de précession

        L'excentricité de Saurpakshiya de l'orbite elliptique du Soleil autour du centre du Cosmos (Mt Meru) est exactement égale à 1/60 sourire émoticône ε), bien que l'équation du centre de saurpakshiya nécessite un équant, qui sera élaboré dans la section ‘Les vrais lieux des planètes Surya Siddhantic’. Notons 1/60 par ε et ‘pi’ par π . Puis,

        (1)
        Ys′=[1π2∗ε2+12(1+ε2)]=[3600π2+0,5+17200]=365.25640000130486608685495644391jours
        C'est la valeur limite de l'année sidérale scientifique au moyen de l'équation védique (c'est-à-dire Surya Siddhantic). Le théorème védique (c'est-à-dire Surya Siddhantic) de l'année tropicale scientifique Yt (=365,24219878125) sera démontré plus tard, obtenons d'abord la valeur de l'année sidérale moyenne à l'aide de l'équation suivante :

        (2)
        Ys=(Ys′+1)(1+1Yt)=366.2564000013048660868551+1365.24219878125=365.25636122581667241689259003252668jours
        Maintenant, nous pouvons obtenir la période de précession PP :

        (3)
        PP=Yt(Ys−Yt)=25789.488323276570161593347095778ans
        Cette valeur moyenne nécessite deux corrections complexes qui sont trop complexes pour être montrées ici. Déduisons d'abord la valeur scientifique de l'Année Tropicale. Nous n'expliquerons pas ici tous les termes intermédiaires, qui peuvent être facilement reconnus par les étudiants en astronomie moderne.

        Soit le mois lunaire sidéral égal à :

        Mss = 27. 321660641391789747802454274321 jours, ce qui sera prouvé plus tard. Alors, le mois synodique Ms sera :

        (4)
        Ms=Ys(YsMss−1)=29,53058780664716371374jours.
        L'année métonique Ym est égale à :

        (5)
        Ym=235Ms19=365.246743924320182775185653635days
        Période de précession due à l'effet Lune (PPM1) :

        (6)
        PPM1=1(YsYm)−)=37978.09022183997109169737ans
        Période de précession due à l'effet Soleil (PPS1), moyen terme :

        (7)
        PPS1=11PP−1PPM1=80356.674413324332490977057144470ans
        Période de précession due à l'effet du soleil de l'équation alternative (PPS2), terme intermédiaire :

        (8)
        PPS2=1Ys(1Yt−1Ym)=80356.674413324332490977057250561ans
        La différence entre PPS1 et PPS2 est due à des erreurs informatiques et est égale à une quantité négligeable :

        (9)
        Différence=1.320251252∗10−27ans
        Les termes intermédiaires sont :

        A1 = PPS1 / PPM1 = 2.1158692799964388041303958720096.
        A2 = PPS2 / PPM1 = 2.1158692799964388041303958748028.

        Période de précession due à l'effet Soleil (PPS) , valeur finale :

        PPS = PPS1 + A1 = 80358.790282604328929781187540342
        PPS = PPS2 + A2 = 80358.790282604328929781187646436

        Il y a une différence dans les deux valeurs de la période de précession solaire indiquées ci-dessus (PPS) au 27e chiffre uniquement. Par conséquent, les calculs sont très fiables.

        Il existe trois équations pour obtenir l'Année Tropicale scientifique (en jours) :

        (10)
        Yt.1=Ym1+1(PPS1+A1)=365.242198781249999999999999999999638527125
        (11)
        Yt.2=YmPPS=365.242198781249999999999999999999638595267
        (12)
        Yt.3=Ym1+1(PPS2+A2)=365.242198781249999999999999999999999999972349
        L'année tropicale Drikpakshiya est la constante la plus précise connue de l'astronomie moderne, dont la valeur empirique est de 365,24219878125 ± 0,00000000058 jours.
        L'erreur de ± 0,00000000058 jours est due aux erreurs des instruments modernes. Les trois valeurs que nous avons obtenues ci-dessus grâce aux équations védiques ont des erreurs dans le 34e chiffre qui sont dues à la précision à 34 chiffres de la calculatrice Windows utilisée pour obtenir les résultats ci-dessus. Le résultat net est surprenant : la valeur de ‘pi’ est le terme de base utilisé pour déduire la valeur exacte des constantes astronomiques les plus importantes, si vous connaissez la valeur exacte de ‘pi’ alors vous pouvez déduire la valeur exacte des constantes astronomiques . Les physiciens modernes connaissent de nombreuses équations de ce type, appelées « coïncidences » par les athées, et comme preuves de la conception intelligente de l'univers par les croyants en Dieu.

        Théorème védique (c'est-à-dire Suryasiddhantic) du mois lunaire

        M1 = 365.256400001304866086855 / (42/π) = 27.321114831446531255657
        K1 = M1 / ​​( Mss – M1 ) = 50056.095658915529
        K2 = 42000 (Ys-Yt) = 594.8226718002415
        Maintenant, augmentez (Ys/360) à la puissance (1/K2) :
        Z1 = (Ys/360)^(1/K2) = 1,014601^(1/594,82267) = 1,000024369635568 degrés.
        K3 = 1-[(180/π)* <(Sin(Z1+1)-Sin(Z1)>]
        = 1-[57.296*<(Péché(2.000024369635568)-Péché(1.000024369635568)>]
        = 0.0003553741530559558546620855628939
        K4 = K3 * 1000000 = 355,3741530559558546620855628939
        K5 = 1+(1/K1)
        On obtient maintenant la valeur du mois synodal ou lunaire Drikpakshiya :
        Ms = [(K4 / K5)-1>/12 = 29,53058780664716371373841555 jours.
        Le mois lunaire sidéral sera :
        Mss = Oui / [(Oui/Ms)+1] = 27.321660641391789747802454274321

        Maintenant, nous montrons quelques théorèmes védiques (suryasiddhantiques) plus complexes. Voyons tout d'abord :

        A1 = 12/(K4-1) = 1 / 29.5311794213296538
        A2 = Oui / 365.256400001304866086855

        (13)
        A=A1∗A2∗(42π)=0.45270842758190827172
        Voici l'équation binomiale lunaire :

        (14)
        (A∗M2)+M−Ys=0
        Les racines de ce binôme sont :
        M1 = [-1 + Sqr(1-(4A*Ys)] / 2A = -29.5305886713712313156 jours.
        M2 = [-1 – Sqr(1-(4A*Ys)] / 2A = +27,3216613815891770963 jours.

        M2 – Mss = 0,063953054266910187950698752 seconde.

        Cette "erreur" apparente est équivalente à l'erreur de 104,643228673117 ans en 4,1748 milliards d'années ( = 14 manavantara de 71 mahayugas chacun, chaque Drikpakshiya mahayuga étant de 4,2 millions d'années). C'est la valeur de la correction Drikpakshiya à Kalpa-Mandochcha, pour lequel Bhaskaracharya a déduit la valeur 93 dans Siddhantashiromani et a déclaré que Kalpa-Mandochcha était égal à 480 sourire émoticône Saurpakshiya Kalpa Mandochcha 387 + 93 correction Drikpakshiya). Son élucidation sera montrée plus loin.

        Surya Siddhanta déclare que la période de précession de Saurpakshiya est de 24 000 ans exactement, tandis que la valeur moderne est proche de la valeur Drikpakshiya de PP déduite ci-dessus ( = 25789.4883233 ans). Voyons sa logique.

        1/K’ = (1/24000) – (1/25789.4883233) = 1/ 345879.71975438125
        Mt = Mss – (Mss/K’) = 27,32158164959469683453 jours.
        Cette constante Mt est la valeur moderne du mois lunaire sidéral tropical !

        Équation différentielle exacte de la lune moyenne de la physique moderne de Suryasiddhaanta

        Voici la formule de NC Lahiri de Mean Moon publiée par lui dans le livre bengali “Panchaanga Darpana”. Les dernières équations ne diffèrent pas significativement.

        (15)
        NirayanaMeanMoon=261:10′:1.24″+(17325593.8031″∗T)+(6.03″∗t2)+(0.0067″∗t3)
        où T = années juliennes de 365,25 jours,
        t = siècles juliens de 36525 jours
        261:10′:1.24″ est la Lune Moyenne à la date zéro de 1900 après JC (Greenwich Noon 31 Dec 31, 1899)

        Voici ma formule siddhaantic Drik de Nirayana Mean Moon sur le même modèle, publiée en hindi en 2005 Shivraatri, construite à partir de termes purement suryasiddhaantic utilisant les formules de Taylor et de Lagrange du calcul différentiel moderne (la mise en place d'une équation différentielle planétaire empiriquement correcte est la plus partie difficile de l'astronomie moderne ou des mathématiques supérieures) :
        *

        (16)
        NirayanaMeanMoon=261:10′:1.24″+(17325593.803064287678″∗T)
        (17)
        +100∗6.0337456626113312731046134872458″∗t2
        (18)
        +10−3∗6.5095055710038624734367″∗t3
        (19)
        +10−6∗4.681852716188407032″∗t4
        (20)
        +10−9∗2.525508037859365516483207″∗t5
        (21)
        +10−12∗1,0898575817626111529246014535145″∗t6
        (22)
        +10−15∗0.39193089427273663825034568365639″∗t7
        (23)
        +10−18∗0.12080988126146805887553801248113″∗t8
        (24)
        +10−21∗0,03258393040897135345673870555868″∗t9
        (25)
        +10−24∗0.0078118151691312247782389032276435″∗t10+……
        *
        Cette explication de ce théorème est très longue, qui a été publiée dans mon livre hindi en 2006 après JC. Il sera bientôt traduit en anglais pour être mis en ligne ici.

        Théorie de Surya Siddhantic de la rotation de l'univers matériel

        Selon la science physique moderne, on ne peut pas dire que l'univers matériel tourne même s'il tourne, car tout continuum espace-temps est intrinsèquement lié à la matière en tant que partie d'un tout unifié, et il ne peut y avoir ni espace ni temps en dehors du domaine de question. Puisqu'il n'y a pas d'espace ou de temps en dehors de l'univers matériel, la rotation de cet univers matériel ne peut pas être mesurée car il n'y a pas d'espace-temps externe.

        Appelons l'espace-temps de cet univers matériel espace-matériel et temps-matériel. Il y a 14 univers (Bhuvanas) dans le Multivers sourire émoticône Création ou Srishti), et nous vivons dans l'univers du milieu. Étant donné que toutes les formes de matière se sont avérées associées à SPIN, des niveaux galactiques aux niveaux subatomiques, il est naturel que l'univers matériel tourne également. Mais il ne peut être mesuré qu'en référence à l'univers immatériel ou Bhuvaloka, qui est le monde de Saurapakshiya Suryasiddhanta. Suryasiddhanta déclare que notre univers est fini, et selon le théorème de Gödel, un système fini ne peut pas être entièrement expliqué en raison de ses propriétés et phénomènes internes uniquement. Il doit y avoir quelque chose en dehors de cet univers fini qui devrait expliquer le fonctionnement de cet univers et sa raison-de-être.

        Nous montrons maintenant le théorème védique de la rotation de l'univers matériel. Surya Siddantic Kalpa est égal à 4,32 milliards d'années. Le Créateur (Brahma) a pris 47400 années divines pour créer la Création, ce qui équivaut à 47400 * 360 années humaines. D'où l'âge total de la création = 4,32 milliards – (47400 * 360) = 4302936000 ans.
        4302936000 / 24000 = 179289 sont les années supplémentaires dues à la précession de Saurpakshiya. Par conséquent, le nombre total d'années tropicales Saurpakshiya dans une création est égal à 4302936000 + 179289 = 4303115289 ans. Divisez ce nombre par (Saurvarsh / Chandravarsh) = (Saurpakshiya Sidereal Year / Douze mois synodiques de Saurpakshiya) =
        365,258756481481481 / (12*29,53058794607) = 1,0307356481481. Le résultat est 4174800101.976788423. Dans celui-ci, 4174800000 est la durée de la création de Drikpakshiya ( = 4200000*71*14), et 101.976788423 est la valeur exacte de la correction de Drikpakshiya à Kalpa-Mandochcha, pour laquelle nous avions obtenu une valeur brute 104.643228673117 ci-dessus, et Bhaskaracharya avait obtenu 93. Une quantité de 101,976788423 ans dans 4,1748 milliards d'années est égale à 0,1077065 heures dans 500 ans.
        Nirmal Chandr Lahiri était le secrétaire du Comité de réforme de Panchanga du gouvernement indien. Il a analysé la différence entre Drikpakshiya et Saurpakshiya tithi (allongement de la lune), et a trouvé une différence de 0,11 heure en 500 ans, qu'il a supposée être due à une erreur dans les valeurs de Surya Siddhantic (NC Lahiri, 1968, p. 90). Mais les valeurs de Surya Siddhantic n'appartiennent pas à cet Univers physique. Cette erreur apparente de 0,107065 heures en 500 ans est le résultat de 102 rotations supplémentaires de l'orbite solaire de Drikpakshiya au cours d'une Création : la valeur de Saurpakshiya est de 387 tandis que la valeur de Drikpakshiya est de 489 (Bhaskaracharya-II n'a donné 480 qu'à Siddhantashiromani). Cette rotation Drikpakshiya de l'ellipse solaire s'ajoute à la rotation Drikpakshiya normale tous les 136 000 ans qui est la cause de l'année anormale.
        —————
        Dans le même livre, NC Lahiri donne des données sur les corrections beej de Surya Siddhantic appliquées à l'anomalie lunaire par rapport aux valeurs scientifiques modernes, ce qui montre que la correction beej nécessaire dans l'anomalie lunaire afin d'obtenir le tithi siddhantique à partir du tithi scientifique augmente au rythme d'une révolution en 42000 ans (NC Lahiri,1968,p.90). La différence entre le Soleil tropical scientifique moderne et le Soleil siddhantique montre également un changement de 360 ​​​​° pendant 42000 ans. Le soleil et la lune ne se déplacent pas sur les mêmes orbites. Par conséquent, nous devons conclure que l'Univers physique lui-même tourne au rythme d'une révolution tous les 42 000 ans autour d'un point très proche du centre de la Terre, ce qui suggère que le centre de l'Univers n'est pas loin du centre de la Terre. Avant d'aborder ce centre (Meru ou Mt Kenya en Afrique), élucidons d'abord le cycle de 42 000 ans du Soleil.
        L'année sidérale siddhantique (365,258756481481) et l'année tropicale Drikpakshiya (365,24219878125) diffèrent au rythme d'une révolution ou d'un an en 22059,75174 ans. Mais en réalité, les deux se séparent au rythme d'une révolution en 42 000 ans. Par exemple, Kaliyuga a commencé à minuit d'Ujjain du 17 au 18 février 3102 avant notre ère, lorsque le nirayan siddhantique (= sidéral dans le système indien) était à la longitude zéro. 5106 ans plus tard, le Soleil zéro siddhantique devait être trouvé le 16 avril 2005 à 5h03:15 (Ujjain). Si le Soleil moyen diffère de 44,2106 jours en 5106 ans (en tenant compte des 13 jours de la réforme grégorienne), il devrait différer d'un an en 42182,8 ans. En raison de la non-linéarité des chemins elliptiques, on obtient ici 42182,8, le chiffre exact est un entier 42000. Cela soulève une question : si mathématiquement l'année siddhantique et l'année scientifique doivent montrer une différence d'un tour en 22059 ans, pourquoi diffèrent-elles de une révolution en 42 000 ans en réalité ? D'où vient l'année 19941.24826 ? Nous avons comparé ici l'année siddhantique sidérale avec l'année scientifique tropicale, donc cette différence supplémentaire de 19941 ans doit être liée à la précession. La période de précession siddhantique est de 24000 ans et la période scientifique est de 25789.4883233 ans. Les deux forment des cycles de 100000 ± 12000 ans par rapport à 19941 en séries harmoniques. Ainsi, nous nous rapprochons maintenant des constantes de Milankowitz, rien qu'en analysant les constantes de Surya Siddhantic !
        La valeur védique pour la période de précession Drikpakshiya est de 25789.4883233 ans. Mais il nécessite de légères modifications en raison de cycles à long terme. Nous avons obtenu 101,976788423 ans par création de Drikpakshiya pour la valeur exacte de la correction de Drikpakshiya à Kalpa-Mandochcha, qui est égale à 101,976788423/4174800000 par an. Ajoutez cette correction à 1/257898.488, nous obtenons 1/25773.252377 dans la série harmonique. Ajoutez à nouveau 1/(4200000*71) et obtenez 1/25771.025002. (4200000*71) est la durée d'un Drikpakshiya Manvantara. Une période de 25771.025 ans est égale à 50,28903584 secondes d'arc par année sidérale, ou 50,288160017 secondes par année julienne. Actuellement, 50,28796195 secondes par année julienne est la valeur acceptée.

        Cosmogonie et géographie antiques

        Le système Surya Siddhantic n'est ni héliocentrique ni géocentrique. Il est clairement indiqué dans Bhoogoladhyaya que le mont Meru réside au centre (équateur) du globe dans la région de Zamboodweep. En Afrique, le Mont Kenya est situé sur l'équateur dans une région où de nombreux noms de lieux modernes rappellent Surya Siddhanta : la ville de Meru près du Mont Kenya, un autre Mt Meru légèrement au sud, un lieu nommé kinyan-giri qui signifie Mont Kinyan ou Mont Kenya en sanskrit , fleuve Zamboonadi > *zamboodi > *zambedi > *zambèze, Mu-zambique, Zambie, Zimb-abwe, Gabon (< *Zamboon), Congo (< *Gongo < *zambo),etc. On sait que l'homo genre de l'humanité a évolué dans cette région il y a environ 4 millions d'années. La tradition puranique indienne mentionne également que les races modernes de l'humanité ont évolué près de Meru en 3891194 avant notre ère lorsque le Mahayuga actuel a commencé. Les formules de Surya Siddhantic pour créer de vraies planètes à partir de planètes moyennes nécessitent l'utilisation de la distance entre le centre de la Terre et un point dans l'espace à 28,913 kilomètres au-dessus du sommet du mont Meru (Mt Kenya), qui était considéré comme le centre de tous les univers par les auteurs puraniques. .

        L'univers de Surya Siddhantic est beaucoup plus petit que l'univers matériel, et la distance du Soleil à la Terre n'est que de 861,7 fois le rayon équatorial de la Terre. La distance matérielle du Soleil est de 23455 fois le rayon équatorial de la Terre ! Ptolémée a utilisé une figure 1210, qui n'est pas très éloignée de la figure de Surya Siddhantic. Le système ptolémique est bien connu, mais le système Surya Siddhantic est plutôt obscur, connu de quelques brahmanes initiés seulement. En raison du manque de connaissance des parties transmises oralement et non publiées du Surya Siddhanta original, les commentateurs européens pensent que le système Surya Siddhantic a été influencé par l'Almageste de Ptolémée. Mais ceux qui connaissent les secrets de Surya Siddhanta disent que son cadre est trop complexe et organiquement autocontraint pour avoir été influencé par un autre système. Par exemple, les mouvements quotidiens de Surya Siddhantic de toutes les planètes sont exactement égaux à une constante, mais cette règle n'est pas suivie dans Almageste. Le système Surya Siddhantic est basé sur un centre cosmique à Meru, absent à Almageste. L'épicycle solaire de Surya Siddhantic est égal à 14 yojanas par degré, ce qui équivaut à 5040 yojanas pour 360 degrés. Son diamètre est de 1604,3 yojanas, soit 4,3 yojanas de plus que le diamètre équatorial de la Terre. 4,3 yojanas équivaut à 5,199 kilomètres (hauteur du mont Meru ou du mont Kenya) plus 28,913 kilomètres. L'épicycle solaire est égal à 14 yojanas, qui se réduit à 13:40 au périgée de cet épicycle elliptique, qui lorsqu'il est divisé par 2π donne 2:10:31 degrés, qui est la valeur maximale de l'équation du centre (mandaphala = différence entre la moyenne et vrai Soleil) pour le Soleil. La théorie de Surya Siddhantic relie donc le yojana aux degrés d'une manière intrinsèque, ce qui montre clairement qu'il n'a pas été emprunté à Almageste. Le diamètre de la Terre est un nombre entier de 1600 yojana. Le diamètre de la lune est également un nombre entier de 436 yojanas. Ces rations sont parfaitement scientifiques. De telles valeurs intégrales semblent mystérieuses lorsqu'elles sont confirmées par la science moderne. Cette valeur du yojana n'était pas seulement préhistorique, manifeste dans l'histoire des 99 yojanas de Jarasandha cités ci-dessus, mais était également intrinsèquement liée à de nombreux concepts indigènes de Surya Siddhanta, discutés dans d'autres sections de cet article.
        ————
        Limites de l'espace et du temps : inférences de Suryasiddhanta

        On peut s'étonner des cycles de 42 000 et 4 200 000 ans et de leurs multiples de 71 mahayugas et 14 manvantaras comme indiqué ci-dessus. Saurapakshiya Suryasiddhanta parle d'un mahayuga de 4320 000 ans, mais Drikpakshiya Suryasiddhanta travaille avec un chiffre inférieur de 4 200 000 ans seulement, qui a 100 parties égales de 42 000 ans chacune. Saurapakshiya Suryasiddhanta n'a pas de cycle de 42 000 ans. Nous traiterons du cycle de 42000 ans plus tard, qui a donné naissance au soi-disant calendrier julien qui n'est pas julien car il est apparu en Égypte en 4713 avant notre ère selon les croyances actuelles.

        Tout d'abord, permettez-moi d'élaborer la signification particulière du nombre 42 et de l'échelle logarithmique basée sur 10 dans les processus de base de la Nature.

        Il y a 14 univers (Bhuvanas) selon la tradition Védique-Puranique, et notre Univers matériel (physique) est au niveau intermédiaire. Nous pouvons voir 7 univers à la fois dans n'importe quelle direction, mais pas tous les 14 simultanément. Selon Suryasiddhanta 1955885109 années se sont écoulées (en 2009 après JC) depuis le début de la Création. Quand nous voyons sept univers disposés l'un après l'autre, nous voyons dans (1955885109 * 7 sourire émoticône 13691 millions d'années du TEMPS, et dans 13691 millions d'années-lumière de l'ESPACE. Actuellement, les scientifiques pensent que l'étendue de l'Univers est de 13,7 milliards d'années-lumière.

        Divisez 13,7 milliards d'années avec 10^42 (10 élevé à la puissance 42, ou 42 zéros après 1).

        13,7 milliards d'années = (13 691 195 763 ans) * (31558149,61 secondes par an) = 4,320688 * <10^17>secondes

        C'est le plus grand QUANTUM du TEMPS.

        En le divisant par 10^42, on obtient [1 seconde / ( 2,3 * <10^24>) ] = 0,432 * <10^-24>secondes

        Le temps requis pour les interactions nucléaires fortes est de <10^-24>secondes. Les quarks nécessitent un peu moins de temps pour se combiner pour former des nucléons. Ce temps est de 0,432-688042 * <10^-24> secondes exactement, pas exactement connu des scientifiques mais très proche de leurs estimations. C'est le plus petit QUANTUM du TEMPS.

        Calculons maintenant le plus petit QUANTUM d'ESPACE.

        13,7 milliards d'années-lumière = (4,320688 * <10^17>seconde) * (299797458 mètres par seconde de vitesse de la lumière) = 1,2953312 * <10^26>mètres. C'est le plus grand QUANTUM de l'ESPACE. Maintenant, divisez-le par <10^42>, nous obtenons 1,3 * <10^16>mètres. C'est la dimension exacte du plus petit QUANTUM d'ESPACE.

        Les rayons atomiques de certains atomes sont les suivants (en unités de pm ou picomètres, 1 pm = 10^-12 mètres)

        Hydrogène = 46
        Carbone = 71 (graphite) à 77 (diamant)
        Azote = 71
        Bore = 88
        Fluor = 60
        Chlore = 91
        Oxygène = 68

        Seuls ces sept éléments ont des rayons atomiques inférieurs à 100 pm. Tous les autres ont des rayons allant de 106 (Soufre) à 262 (Césium). Quelques exemples sont :

        Soufre = 106
        Silicium = 118
        Fer = 123
        Cuivre = 128
        Étain = 140
        Or = 144
        Argent = 144
        Plomb = 174
        Uranium =138

        Le rapport des atomes les plus petits et les plus grands est de 262 / 46 = 5,7 fois en rayon ou 185 fois en volume, ce qui est à peu près égal aux rapports de poids atomiques en moyenne. Supposons cependant que le rayon atomique moyen soit d'environ 130 pm pour des raisons de simplicité. Il peut être écrit sous la forme 1,3 * <10^10>mètres. Il est un million de fois plus grand que le plus petit QUANTUM d'ESPACE. Les scientifiques nous disent que le noyau est 100 000 fois plus petit que l'atome en rayon. Ainsi, le plus petit QUANTUM d'ESPACE est dix fois plus petit que le rayon du noyau, ou en volume le plus petit QUANTUM d'ESPACE est 1000 fois plus petit que le noyau moyen. Ce plus petit QUANTUM DE L'ESPACE est le volume d'un quark, pas exactement connu des scientifiques modernes mais proche de leurs estimations.

        De nombreux scientifiques se sont déjà interrogés sur ces rapports entre le plus grand et le plus petit quanta d'espace et de temps, mais ils n'en connaissent pas les dimensions exactes. Suryasiddhanta nous aide à obtenir les dimensions exactes. Comme les deux ensembles de 7 univers vieillissent avec le temps, son étendue dans l'espace augmente, ce qui donne lieu aux phénomènes apparents de l'Univers en expansion et du soi-disant Big Bang.

        De nombreux calculs similaires ont été effectués par les partisans de la théorie des supercordes. Certains scientifiques déprécient ces phénomènes comme de simples coïncidences, mais de telles coïncidences sont trop nombreuses pour être ignorées. Ici, je donne un autre exemple.

        Dans un article précédent, j'avais déduit l'année sidérale limite de la valeur de ‘pi’ , égale à 365.2564000013048660868549564850172389 jours.

        L'année tropicale est égale à 365,24219878125 jours. En 25719.07183820440572684682960747 ans, les deux années coïncident à nouveau. C'est un instant de base de la Nature. Puisqu'il y a 14 univers dans le Multivers (=Création), divisez ce nombre par 14 pour obtenir une autre constante de base de la Nature : 1837.0765598717432662033449719622 , qui est le poids de l'atome le plus abondant et le plus petit de l'univers matériel en termes de masses d'électrons. soustrayez-en 𔃱’, vous obtenez le rapport de masse proton: électron de 1836.0765598717432662033449719622 . C'est une quantité exacte, indépendante du principe d'incertitude de Heisenberg. Le principe d'incertitude fonctionne dans certaines conditions et n'a rien à voir avec ces constantes et rapports fondamentaux de la nature.

        Mais la tradition védique nous interdit de percer le mystère de la Nature, elle est considérée comme PECHE. Notre objectif doit nous connaître et améliorer nos karmas afin de nous débarrasser des cycles sans fin des renaissances. parmi toutes les disciplines scientifiques, Jyotisha est la seule discipline qui aide dans cette direction.

        Dans ce contexte, il convient de mentionner que 42 protons constituent l'atome le plus stable à force d'avoir le plus grand nombre d'isotopes stables, et 84 est le plus petit nombre de protons qui ne possède pas un seul isotope stable.

        La Terre n'est PAS située au centre, le point central est le Divin Meru.

        Suryasiddhanta a dit une fois que la racine carrée de 10 est la valeur de ‘pi’, mais la racine de 10 n'est qu'une valeur brute de ‘pi’ pour enseigner aux étudiants et ne devrait jamais être utilisée à des fins sérieuses. Tout siddhanta ne doit jamais abuser des lois fondamentales des mathématiques. La valeur de ‘pi’ est 3,14159265……., et non la racine de 10. En mathématiques védiques, il existait des formules pour calculer ‘pi’ avec une précision de 12 ou 32 chiffres. Pour 12 chiffres, ‘pi’ = SQRT <2* (18000^2) / (65656565 – OCTAL 666)> Octal 666 est le nombre de Satan dans les mathématiques bibliques et est donc soustrait.

        La circonférence équatoriale de la Terre est de 1600 * ‘pi’ = 5026.5482457… yojanas, tandis que Manda-paridhi du soleil est de 5040 yojanas (5039.9990052). Un degré (amsha0 de manda paridhi est sun’s paridhyamsha sourire émoticône paridhi + amsha) = 5040 / 360 = 14 yojanas (13.9999723667) par degré. Le diamètre de Manda-paridhi est de 5040/pi = 1604.278659816 yojanas ou 34.112669 kms, qui est la distance du centre de Manda-paridhi à la surface équatoriale de la Terre. il est égal à la hauteur du Mt Meru (Mt Kenya = 5.199 Kms) et un terme mystérieux égal à 28.913669002241621530835902160508 Kms. Il est égal à la somme de quatre composantes :

        d1 = R * sin(180 degrés / 42000) = 28,6231184335656015… Kms
        d2 = R * sin(180 degrés / 4200000) = 0,2862311846025405641566… Kms
        d3 = R * sin(180 degrés / [4200000 * 71]) = 0,004031425135247426…. Km
        d4 = R * sin(180 degrés / [4200000 * 71 * 14 ]) = 0,000287958938 Kms

        Le centre réel de tous les univers est 28.913669002241621530835902160508 Kms plus haut que la pointe du Mt Meru terrestre (Mt Kenya) et est le Divin Mt Meru.

        Pourquoi le Dripakshiya Mahayuga a 4200000 ans, par rapport à la valeur Saurapakshiya de 4320000 ans ?

        La durée d'une Création Saurapakshiya (Srishti) est de 47400 années divines moins qu'un Kalpa de 4,32 milliards d'années.

        Par conséquent, Srishti = 4302936000 ans.

        Ajoutez-y sa 24000ème partie (=179289) pour faire de Saurapakshiya des années “tropicales” sourire émoticône 4303115289),

        et divisez la résultante avec le rapport de l'année solaire Suryasiddhantic (365.258756481481481481… jours) et l'année lunaire (12 * 29.53058794607 jours), ce rapport est égal à 1.0307356481481481481481…, vous obtiendrez un nombre qui est supérieur à Drikpakshiya-Kalpa (4174800000 = 4200000 * 71 * 14 ) par une petite marge de 101.97678842286770191552349305499 ans.

        Un excès de 101,9767884 ans en 4,1748 milliards d'années signifie un excès de 0,1077065 heures en 500 ans. La fin de NC Lahiri a trouvé la même différence (0,11 heures en 500 ans) dans le Tithi siddhantique par rapport au Tithi calculé sur la base de l'astronomie physique (cf. page 90 dans ‘Advance ephemeris’ de NC Lahiri).

        Valeur moderne de la période de précession

        Un excès de 101,9767884 années d'anomalie en 4,1748 milliards d'années signifie une année d'anomalie dans chaque 40938727,965116279069767363571421 année Drik. Soustrayez un 4200000 années Drik pour obtenir une autre constante périodique de 36738727,965116279069767363571421 années dont nous aurons besoin dans certains calculs nécessaires pour obtenir la valeur moderne de la période de précession. C'est comme suit :

        Dans l'équation 3 ci-dessus, nous avons trouvé une période de précession égale à 25789.488323276570161593347095778 ans. Divisez le nombre 36738727.965116279069767363571421 obtenu au paragraphe précédent avec cette valeur de période de précession, vous obtiendrez 1424.5621124618187600683107379388. Maintenant, divisez 25789.488323276570161593347095778 avec 1424.5621124618187600683107379388 pour obtenir 18.103449542617105305172322575051 et soustrayez ce dernier de 25789.488323276570161593347095778 pour obtenir la valeur moderne de la période de précession utilisée par les scientifiques : 25771.384873732095356 La valeur moderne est de 25771,4021 ans.

        La première composante des cycles de Milankovitch ou ayana chalanam n'est pas un mouvement unique mais une combinaison de deux mouvements :

        (a) précession anormale (due à la rotation de l'orbite elliptique du Soleil) et
        (b) précession orbitale (sampat chalanam = précession des équinoxes, c'est-à-dire précession des points de contact des plans écliptique et équatorial).

        De tels mouvements sont expliqués par la mécanique classique et relativiste. Même les orbites atomiques affichent des mouvements similaires.

        Le fait même que "la première composante des cycles de Milankovitch" contrôle le plus profondément les cycles climatiques à long terme montre clairement que l'orientation spatiale de l'orbite solaire par rapport aux étoiles fixes est importante et que l'astrologie tropicale est fausse.


        Contenu

        2003-2006 : Thefacebook, l'investissement Thiel et le changement de nom

        Zuckerberg a créé un site Web appelé "Facemash" en 2003 alors qu'il étudiait à l'Université Harvard. Le site était comparable à Hot or Not et utilisait "des photos compilées à partir des livres de visage en ligne de neuf maisons, en plaçant deux l'une à côté de l'autre à la fois et en demandant aux utilisateurs de choisir la personne "la plus chaude"". [17] Facemash a attiré 450 visiteurs et 22 000 photos vues au cours de ses quatre premières heures. [18] Le site a été envoyé à plusieurs listes de diffusion de groupes de campus, mais a été fermé quelques jours plus tard par l'administration de Harvard. Zuckerberg a été expulsé et a été accusé d'avoir enfreint la sécurité, de violer les droits d'auteur et de violer la vie privée. Finalement, les charges ont été abandonnées. [17] Zuckerberg a développé ce projet ce semestre en créant un outil d'étude sociale avant un examen final d'histoire de l'art. Il a téléchargé toutes les images d'art sur un site Web, chacune étant accompagnée d'une section de commentaires, puis a partagé le site avec ses camarades de classe. [19]

        Un "face book" est un répertoire d'étudiants contenant des photos et des informations personnelles. [18] En 2003, Harvard n'avait qu'une version papier [20] avec des annuaires privés en ligne. [17] [21] Zuckerberg a dit Le cramoisi de Harvard, "Tout le monde a beaucoup parlé d'un livre de visage universel à Harvard. . Je pense que c'est un peu idiot qu'il faille à l'université quelques années pour s'y mettre. Je peux le faire mieux qu'eux, et je peux fais-le en une semaine." [21] En janvier 2004, Zuckerberg a codé un nouveau site Web, connu sous le nom de "TheFacebook", inspiré d'un cramoisi éditorial sur Facemash, déclarant : "Il est clair que la technologie nécessaire pour créer un site Web centralisé est facilement disponible. Les avantages sont nombreux." Zuckerberg a rencontré l'étudiant de Harvard Eduardo Saverin, et chacun d'eux a accepté d'investir 1 000 $ dans le site. [22] Le 4 février 2004, Zuckerberg a lancé "TheFacebook", situé à l'origine sur thefacebook.com. [23]

        Six jours après le lancement du site, les seniors de Harvard, Cameron Winklevoss, Tyler Winklevoss et Divya Narendra, ont accusé Zuckerberg de les avoir intentionnellement induits en erreur en leur faisant croire qu'il les aiderait à créer un réseau social appelé HarvardConnection.com. Ils ont affirmé qu'il utilisait plutôt leurs idées pour créer un produit concurrent. [24] Les trois se sont plaints au cramoisi et le journal a ouvert une enquête. Ils ont ensuite poursuivi Zuckerberg en justice, se réglant en 2008 [25] pour 1,2 million d'actions (d'une valeur de 300 millions de dollars lors de l'introduction en bourse de Facebook). [26]

        L'adhésion était initialement réservée aux étudiants du Harvard College. En un mois, plus de la moitié des étudiants de premier cycle s'étaient inscrits. [27] Dustin Moskovitz, Andrew McCollum et Chris Hughes ont rejoint Zuckerberg pour aider à gérer la croissance du site Web. [28] En mars 2004, Facebook s'est étendu à Columbia, Stanford et Yale. [29] Il est ensuite devenu accessible à tous les collèges de la Ivy League, à l'Université de Boston, à NYU, au MIT et successivement à la plupart des universités des États-Unis et du Canada. [30] [31]

        À la mi-2004, le cofondateur et entrepreneur de Napster, Sean Parker, un conseiller informel de Zuckerberg, est devenu président de l'entreprise. [32] En juin 2004, l'entreprise a déménagé à Palo Alto, en Californie. [33] Il a reçu son premier investissement plus tard ce mois-ci du co-fondateur de PayPal Peter Thiel. [34] En 2005, la société a supprimé « le » de son nom après avoir acheté le nom de domaine Facebook.com pour 200 000 $ US. [35] Le domaine avait appartenu à AboutFace Corporation.

        En mai 2005, Accel Partners a investi 12,7 millions de dollars dans Facebook et Jim Breyer [36] a ajouté 1 million de dollars de son propre argent. Une version lycée du site a été lancée en septembre 2005. [37] L'éligibilité s'est élargie pour inclure les employés de plusieurs sociétés, dont Apple Inc. et Microsoft. [38]

        2006–2012 : accès public, alliance Microsoft et croissance rapide

        En mai 2006, Facebook a embauché sa première stagiaire, Julie Zhuo. [39] Après un mois, Zhuo a été embauché comme ingénieur à temps plein. [39] Le 26 septembre 2006, Facebook s'est ouvert à toute personne âgée d'au moins 13 ans avec une adresse e-mail valide. [40] [41] [42] Fin 2007, Facebook comptait 100 000 pages sur lesquelles les entreprises se promouvaient. [43] Les pages d'organisation ont commencé à se déployer en mai 2009. [44] Le 24 octobre 2007, Microsoft a annoncé qu'il avait acheté une part de 1,6 % de Facebook pour 240 millions de dollars, donnant à Facebook une valeur implicite totale d'environ 15 milliards de dollars. L'achat de Microsoft comprenait les droits de placer des publicités internationales. [45] [46]

        En mai 2007, lors de la première conférence des développeurs f8, Facebook a annoncé le lancement de la plate-forme de développement Facebook, fournissant un cadre aux développeurs de logiciels pour créer des applications qui interagissent avec les fonctionnalités principales de Facebook. Lors de la deuxième conférence annuelle des développeurs f8 le 23 juillet 2008, le nombre d'applications sur la plate-forme était passé à 33 000 et le nombre de développeurs enregistrés avait dépassé les 400 000. [47]

        En octobre 2008, Facebook a annoncé que son siège international serait situé à Dublin, en Irlande. [48] ​​En septembre 2009, Facebook a déclaré avoir réalisé pour la première fois des flux de trésorerie positifs. [49] Une étude Compete.com de janvier 2009 a classé Facebook comme le service de réseautage social le plus utilisé par les utilisateurs actifs mensuels dans le monde. [50]

        La société a annoncé 500 millions d'utilisateurs en juillet 2010. [51] La moitié des membres du site ont utilisé Facebook quotidiennement, pendant 34 minutes en moyenne, tandis que 150 millions d'utilisateurs ont accédé au site à partir d'appareils mobiles. Un représentant de l'entreprise a qualifié ce jalon de "révolution silencieuse". [52] En octobre 2010, les groupes sont introduits. [53] En novembre 2010, sur la base de SecondMarket Inc. (un échange d'actions de sociétés privées), la valeur de Facebook était de 41 milliards de dollars. La société avait légèrement dépassé eBay pour devenir la troisième plus grande société Web américaine après Google et Amazon.com. [54] [55]

        Le 15 novembre 2010, Facebook a annoncé avoir acquis le nom de domaine fb.com de l'American Farm Bureau Federation pour un montant non divulgué. Le 11 janvier 2011, le Farm Bureau a divulgué 8,5 millions de dollars de « revenus de ventes de domaines », faisant de l'acquisition de FB.com l'une des dix ventes de domaines les plus élevées de l'histoire. [56]

        En février 2011, Facebook a annoncé son intention de déménager son siège social sur l'ancien campus de Sun Microsystems à Menlo Park, en Californie. [57] [58] En mars 2011, il a été signalé que Facebook supprimait quotidiennement environ 20 000 profils pour des violations telles que le spam, le contenu graphique et l'utilisation des mineurs, dans le cadre de ses efforts pour renforcer la cybersécurité. [59] Les statistiques ont montré que Facebook a atteint un billion de pages vues au mois de juin 2011, ce qui en fait le site Web le plus visité suivi par DoubleClick. [60] [61] Selon une étude de Nielsen, Facebook était devenu en 2011 le deuxième site Web le plus consulté aux États-Unis derrière Google. [62] [63]

        2012-2013 : introduction en bourse, poursuites et un milliardième utilisateur

        En mars 2012, Facebook a annoncé App Center, un magasin vendant des applications qui fonctionnent via le site Web. Le magasin devait être disponible sur les iPhones, les appareils Android et pour les utilisateurs Web mobiles. [65]

        Le premier appel public à l'épargne de Facebook a eu lieu le 17 mai 2012, au prix de l'action de 38 $ US. La société a été évaluée à 104 milliards de dollars, la plus grande évaluation à cette date. [66] [67] [68] L'IPO a levé 16 milliards de dollars, le troisième plus important de l'histoire des États-Unis, après Visa Inc. en 2008 et AT&T Wireless en 2000. [69] [70] Sur la base de ses revenus de 5 milliards de dollars en 2012, Facebook a rejoint la liste Fortune 500 pour la première fois en mai 2013, classé 462. [71] Les actions ont établi un record du premier jour pour le volume des transactions d'une introduction en bourse (460 millions d'actions). [72] L'introduction en bourse était controversée étant donné les baisses de prix immédiates qui ont suivi, [73] [74] [75] [76] et a fait l'objet de poursuites, [77] tandis que la SEC et la FINRA ont toutes deux lancé des enquêtes. [78]

        Zuckerberg a annoncé début octobre 2012 que Facebook comptait un milliard d'utilisateurs actifs par mois [79], dont 600 millions d'utilisateurs mobiles, 219 milliards de téléchargements de photos et 140 milliards de connexions d'amis. [80]

        2013-2014 : Aménagements du site, A4AI et 10e anniversaire

        Le 15 janvier 2013, Facebook a annoncé Facebook Graph Search, qui fournit aux utilisateurs une « réponse précise », plutôt qu'un lien vers une réponse en exploitant les données présentes sur son site. [81] Facebook a souligné que la fonctionnalité serait « sensible à la confidentialité », renvoyant uniquement les résultats du contenu déjà partagé avec l'utilisateur. [82] Le 3 avril 2013, Facebook a dévoilé Facebook Home, une couche d'interface utilisateur pour les appareils Android offrant une plus grande intégration avec le site. HTC a annoncé HTC First, un téléphone avec Home préchargé. [83]

        Le 15 avril 2013, Facebook a annoncé une alliance dans 19 États avec la National Association of Attorneys General, pour fournir aux adolescents et aux parents des informations sur les outils de gestion des profils de réseaux sociaux. [84] Le 19 avril, Facebook a modifié son logo pour supprimer la ligne bleue pâle au bas de l'icône « F ». La lettre F s'est rapprochée du bord de la boîte. [85]

        À la suite d'une campagne menée par 100 groupes de défense des droits, Facebook a accepté de mettre à jour sa politique sur le discours de haine. La campagne a mis en évidence des contenus promouvant la violence domestique et la violence sexuelle à l'égard des femmes et a conduit 15 annonceurs à se retirer, dont Nissan UK, House of Burlesque et Nationwide UK. La société a d'abord déclaré que « bien qu'il puisse être vulgaire et offensant, le contenu déplaisant en lui-même ne viole pas nos politiques ». [86] Elle est intervenue le 29 mai. [87]

        Le 12 juin, Facebook a annoncé qu'il introduisait des hashtags cliquables pour aider les utilisateurs à suivre les discussions sur les tendances ou à rechercher ce dont les autres parlent sur un sujet. [88] Le comté de San Mateo, en Californie, est devenu le comté le plus rémunéré du pays après le quatrième trimestre de 2012 grâce à Facebook.Le Bureau of Labor Statistics a rapporté que le salaire moyen était de 107 % plus élevé que l'année précédente, à 168 000 $ par an, soit plus de 50 % de plus que le prochain comté le plus élevé, le comté de New York (mieux connu sous le nom de Manhattan), à environ 110 000 $ par année. [89]

        Facebook a rejoint Alliance for Affordable Internet (A4AI) en octobre, lors de son lancement. L'A4AI est une coalition d'organisations publiques et privées qui comprend Google, Intel et Microsoft. Dirigé par Sir Tim Berners-Lee, l'A4AI cherche à rendre l'accès à Internet plus abordable pour faciliter l'accès dans le monde en développement. [90]

        L'entreprise a fêté son 10e anniversaire dans la semaine du 3 février 2014. [91] En janvier 2014, plus d'un milliard d'utilisateurs se sont connectés via un appareil mobile. [92] En juin, le mobile représentait 62 % des recettes publicitaires, soit une augmentation de 21 % par rapport à l'année précédente. [93] En septembre, la capitalisation boursière de Facebook avait dépassé les 200 milliards de dollars. [94] [95] [96]

        Zuckerberg a participé à une session de questions-réponses à l'Université Tsinghua de Pékin, en Chine, le 23 octobre, où il a tenté de converser en mandarin. Zuckerberg a accueilli le 8 décembre le politicien chinois en visite Lu Wei, connu sous le nom de « tsar de l'Internet » pour son influence sur la politique en ligne de la Chine [97] [98] [99]

        2015–2020 : Amélioration des fausses nouvelles

        À partir de 2015 [mise à jour] , l'algorithme de Facebook a été révisé dans le but de filtrer les contenus faux ou trompeurs, tels que les fausses nouvelles et les canulars. Il s'est appuyé sur les utilisateurs qui signalent une histoire en conséquence. Facebook a maintenu que le contenu satirique ne devrait pas être intercepté. [100] L'algorithme a été accusé de maintenir une "bulle de filtre", où le matériel avec lequel l'utilisateur n'est pas d'accord [101] et les publications avec peu de likes seraient déclassées. [102] En novembre, Facebook a prolongé le congé de paternité de 4 semaines à 4 mois. [103]

        Le 12 avril 2016, Zuckerberg a présenté sa vision à 10 ans, qui reposait sur trois piliers principaux : l'intelligence artificielle, une connectivité mondiale accrue et la réalité virtuelle et augmentée. [104] En juillet, une poursuite d'un milliard de dollars US a été déposée contre la société, alléguant qu'elle avait autorisé le Hamas à l'utiliser pour commettre des agressions qui ont coûté la vie à quatre personnes. [105] Facebook a publié ses plans de caméra Surround 360 sur GitHub sous une licence open source. [106] En septembre, il a remporté un Emmy pour son court métrage d'animation "Henry". [107] En octobre, Facebook a annoncé un outil de communication payant appelé Workplace qui vise à « connecter tout le monde » au travail. Les utilisateurs peuvent créer des profils, voir les mises à jour de leurs collègues sur leur fil d'actualités, diffuser des vidéos en direct et participer à des discussions de groupe sécurisées. [108]

        À la suite de l'élection présidentielle de 2016, Facebook a annoncé qu'il lutterait contre les fausses nouvelles en utilisant des vérificateurs de faits de sites comme FactCheck.org et Associated Press (AP), en facilitant le signalement des canulars grâce au crowdsourcing et en perturbant les incitations financières pour les agresseurs. [109]

        Le 17 janvier 2017, la COO de Facebook, Sheryl Sandberg, prévoyait d'ouvrir Station F, un campus incubateur de startups à Paris, en France. [111] Sur un cycle de six mois, Facebook s'est engagé à travailler avec dix à 15 startups basées sur les données. [112] Le 18 avril, Facebook a annoncé le lancement bêta de Facebook Spaces lors de sa conférence annuelle des développeurs F8. [113] Facebook Spaces est une version de réalité virtuelle de Facebook pour les lunettes Oculus VR. Dans un espace virtuel et partagé, les utilisateurs peuvent accéder à une sélection organisée de photos et de vidéos à 360 degrés à l'aide de leur avatar, avec l'aide du contrôleur. Les utilisateurs peuvent accéder à leurs propres photos et vidéos, ainsi qu'aux médias partagés sur leur fil d'actualité. [114] En septembre, Facebook a annoncé qu'il dépenserait jusqu'à 1 milliard de dollars américains en émissions originales pour sa plate-forme Facebook Watch. [115] Le 16 octobre, il a acquis l'application de compliment anonyme tbh, annonçant son intention de laisser l'application indépendante. [116] [117] [118] [119]

        En mai 2018 à F8, la société a annoncé qu'elle offrirait son propre service de rencontres. Les actions du concurrent Match Group ont chuté de 22%. [120] Facebook Dating inclut des fonctionnalités de confidentialité et les amis ne peuvent pas voir le profil de rencontres de leurs amis. [121] En juillet, Facebook a été facturé 500 000 £ par les chiens de garde britanniques pour ne pas avoir répondu aux demandes d'effacement de données. [122] Le 18 juillet, Facebook a créé une filiale nommée Lianshu Science & Technology dans la ville de Hangzhou, en Chine, avec un capital de 30 millions de dollars. Toutes ses actions sont détenues par Facebook Hong. [123] L'approbation de l'enregistrement de la filiale a ensuite été retirée, en raison d'un désaccord entre les responsables de la province du Zhejiang et l'Administration du cyberespace de Chine. [124] Le 26 juillet, Facebook est devenu la première entreprise à perdre plus de 100 milliards de dollars de capitalisation boursière en une journée, passant de près de 630 milliards de dollars à 510 milliards de dollars après des rapports de ventes décevants. [125] [126] Le 31 juillet, Facebook a déclaré que la société avait supprimé 17 comptes liés aux élections de mi-mandat de 2018 aux États-Unis. Le 19 septembre, Facebook a annoncé que, pour la diffusion des informations en dehors des États-Unis, il travaillerait avec des organisations de promotion de la démocratie financées par les États-Unis, l'International Republican Institute et le National Democratic Institute, qui sont vaguement affiliés aux partis républicain et démocrate. [127] Par le biais du Digital Forensic Research Lab, Facebook s'associe à l'Atlantic Council, un groupe de réflexion affilié à l'OTAN. [127] En novembre, Facebook a lancé les écrans intelligents de marque Portal et Portal Plus (Portal+). Ils prennent en charge Alexa d'Amazon (service d'assistant personnel intelligent). Les appareils incluent une fonction de chat vidéo avec Facebook Messenger. [128] [129]

        En août 2018, une action en justice a été déposée à Oakland, en Californie, affirmant que Facebook avait créé de faux comptes afin de gonfler ses données d'utilisateur et de faire appel aux annonceurs dans le processus. [15]

        En janvier 2019, le défi des 10 ans a été lancé [130] demandant aux utilisateurs de publier une photo d'eux-mêmes d'il y a 10 ans (2009) et une photo plus récente. [131]

        Critiqué pour son rôle dans l'hésitation vaccinale, Facebook a annoncé en mars 2019 qu'il fournirait aux utilisateurs des "informations faisant autorité" sur le sujet des vaccins. [132] Une étude dans la revue Vaccine [133] des publicités publiées au cours des trois mois précédents a révélé que 54% des publicités anti-vaccin sur Facebook ont ​​été placées par seulement deux organisations financées par des militants anti-vaccin bien connus. [134] Le Children's Health Defense / World Mercury Project présidé par Robert F. Kennedy Jr. et Stop Mandatory Vaccination, dirigé par le militant Larry Cook, ont publié 54 % des publicités. Les publicités sont souvent liées à des produits commerciaux, tels que des remèdes naturels et des livres.

        Le 14 mars, le Huffington Post a rapporté que l'agence de relations publiques de Facebook avait payé quelqu'un pour peaufiner la page Wikipedia de la directrice de l'exploitation de Facebook, Sheryl Sandberg, ainsi qu'ajouter une page pour la responsable mondiale des relations publiques, Caryn Marooney. [135]

        En mars 2019, l'auteur de la fusillade de la mosquée de Christchurch en Nouvelle-Zélande a utilisé Facebook pour diffuser des images en direct de l'attaque au fur et à mesure qu'elle se déroulait. Facebook a mis 29 minutes pour détecter la vidéo diffusée en direct, soit huit minutes de plus qu'il n'en a fallu à la police pour arrêter le tireur. Environ 1,3 million d'exemplaires de la vidéo ont été bloqués sur Facebook, mais 300 000 exemplaires ont été publiés et partagés. Facebook a promis des changements au porte-parole de sa plateforme, Simon Dilner, a déclaré à Radio New Zealand qu'il aurait pu faire un meilleur travail. Plusieurs sociétés, dont les banques ANZ et ASB, ont cessé de faire de la publicité sur Facebook après que la société a été largement condamnée par le public. [136] À la suite de l'attaque, Facebook a commencé à bloquer le contenu nationaliste blanc, suprémaciste blanc et séparatiste blanc, affirmant qu'ils ne pouvaient pas être séparés de manière significative. Auparavant, Facebook ne bloquait que le contenu ouvertement suprémaciste. L'ancienne politique avait été condamnée par des groupes de défense des droits civiques, qui ont décrit ces mouvements comme fonctionnellement indistincts. [137] [138] D'autres interdictions ont été prononcées à la mi-avril 2019, interdisant plusieurs organisations d'extrême droite britanniques et individus associés de Facebook, ainsi que leur éloge ou leur soutien. [139] [140]

        Le membre du NTJ, Moulavi Zahran Hashim, un imam islamiste radical qui serait le cerveau des attentats de Pâques au Sri Lanka en 2019, a prêché sur un compte Facebook pro-EIIL, connu sous le nom de média "Al-Ghuraba". [141] [142]

        Le 2 mai 2019, à F8, la société a annoncé sa nouvelle vision avec le slogan "le futur est privé". [143] Une refonte du site Web et de l'application mobile a été introduite, baptisée « FB5 ». [144] L'événement présentait également des plans pour améliorer les groupes, [145] une plate-forme de rencontres, [146] le cryptage de bout en bout sur ses plates-formes, [147] et permettant aux utilisateurs de Messenger de communiquer directement avec les utilisateurs de WhatsApp et d'Instagram. [148] [149]

        Le 31 juillet 2019, Facebook a annoncé un partenariat avec l'Université de Californie à San Francisco pour créer un appareil portable non invasif qui permet aux gens de taper en s'imaginant simplement parler. [150]

        Le 5 septembre 2019, Facebook a lancé Facebook Dating aux États-Unis. Cette nouvelle application permet aux utilisateurs d'intégrer leurs publications Instagram dans leur profil de rencontre. [151]

        Facebook News, qui présente des articles sélectionnés d'organismes de presse, a été lancé le 25 octobre. [152] La décision de Facebook d'inclure le site Web d'extrême droite Breitbart News comme « source de confiance » a été mal accueillie. [153] [154]

        Le 17 novembre 2019, les données bancaires de 29 000 employés de Facebook ont ​​été volées dans la voiture d'un employé de la paie. Les données étaient stockées sur des disques durs non cryptés et comprenaient les numéros de compte bancaire, les noms des employés, les quatre derniers chiffres de leurs numéros de sécurité sociale, les salaires, les primes et les détails de l'équité. L'entreprise ne s'est rendu compte que les disques durs manquaient avant le 20 novembre. Facebook a confirmé que les disques contenaient des informations sur les employés le 29 novembre. Les employés n'ont été informés du cambriolage que le 13 décembre 2019. [155]

        Le 10 mars 2020, Facebook a nommé deux nouvelles administrateurs Tracey Travis et Nancy Killefer au sein de leur conseil d'administration. [156]

        En juin 2020, plusieurs grandes entreprises, dont Adidas, Aviva, Coca-Cola, Ford, HP, Intercontinental Hotels Group, Mars, Starbucks, Target et Unilever, ont annoncé qu'elles suspendraient les publicités sur Facebook pour juillet à l'appui de Stop Hate for Profit. campagne qui affirmait que l'entreprise n'en faisait pas assez pour supprimer les contenus haineux. [157] La ​​BBC a noté qu'il était peu probable que cela affecte l'entreprise car la plupart des revenus publicitaires de Facebook proviennent de petites et moyennes entreprises. [158]

        Le 14 août 2020, Facebook a commencé à intégrer le service de messagerie directe d'Instagram avec son propre Messenger pour les appareils iOS et Android. Après la mise à jour, un écran de mise à jour apparaîtrait sur l'application mobile d'Instagram avec le message suivant : « Il existe une nouvelle façon de communiquer sur Instagram » avec une liste de fonctionnalités supplémentaires. Dans le cadre de la mise à jour, l'icône DM standard dans le coin supérieur droit d'Instagram sera remplacée par le logo Facebook Messenger. [159]

        Le 15 septembre 2020, Facebook a lancé un centre d'information sur la science climatique pour promouvoir des voix faisant autorité sur le changement climatique et fournir un accès à des informations « factuelles et à jour » sur la science climatique. Il présentait des faits, des chiffres et des données d'organisations, notamment le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), le Met Office, le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) et l'Organisation météorologique mondiale (OMM), avec des informations pertinentes. des postes. [160]

        Après les élections américaines, Facebook a modifié le fil d'actualité pour quantifier la fiabilité et la qualité d'une source d'information. Avec ce Facebook, réduisez la désinformation et les discours de haine liés aux élections sans nuire aux résultats de l'entreprise. [161]

        2020-présent: procès FTC

        Depuis décembre 2020, Facebook est poursuivi par la Federal Trade Commission pour monopolisation illégale et cherche à vendre les filiales WhatsApp et Instagram. [162] [163]

        En réponse au projet de loi proposé par le Parlement australien pour un code de négociation des médias d'information, le 17 février 2021, Facebook a empêché les utilisateurs australiens de partager ou de visualiser du contenu d'actualités sur sa plate-forme, ainsi que des pages de certains gouvernements, communautés, syndicats, associations caritatives. , politiques et services d'urgence. [164] Le gouvernement australien a vivement critiqué le mouvement, affirmant qu'il démontrait "l'immense pouvoir de marché de ces géants sociaux numériques". [165]

        Le 22 février, Facebook a déclaré avoir conclu un accord avec le gouvernement australien qui verrait les informations revenir aux utilisateurs australiens dans les prochains jours. Dans le cadre de cet accord, Facebook et Google peuvent éviter le Code de négociation des médias d'information adopté le 25 février s'ils « parviennent à un accord commercial avec une entreprise d'information en dehors du Code ». [166] [167] [168]

        Facebook a été accusé d'avoir supprimé et occulté du contenu qui parlait soit en faveur des agriculteurs indiens de protestation, soit contre le gouvernement de Narendra Modi. [169] [170] [171] Les employés de Facebook basés en Inde risquent d'être arrêtés. [172]

        Bien que les règles de Facebook stipulent qu'il est « contraire aux normes de la communauté Facebook de maintenir plus d'un compte personnel » [173] Facebook évite d'appliquer cette règle même lorsque plusieurs comptes personnels sont signalés à l'attention, ils réussissent l'enquête, et même les utilisateurs de Facebook avec moins de 100 connexions d'amis peuvent voir plusieurs instances parmi ces 100 qui doivent représenter soit des amis avec plusieurs comptes personnels, soit des imposteurs prétendant être ces personnes.

        Aspects techniques

        La couleur principale du site Web est le bleu car Zuckerberg est daltonien rouge-vert, une réalisation qui s'est produite après un test entrepris vers 2007. [174] [175] Facebook est construit en PHP, compilé avec HipHop pour PHP, un "transformateur de code source" construit par les ingénieurs de Facebook qui transforme PHP en C++. [176] Le déploiement de HipHop aurait réduit de 50 % la consommation moyenne du processeur sur les serveurs Facebook. [177]

        2012 architecture

        Facebook est développé comme une application monolithique. Selon une interview en 2012 avec l'ingénieur de construction de Facebook Chuck Rossi, Facebook compile en un blob binaire de 1,5 Go qui est ensuite distribué aux serveurs à l'aide d'un système de publication personnalisé basé sur BitTorrent. Rossi a déclaré qu'il faut environ 15 minutes pour construire et 15 minutes pour publier sur les serveurs. Le processus de génération et de publication n'a aucun temps d'arrêt. Les modifications apportées à Facebook sont déployées quotidiennement. [177]

        Facebook a utilisé une plate-forme combinée basée sur HBase pour stocker des données sur des machines distribuées. À l'aide d'une architecture de suivi, les événements sont stockés dans des fichiers journaux et les journaux sont suivis. Le système cumule ces événements et les écrit dans le stockage. L'interface utilisateur extrait ensuite les données et les affiche aux utilisateurs. Facebook traite les demandes en tant que comportement AJAX. Ces requêtes sont écrites dans un fichier journal à l'aide de Scribe (développé par Facebook). [178]

        Les données sont lues à partir de ces fichiers journaux à l'aide de Ptail, un outil conçu en interne pour agréger les données de plusieurs magasins Scribe. Il suit les fichiers journaux et extrait les données. Les données partielles sont séparées en trois flux et envoyées à des clusters dans différents centres de données (impression de plug-in, impressions de flux d'actualités, actions (plugin + flux d'actualités)). Puma est utilisé pour gérer les périodes de fort flux de données (Entrée/Sortie ou IO). Les données sont traitées par lots pour réduire le nombre de fois nécessaire pour lire et écrire pendant les périodes de forte demande (un article chaud génère de nombreuses impressions et des impressions de flux d'actualités qui provoquent d'énormes biais de données). Les lots sont pris toutes les 1,5 secondes, limités par la mémoire utilisée lors de la création d'une table de hachage. [178]

        Les données sont ensuite sorties au format PHP. Le backend est écrit en Java. Thrift est utilisé comme format de messagerie pour que les programmes PHP puissent interroger les services Java. Les solutions de mise en cache affichent les pages plus rapidement. Les données sont ensuite envoyées aux serveurs MapReduce où elles sont interrogées via Hive. Cela sert de sauvegarde car les données peuvent être récupérées à partir de Hive. [178]

        Réseau de diffusion de contenu (CDN)

        Facebook utilise un CDN ou un « réseau périphérique » sous le domaine fbcdn.net pour servir des données statiques. [179] [180] Jusqu'au milieu des années 2010, Facebook s'appuyait également sur akamai comme fournisseur de services CDN. [181] [182] [183]

        Le 20 mars 2014, Facebook a annoncé un nouveau langage de programmation open source appelé Hack. Avant la sortie publique, une grande partie de Facebook était déjà en cours d'exécution et « testé au combat » en utilisant la nouvelle langue. [184]

        BARRES Facebook

        Le 27 février 2021, Facebook a annoncé l'application Facebook BARS pour les rappeurs. [185]

        Histoire

        Le 20 juillet 2008, Facebook a introduit « Facebook Beta », une refonte significative de son interface utilisateur sur des réseaux sélectionnés. Le Mini-Feed et le Mur ont été consolidés, les profils ont été séparés en sections à onglets et un effort a été fait pour créer un look plus propre. [186] Facebook a commencé à migrer les utilisateurs vers la nouvelle version en septembre 2008. [187]

        Profil d'utilisateur/chronologie personnelle

        Chaque utilisateur enregistré sur Facebook a un profil personnel qui affiche ses publications et son contenu. [188] Le format des pages d'utilisateur individuelles a été remanié en septembre 2011 et est devenu connu sous le nom de "Timeline", un flux chronologique des histoires d'un utilisateur, [189] [190] comprenant des mises à jour de statut, des photos, des interactions avec des applications et des événements. [191] La mise en page permet aux utilisateurs d'ajouter une "photo de couverture". [191] Les utilisateurs ont reçu plus de paramètres de confidentialité. [191] En 2007, Facebook a lancé des pages Facebook pour que les marques et les célébrités interagissent avec leurs fans. [192] [193] 100 000 pages lancées en novembre. [194] En juin 2009, Facebook a introduit une fonctionnalité « Noms d'utilisateurs », permettant aux utilisateurs de choisir un surnom unique utilisé dans l'URL pour leur profil personnel, pour un partage plus facile. [195] [196]

        En février 2014, Facebook a étendu le paramètre de genre, en ajoutant un champ de saisie personnalisé qui permet aux utilisateurs de choisir parmi un large éventail d'identités de genre. Les utilisateurs peuvent également définir quel ensemble de pronoms spécifiques au genre doit être utilisé en référence à eux sur l'ensemble du site. [197] [198] [199] En mai 2014, Facebook a introduit une fonctionnalité permettant aux utilisateurs de demander des informations non divulguées par d'autres utilisateurs sur leurs profils. Si un utilisateur ne fournit pas d'informations clés, telles que l'emplacement, la ville natale ou l'état de la relation, les autres utilisateurs peuvent utiliser un nouveau bouton « demander » pour envoyer un message demandant cet élément à l'utilisateur en un seul clic. [200] [201]

        Fil d'actualité

        Le fil d'actualité apparaît sur la page d'accueil de chaque utilisateur et met en évidence les informations, y compris les changements de profil, les événements à venir et les anniversaires d'amis. [202] Cela a permis aux spammeurs et autres utilisateurs de manipuler ces fonctionnalités en créant des événements illégitimes ou en publiant de faux anniversaires pour attirer l'attention sur leur profil ou leur cause.[203] Initialement, le fil d'actualités a provoqué le mécontentement des utilisateurs de Facebook, certains se sont plaints qu'il était trop encombré et rempli d'informations indésirables, d'autres craignaient qu'il ne permette aux autres de suivre trop facilement les activités individuelles (telles que les changements de statut relationnel, les événements et conversations avec d'autres utilisateurs). [204] Zuckerberg s'est excusé pour l'échec du site à inclure des fonctionnalités de confidentialité appropriées. Les utilisateurs ont alors pris le contrôle sur les types d'informations qui sont partagés automatiquement avec leurs amis. Les utilisateurs peuvent désormais empêcher les catégories d'amis définies par l'utilisateur de voir les mises à jour sur certains types d'activités, y compris les changements de profil, les publications sur le mur et les amis nouvellement ajoutés. [205]

        Le 23 février 2010, Facebook a obtenu un brevet [206] sur certains aspects de son fil d'actualité. Le brevet couvre les fils d'actualité dans lesquels des liens sont fournis afin qu'un utilisateur puisse participer à l'activité d'un autre utilisateur. [207] Le tri et l'affichage des articles dans le fil d'actualité d'un utilisateur sont régis par l'algorithme EdgeRank. [208]

        L'application Photos permet aux utilisateurs de télécharger des albums et des photos. [209] Chaque album peut contenir 200 photos. [210] Les paramètres de confidentialité s'appliquent aux albums individuels. Les utilisateurs peuvent « taguer » ou étiqueter des amis sur une photo. L'ami reçoit une notification concernant le tag avec un lien vers la photo. [211] Cette fonction de marquage de photos a été développée par Aaron Sittig, maintenant responsable de la stratégie de conception chez Facebook, et l'ancien ingénieur de Facebook Scott Marlette en 2006 et n'a obtenu un brevet qu'en 2011. [212] [213]

        Le 7 juin 2012, Facebook a lancé son App Center pour aider les utilisateurs à trouver des jeux et d'autres applications. [214]

        Le 13 mai 2015, Facebook, en association avec les principaux portails d'information, a lancé des « Articles instantanés » pour fournir des nouvelles sur le fil d'actualité de Facebook sans quitter le site. [215] [216]

        En janvier 2017, Facebook a lancé Facebook Stories pour iOS et Android en Irlande. La fonctionnalité, suivant le format des histoires Snapchat et Instagram, permet aux utilisateurs de télécharger des photos et des vidéos qui apparaissent au-dessus des fils d'actualités des amis et des abonnés et disparaissent après 24 heures. [217]

        Le 11 octobre 2017, Facebook a introduit la fonctionnalité Publications 3D pour permettre le téléchargement d'actifs 3D interactifs. [218] Le 11 janvier 2018, Facebook a annoncé qu'il modifierait le fil d'actualité pour donner la priorité au contenu des amis/de la famille et ne pas mettre l'accent sur le contenu des sociétés de médias. [219]

        En février 2020, Facebook a annoncé qu'il dépenserait 1 milliard de dollars pour licencier du matériel d'actualités aux éditeurs pour les trois prochaines années, un engagement à venir alors que la société est sous le contrôle des gouvernements du monde entier pour avoir payé pour le contenu d'actualités apparaissant sur la plate-forme. L'engagement s'ajouterait aux 600 millions de dollars versés depuis 2018 dans le cadre d'accords avec des sociétés de presse telles que The Guardian et Financial Times. [220] [221] [222]

        En mars et avril 2021, en réponse à l'annonce par Apple de modifications apportées à la politique d'identification des annonceurs de son appareil iOS, qui incluait l'obligation pour les développeurs d'applications de demander directement aux utilisateurs la possibilité de suivre sur une base facultative, Facebook a acheté des publicités pleine page dans les journaux pour tenter pour convaincre les utilisateurs d'autoriser le suivi, en mettant en évidence les effets des publicités ciblées sur les petites entreprises. [223] Les efforts de Facebook ont ​​finalement échoué, car Apple a publié iOS 14.5 fin avril 2021, contenant la fonctionnalité pour les utilisateurs dans ce qui a été qualifié de « Transparence du suivi des applications ». De plus, les statistiques de Flurry Analytics, filiale de Verizon Communications, montrent que 96 % de tous les utilisateurs d'iOS aux États-Unis n'autorisent pas du tout le suivi, et seulement 12 % des utilisateurs d'iOS dans le monde autorisent le suivi, ce que certains médias considèrent comme le « cauchemar de Facebook », parmi termes similaires. [224] [225] [226] [227] Malgré les nouvelles, Facebook a déclaré que la nouvelle politique et la mise à jour du logiciel seraient "gérables". [228]

        J'aime le bouton

        Le bouton « J'aime », stylisé sous la forme d'une icône « pouce levé », a été activé pour la première fois le 9 février 2009 [229] et permet aux utilisateurs d'interagir facilement avec des mises à jour de statut, des commentaires, des photos et des vidéos, des liens partagés par des amis et des publicités. . Une fois cliqué par un utilisateur, le contenu désigné est plus susceptible d'apparaître dans les fils d'actualités des amis. [230] [231] Le bouton affiche le nombre d'autres utilisateurs qui ont aimé le contenu. [232] Le bouton J'aime a été étendu aux commentaires en juin 2010. [233] En février 2016, Facebook a étendu J'aime en « Réactions », en choisissant parmi cinq émotions prédéfinies, dont « Love », « Haha », « Wow », "Triste" ou "En colère". [234] [235] [236] [237] Fin avril 2020, lors de la pandémie de COVID-19, une nouvelle réaction « Care » a été ajoutée. [238]

        Messagerie instantannée

        Facebook Messenger est un service de messagerie instantanée et une application logicielle. Cela a commencé sous le nom de Facebook Chat en 2008, [239] a été remanié en 2010 [240] et est finalement devenu une application mobile autonome en août 2011, tout en restant partie de la page utilisateur sur les navigateurs. [241]

        En complément des conversations régulières, Messenger permet aux utilisateurs de passer des appels vocaux [244] individuels [242] et de groupe [243] et vidéo. [245] Son application Android a intégré la prise en charge des SMS [246] et des « Têtes de discussion », qui sont des icônes de photo de profil rondes apparaissant à l'écran quelle que soit l'application ouverte, [247] tandis que les deux applications prennent en charge plusieurs comptes, [248] conversations avec cryptage de bout en bout facultatif [249] et « jeux instantanés ». [250] Certaines fonctionnalités, y compris l'envoi d'argent [251] et la demande de transport, [252] sont limitées aux États-Unis. [251] En 2017, Facebook a ajouté "Messenger Day", une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de partager des photos et des vidéos dans un format d'histoire avec tous leurs amis, le contenu disparaissant après 24 heures [253] Réactions, qui permet aux utilisateurs d'appuyer et de maintenir un message pour ajouter une réaction via un emoji [254] et des mentions, qui permettent aux utilisateurs dans les conversations de groupe de taper @ pour donner une notification à un utilisateur particulier. [254]

        Les entreprises et les utilisateurs peuvent interagir via Messenger avec des fonctionnalités telles que le suivi des achats et la réception de notifications, et l'interaction avec les représentants du service client. Les développeurs tiers peuvent intégrer des applications dans Messenger, permettant aux utilisateurs d'entrer dans une application dans Messenger et éventuellement de partager les détails de l'application dans un chat. [255] Les développeurs peuvent créer des chatbots dans Messenger, pour des utilisations telles que les éditeurs de nouvelles créant des robots pour diffuser des nouvelles. [256] L'assistant virtuel M (États-Unis) recherche des mots-clés dans les discussions et suggère des actions pertinentes, telles que son système de paiement pour les utilisateurs mentionnant de l'argent. [257] [258] Les chatbots de groupe apparaissent dans Messenger en tant qu'"extensions de chat". Un onglet "Découverte" permet de trouver des bots et d'activer des codes QR spéciaux de marque qui, une fois scannés, dirigent l'utilisateur vers un bot spécifique. [259]

        Suivant

        Les utilisateurs peuvent « Suivre » le contenu publié par d'autres utilisateurs sans avoir besoin de les devenir amis. [260] Les comptes peuvent être « vérifiés », confirmant l'identité d'un utilisateur. [261]

        Contrôles de confidentialité

        Facebook permet aux utilisateurs de contrôler l'accès aux publications individuelles et à leur profil [263] via les paramètres de confidentialité. [264] Le nom et la photo de profil de l'utilisateur (le cas échéant) sont publics. Les revenus de Facebook dépendent de la publicité ciblée, ce qui implique l'analyse des données des utilisateurs (du site et de l'Internet au sens large) pour informer le ciblage. Ces installations ont changé à plusieurs reprises depuis les débuts du service, au milieu d'une série de controverses couvrant tout, de la manière dont il sécurise les données des utilisateurs, dans quelle mesure il permet aux utilisateurs de contrôler l'accès, aux types d'accès accordés à des tiers, y compris les entreprises, les campagnes politiques et les gouvernements. Ces installations varient selon les pays, car certains pays exigent que l'entreprise rende les données disponibles (et limite l'accès aux services), tandis que la réglementation GDPR de l'Union européenne impose des protections supplémentaires de la confidentialité. [265]

        Programme Facebook Bug Bounty

        Le 29 juillet 2011, Facebook a annoncé son programme Bug Bounty qui versait aux chercheurs en sécurité un minimum de 500 $ pour avoir signalé des failles de sécurité. La société a promis de ne pas poursuivre les pirates informatiques « chapeau blanc » qui ont identifié de tels problèmes. [266] [267] Cela a conduit des chercheurs de nombreux pays à participer, notamment en Inde et en Russie. [268]

        Croissance et déclin des utilisateurs

        La croissance rapide de Facebook a commencé dès qu'il est devenu disponible et s'est poursuivie jusqu'en 2018, avant de commencer à décliner.

        Facebook a dépassé les 100 millions d'utilisateurs enregistrés en 2008, [269] et 500 millions en juillet 2010. [51] Selon les données de l'entreprise lors de l'annonce de juillet 2010, la moitié des membres du site utilisaient Facebook quotidiennement, pendant 34 minutes en moyenne, tandis que 150 millions d'utilisateurs ont accédé au site par mobile. [52]

        En octobre 2012, les utilisateurs actifs mensuels de Facebook ont ​​dépassé le milliard [79] [270] avec 600 millions d'utilisateurs mobiles, 219 milliards de téléchargements de photos et 140 milliards de connexions d'amis. [80] La barre des 2 milliards d'utilisateurs a été franchie en juin 2017. [271] [272]

        En novembre 2015, après avoir été sceptique quant à l'exactitude de sa mesure des « utilisateurs actifs mensuels », Facebook a changé sa définition en un membre connecté qui visite le site Facebook via le navigateur Web ou l'application mobile, ou utilise l'application Facebook Messenger, dans le Période de 30 jours avant la mesure. Cela excluait l'utilisation de services tiers avec intégration Facebook, qui était auparavant comptabilisée. [273]

        De 2017 à 2019, le pourcentage de la population américaine de plus de 12 ans qui utilise Facebook a diminué, passant de 67 % à 61 % (une baisse de quelque 15 millions d'utilisateurs américains), avec une baisse plus importante chez les jeunes Américains (un diminution du pourcentage d'utilisateurs américains de 12 à 34 ans de 58 % en 2015 à 29 % en 2019). [274] [275] Le déclin a coïncidé avec une augmentation de la popularité d'Instagram, qui appartient également à Facebook Inc. [274] [275]

        Historiquement, les commentateurs ont proposé des prédictions sur le déclin ou la fin de Facebook, sur la base de causes telles qu'une base d'utilisateurs en déclin [276] les difficultés juridiques d'être une plate-forme fermée, l'incapacité de générer des revenus, l'incapacité d'offrir la confidentialité des utilisateurs, l'incapacité de s'adapter aux plates-formes mobiles , ou Facebook finissant par présenter un remplaçant de nouvelle génération [277] ou le rôle de Facebook dans l'ingérence russe dans les élections américaines de 2016. [278]

        Pyramide de la population des utilisateurs de Facebook par âge En 2010 [mise à jour] [279]

        Démographie

        Le plus grand nombre d'utilisateurs de Facebook en octobre 2018 vient d'Inde et des États-Unis, suivis de l'Indonésie, du Brésil et du Mexique. [280] Sur le plan régional, le plus grand nombre d'utilisateurs provient de l'Asie-Pacifique (947 millions), suivi de l'Europe (381 millions) et des États-Unis-Canada (242 millions). Le reste du monde compte 750 millions d'utilisateurs. [281]

        Sur la période 2008-2018, le pourcentage d'utilisateurs de moins de 34 ans est tombé à moins de la moitié du total. [265]

        Récompenses

        Le site Web a remporté des prix tels que le placement dans le "Top 100 Classic Websites" par Magazine PC en 2007, [282] et remportant le "People's Voice Award" des Webby Awards en 2008. [283]

        En 2010, Facebook a remporté le prix Crunchie "Best Overall Startup Or Product" [284] pour la troisième année consécutive. [285]

        La censure

        Dans de nombreux pays, les sites de réseaux sociaux et les applications mobiles ont été bloqués temporairement ou définitivement, notamment en Chine, [286] Iran, [287] Vietnam, [288] Pakistan, [289] Syrie, [290] et Corée du Nord. En mai 2018, le gouvernement de Papouasie-Nouvelle-Guinée a annoncé qu'il interdirait Facebook pendant un mois pendant qu'il examinait l'impact du site Web sur le pays, bien qu'aucune interdiction n'ait eu lieu depuis. [291] En 2019, Facebook a annoncé que les influenceurs ne sont plus en mesure de promouvoir de vape, de produits du tabac ou d'armes sur ses plateformes. [292]

        L'importance et l'ampleur de Facebook ont ​​suscité des critiques dans de nombreux domaines. Les problèmes incluent la confidentialité sur Internet, la rétention excessive des informations des utilisateurs, [293] son ​​logiciel de reconnaissance faciale, DeepFace [294] [295] sa qualité addictive [296] et son rôle sur le lieu de travail, y compris l'accès des employeurs aux comptes des employés. [297]

        Facebook a été critiqué pour sa consommation d'électricité, [298] l'évasion fiscale, [299] les politiques d'exigences relatives aux utilisateurs de nom réel, [300] la censure [301] [302] et son implication dans le programme de surveillance PRISM des États-Unis. [303] Selon L'Express Tribune, Facebook "a évité des milliards de dollars d'impôts en utilisant des sociétés offshore". [304]

        Facebook aurait des effets psychologiques néfastes sur ses utilisateurs, notamment des sentiments de jalousie [305] [306] et de stress [307] [308] un manque d'attention [309] et une dépendance aux médias sociaux. [310] [311] Le régulateur antitrust européen Margrethe Vestager a déclaré que les conditions de service de Facebook relatives aux données privées étaient "déséquilibrées". [312]

        Facebook a été critiqué pour avoir permis aux utilisateurs de publier du matériel illégal ou offensant. Les détails incluent la violation du droit d'auteur et de la propriété intellectuelle, [313] le discours de haine, [314] [315] l'incitation au viol [316] et au terrorisme, [317] [318] les fausses nouvelles, [319] [320] [321] et les crimes, meurtres et des incidents violents diffusés en direct. [322] [323] [324] Le Sri Lanka a bloqué Facebook et WhatsApp en mai 2019 après des émeutes antimusulmanes, les pires du pays depuis l'attentat du dimanche de Pâques de la même année, en tant que mesure temporaire pour maintenir la paix au Sri Lanka. [325] [326] Facebook a supprimé 3 milliards de faux comptes uniquement au cours du dernier trimestre de 2018 et du premier trimestre de 2019 [327] en comparaison, le réseau social fait état de 2,39 milliards d'utilisateurs actifs par mois. [327]

        Fin juillet 2019, la société a annoncé qu'elle faisait l'objet d'une enquête antitrust de la Federal Trade Commission. [328]

        Intimité

        Facebook a fait face à un flot constant de controverses sur la façon dont il gère la confidentialité des utilisateurs, ajustant à plusieurs reprises ses paramètres et politiques de confidentialité. [329]

        En 2010, la National Security Agency des États-Unis a commencé à prendre des informations de profil publiées sur Facebook, entre autres services de médias sociaux. [330]

        Le 29 novembre 2011, Facebook a réglé les accusations de la Federal Trade Commission selon lesquelles elle aurait trompé les consommateurs en ne tenant pas ses promesses de confidentialité. [331] En août 2013, High-Tech Bridge a publié une étude montrant que les liens inclus dans les messages du service de messagerie Facebook étaient consultés par Facebook. [332] En janvier 2014, deux utilisateurs ont déposé une plainte contre Facebook alléguant que leur vie privée avait été violée par cette pratique. [333]

        Le 7 juin 2018, Facebook a annoncé qu'un bogue avait fait qu'environ 14 millions d'utilisateurs de Facebook avaient défini leur paramètre de partage par défaut pour tous les nouveaux messages sur "public". [334]

        Le 4 avril 2019, un demi-milliard d'enregistrements d'utilisateurs de Facebook ont ​​été trouvés exposés sur les serveurs cloud d'Amazon, contenant des informations sur les amis, les goûts, les groupes et les emplacements d'enregistrement des utilisateurs, ainsi que leurs noms, mots de passe et adresses e-mail. [335]

        Les numéros de téléphone d'au moins 200 millions d'utilisateurs de Facebook ont ​​été découverts dans une base de données en ligne ouverte en septembre 2019. Ils comprenaient 133 millions d'utilisateurs américains, 18 millions d'utilisateurs britanniques et 50 millions d'utilisateurs vietnamiens. Après suppression des doublons, les 419 millions d'enregistrements ont été réduits à 219 millions. La base de données s'est déconnectée après que TechCrunch a contacté l'hébergeur Web. On pense que les records ont été amassés à l'aide d'un outil que Facebook a désactivé en avril 2018 après la controverse de Cambridge Analytica. Une porte-parole de Facebook a déclaré dans un communiqué : "L'ensemble de données est ancien et semble contenir des informations obtenues avant que nous ayons apporté des modifications l'année dernière. Il n'y a aucune preuve que les comptes Facebook aient été compromis." [336]

        Les problèmes de confidentialité de Facebook ont ​​conduit des entreprises comme Viber Media et Mozilla à interrompre la publicité sur les plateformes de Facebook. [337] [338]

        Préjugé racial

        Facebook a été accusé d'avoir commis des préjugés raciaux «systémiques» par l'EEOC sur la base des plaintes de trois candidats rejetés et d'un employé actuel de l'entreprise. Les trois employés rejetés ainsi que le directeur opérationnel de Facebook en mars 2021 ont accusé l'entreprise de discrimination à l'égard des Noirs. L'EEOC a ouvert une enquête sur cette affaire. [339]

        Profils d'ombre

        Un « profil fantôme » fait référence aux données que Facebook collecte sur des individus sans leur autorisation explicite. Par exemple, le bouton « J'aime » qui apparaît sur les sites Web de tiers permet à l'entreprise de collecter des informations sur les habitudes de navigation d'un individu sur Internet, même si l'individu n'est pas un utilisateur de Facebook. [340] [341] Les données peuvent également être collectées par d'autres utilisateurs. Par exemple, un utilisateur de Facebook peut lier son compte e-mail à son Facebook pour trouver des amis sur le site, permettant à l'entreprise de collecter les adresses e-mail des utilisateurs et des non-utilisateurs. [342] Au fil du temps, d'innombrables points de données sur un individu sont collectés. Un seul point de données ne peut peut-être pas identifier un individu, mais ensemble permet à l'entreprise de former un « profil » unique.

        Cette pratique a été critiquée par ceux qui pensent que les gens devraient pouvoir se retirer de la collecte involontaire de données. De plus, alors que les utilisateurs de Facebook ont ​​la possibilité de télécharger et d'inspecter les données qu'ils fournissent au site, les données du « profil fantôme » de l'utilisateur ne sont pas incluses, et les non-utilisateurs de Facebook n'ont pas accès à cet outil de toute façon. La société ne sait pas non plus s'il est possible ou non pour une personne de révoquer l'accès de Facebook à son "profil fantôme". [340]

        Cambridge Analytica

        Le client de Facebook, Global Science Research, a vendu des informations sur plus de 87 millions d'utilisateurs de Facebook à Cambridge Analytica, une société d'analyse de données politiques dirigée par Alexander Nix. [343] Alors qu'environ 270 000 personnes utilisaient l'application, l'API de Facebook permettait la collecte de données auprès de leurs amis à leur insu. [344] Au début, Facebook a minimisé l'importance de la violation et a suggéré que Cambridge Analytica n'y avait plus accès. Facebook a ensuite publié une déclaration exprimant son inquiétude et suspendu Cambridge Analytica. L'examen des documents et des entretiens avec d'anciens employés de Facebook a suggéré que Cambridge Analytica possédait toujours les données. [345] Il s'agissait d'une violation du décret de consentement de Facebook avec la Federal Trade Commission. Cette violation a potentiellement entraîné une pénalité de 40 000 $ par événement, totalisant des milliards de dollars. [346]

        Selon Le gardien Facebook et Cambridge Analytica ont menacé de poursuivre le journal s'il publiait l'histoire. Après publication, Facebook a affirmé qu'on lui avait "menti". Le 23 mars 2018, la Haute Cour d'Angleterre a accordé un mandat du bureau du commissaire à l'information pour perquisitionner les bureaux londoniens de Cambridge Analytica, mettant fin à une impasse entre Facebook et le commissaire à l'information sur la responsabilité. [347]

        Le 25 mars, Facebook a publié une déclaration de Zuckerberg dans les principaux journaux britanniques et américains s'excusant d'un « abus de confiance ». [348]

        Vous avez peut-être entendu parler d'une application de quiz créée par un chercheur universitaire qui a divulgué les données Facebook de millions de personnes en 2014.C'était un abus de confiance, et je suis désolé que nous n'ayons pas fait plus à l'époque. Nous prenons maintenant des mesures pour que cela ne se reproduise plus.

        Nous avons déjà empêché des applications comme celle-ci d'obtenir autant d'informations. Désormais, nous limitons les données que les applications obtiennent lorsque vous vous connectez à l'aide de Facebook.

        Nous étudions également toutes les applications qui ont eu accès à de grandes quantités de données avant de résoudre ce problème. On s'attend à ce qu'il y en ait d'autres. Et quand nous les trouverons, nous les bannirons et informerons toutes les personnes concernées.

        Enfin, nous vous rappellerons les applications auxquelles vous avez autorisé l'accès à vos informations, afin que vous puissiez désactiver celles dont vous ne voulez plus.

        Merci de croire en cette communauté. Je promets de faire mieux pour vous.

        Le 26 mars, la Federal Trade Commission a ouvert une enquête sur cette affaire. [349] La controverse a conduit Facebook à mettre fin à ses partenariats avec des courtiers en données qui aident les annonceurs à cibler les utilisateurs. [329]

        Le 24 avril 2019, Facebook a annoncé qu'il risquait une amende de 3 à 5 milliards de dollars à la suite d'une enquête de la Federal Trade Commission. L'agence a enquêté sur Facebook pour d'éventuelles violations de la vie privée, mais n'a pas encore annoncé de conclusions. [350]

        Facebook a également mis en place des contrôles et des paramètres de confidentialité supplémentaires [351] en partie pour se conformer au règlement général sur la protection des données (RGPD) de l'Union européenne, qui est entré en vigueur en mai. [352] Facebook a également mis fin à son opposition active à la California Consumer Privacy Act. [353]

        Certains, comme Meghan McCain ont établi une équivalence entre l'utilisation des données par Cambridge Analytica et la campagne de Barack Obama en 2012, qui, selon Quotidien des affaires des investisseurs, "a encouragé les supporters à télécharger une application Facebook d'Obama 2012 qui, lorsqu'elle est activée, permet à la campagne de collecter des données Facebook à la fois sur les utilisateurs et leurs amis." [354] [355] [356] Carol Davidsen, l'ancienne directrice de l'intégration et de l'analyse des médias d'Obama for America (OFA), a écrit que « Facebook a été surpris que nous ayons pu aspirer tout le graphe social, mais ils n'ont pas arrêté nous une fois qu'ils ont réalisé que c'était ce que nous faisions." [355] [356] PolitiFact a évalué les déclarations de McCain comme « à moitié vraies », sur la base que « dans le cas d'Obama, les utilisateurs directs savaient qu'ils remettaient leurs données à une campagne politique » alors qu'avec Cambridge Analytica, les utilisateurs pensaient qu'ils n'étaient que en répondant à un quiz de personnalité à des fins académiques, et alors que la campagne Obama n'utilisait les données que "pour que leurs partisans contactent leurs amis les plus convaincants", Cambridge Analytica "a ciblé les utilisateurs, les amis et les sosies directement avec des publicités numériques". [357]

        Infractions

        Le 28 septembre 2018, Facebook a connu une faille majeure dans sa sécurité, exposant les données de 50 millions d'utilisateurs. La violation de données a commencé en juillet 2017 et a été découverte le 16 septembre. [358] Facebook a informé les utilisateurs concernés par l'exploit et les a déconnectés de leurs comptes. [359] [360]

        En mars 2019, Facebook a confirmé la compromission du mot de passe de millions d'utilisateurs d'applications Facebook Lite, mais en avril, la société a en outre déclaré que cela ne se limitait pas seulement à Facebook, mais qu'il avait également affecté des millions d'utilisateurs d'Instagram. La raison invoquée était le stockage du mot de passe sous forme de texte brut au lieu d'un cryptage pouvant être lu par ses employés. [361]

        Le 19 décembre 2019, le chercheur en sécurité Bob Diachenko a découvert une base de données contenant plus de 267 millions d'identifiants d'utilisateurs Facebook, de numéros de téléphone et de noms qui ont été laissés exposés sur le Web pour que quiconque puisse y accéder sans mot de passe ou toute autre authentification. [362]

        En février 2020, Facebook a rencontré une faille de sécurité majeure dans laquelle son compte Twitter officiel a été piraté par un groupe basé en Arabie saoudite appelé « OurMine ». Le groupe a l'habitude d'exposer activement les vulnérabilités des profils de médias sociaux de premier plan. [363]

        En avril 2021, The Guardian a signalé qu'environ un demi-milliard de données d'utilisateurs avaient été volées, y compris les dates de naissance et les numéros de téléphone. Facebook a allégué qu'il s'agissait d'"anciennes données" d'un problème résolu en août 2019, bien que les données aient été publiées un an et demi plus tard, mais qu'en 2021, il a refusé de parler aux journalistes, n'avait apparemment pas informé les régulateurs, a qualifié le problème d'"insoluble", et a déclaré qu'il ne conseillerait pas les utilisateurs. [364]

        Données et activité du téléphone

        Après avoir acquis Onavo en 2013, Facebook a utilisé son application de réseau privé virtuel (VPN) Onavo Protect pour collecter des informations sur le trafic Web des utilisateurs et l'utilisation de l'application. Cela a permis à Facebook de surveiller les performances de ses concurrents et a motivé Facebook à acquérir WhatsApp en 2014. [365] [366] [367] Les médias ont classé Onavo Protect comme logiciel espion. [368] [369] [370] En août 2018, Facebook a supprimé l'application en réponse aux pressions d'Apple, qui a affirmé qu'elle enfreignait leurs directives. [371] [372] La Commission australienne de la concurrence et de la consommation a poursuivi Facebook le 16 décembre 2020 pour "conduite fausse, trompeuse ou trompeuse" en réponse à l'utilisation par l'entreprise des données personnelles obtenues d'Onavo à des fins commerciales contrairement à la confidentialité d'Onavo. commercialisation orientée. [373] [374]

        En 2016, Facebook Research a lancé Project Atlas, offrant à certains utilisateurs âgés de 13 à 35 ans jusqu'à 20 $ par mois en échange de leurs données personnelles, y compris leur utilisation de l'application, l'historique de navigation Web, l'historique de recherche Web, l'historique de localisation, les messages personnels, photos, vidéos, e-mails et historique des commandes Amazon. [375] [376] En janvier 2019, TechCrunch rapporté sur le projet. Cela a conduit Apple à révoquer temporairement les certificats du programme de développement d'entreprise de Facebook pour une journée, empêchant Facebook Research de fonctionner sur les appareils iOS et désactivant les applications iOS internes de Facebook. [376] [377] [378]

        Ars Technica a rapporté en avril 2018 que l'application Facebook Android récoltait les données des utilisateurs, y compris les appels téléphoniques et les SMS, depuis 2015. [379] [380] [381] En mai 2018, plusieurs utilisateurs d'Android ont déposé un recours collectif contre Facebook pour invasion leur intimité. [382] [383]

        En janvier 2020, Facebook a lancé la page Activité hors Facebook, qui permet aux utilisateurs de voir les informations collectées par Facebook sur leurs activités non Facebook. [384] Washington Post le chroniqueur Geoffrey A. Fowler a découvert que cela incluait les autres applications qu'il utilisait sur son téléphone, même lorsque l'application Facebook était fermée, les autres sites Web qu'il visitait sur son téléphone et les achats en magasin qu'il effectuait auprès d'entreprises affiliées, même pendant son téléphone était complètement éteint. [385]

        Excuses publiques

        L'entreprise s'est d'abord excusée pour ses atteintes à la vie privée en 2009. [386]

        Les excuses de Facebook sont apparues dans les journaux, à la télévision, sur des blogs et sur Facebook. [387] Le 25 mars 2018, les principaux journaux américains et britanniques ont publié des annonces pleine page avec des excuses personnelles de Zuckerberg. Zuckerberg a publié des excuses verbales sur CNN. [388] En mai 2010, il s'est excusé pour les écarts dans les paramètres de confidentialité. [387]

        Auparavant, Facebook avait ses paramètres de confidentialité répartis sur 20 pages, et a maintenant mis tous ses paramètres de confidentialité sur une seule page, ce qui rend plus difficile pour les applications tierces d'accéder aux informations personnelles de l'utilisateur. [329] En plus de s'excuser publiquement, Facebook a déclaré qu'il examinerait et auditerait des milliers d'applications qui affichent des « activités suspectes » afin de s'assurer que cette atteinte à la vie privée ne se reproduise plus. [389] Dans un rapport de 2010 sur la confidentialité, un projet de recherche a déclaré que peu d'informations sont disponibles concernant les conséquences de ce que les gens divulguent en ligne, si souvent ce qui est disponible ne sont que des rapports diffusés par les médias populaires. [390] En 2017, un ancien cadre de Facebook a déclaré publiquement comment les plateformes de médias sociaux ont contribué au démantèlement du « tissu de la société ». [391]

        Teneur

        Facebook s'appuie sur ses utilisateurs pour générer le contenu qui lie ses utilisateurs au service. La société a été critiquée à la fois pour avoir autorisé un contenu répréhensible, y compris des théories du complot et des discours marginaux, [392] et pour avoir interdit d'autres contenus qu'elle juge inappropriés.

        Vaidhyanathan (2018) Médias antisociaux [393] affirme qu'il n'y a aucune preuve que Cambridge Analytica et des sociétés similaires ont fourni quoi que ce soit de valeur à quiconque les a payés, mais Facebook "se développe sur tous les continents. Et cela sape la démocratie partout. Facebook effectue l'analyse des données en interne. Facebook travaille directement avec des campagnes - dont beaucoup soutiennent des candidats autoritaires et nationalistes. Vous n'avez pas besoin de Cambridge Analytica si vous avez Facebook. L'impact de Facebook sur la démocratie est corrosif. . Une campagne comme celle de Trump peut diffuser de petites publicités bon marché via des plateformes comme Facebook et Instagram qui disparaissent au bout d'une journée ou se bloquent pour toujours dans les serveurs de Facebook. C'est mauvais pour la transparence. C'est exactement ce qui s'est passé. Cette histoire n'a pas autant d'écho que celle sur Cambridge Analytica et la psychographie. Mais c'est la vraie histoire. " [394] Facebook dispose d'outils qui permettent à un annonceur de cibler de manière rentable des publicités « sur des groupes aussi petits que vingt, puis de disparaître, de sorte qu'elles ne soient jamais examinées ou débattues ». Ceux-ci ont peut-être apporté une contribution substantielle à la victoire de M. Trump à l'élection présidentielle américaine de 2016. [395]

        Il a été critiqué comme vecteur de « fausses nouvelles » et a été accusé d'être responsable de la théorie du complot selon laquelle les États-Unis ont créé l'EIIS, [396] de faux messages anti-Rohingya utilisés par l'armée birmane pour alimenter le génocide et le nettoyage ethnique. , [397] [398] permettant le déni du changement climatique [399] [400] et les théoriciens du complot de fusillade de l'école élémentaire Sandy Hook, [401] et les attaques anti-réfugiés en Allemagne. [402] [403] [404] Le gouvernement des Philippines a également utilisé Facebook comme outil pour attaquer ses détracteurs. [405]

        En 2017, Facebook s'est associé à des vérificateurs de faits du réseau international de vérification des faits du Poynter Institute pour identifier et marquer les faux contenus, bien que la plupart des publicités des candidats politiques soient exemptées de ce programme. [406] [407] Les critiques du programme accusent Facebook de ne pas en faire assez pour supprimer les fausses informations de son site Web. [408]

        Le professeur Ilya Somin a indiqué qu'il avait fait l'objet de menaces de mort sur Facebook en avril 2018 de la part de Cesar Sayoc, qui a menacé de tuer Somin et sa famille et de « donner les corps aux alligators de Floride ». Les amis Facebook de Somin ont signalé les commentaires à Facebook, qui n'a rien fait d'autre que d'envoyer des messages automatisés. [409] Sayoc a ensuite été arrêté pour les tentatives de bombardement de courrier aux États-Unis en octobre 2018 contre des politiciens démocrates.

        Facebook a modifié à plusieurs reprises ses politiques de contenu. En juillet 2018, il a déclaré qu'il « déclasserait » les articles que ses vérificateurs des faits jugeaient faux et supprimerait les informations erronées qui incitaient à la violence. [410] Facebook a déclaré que le contenu qui reçoit des évaluations « fausses » de ses vérificateurs de faits peut être démonétisé et subir une distribution considérablement réduite. Les publications et vidéos spécifiques qui violent les normes de la communauté peuvent être supprimées sur Facebook. [411]

        En mai 2019 . [412] [413]

        En mai 2020, Facebook a accepté un règlement préliminaire de 52 millions de dollars pour indemniser les modérateurs de contenu Facebook basés aux États-Unis pour leur traumatisme psychologique subi au travail. [414] [415] D'autres actions en justice dans le monde, y compris en Irlande, attendent le règlement. [416]

        En septembre 2020, le gouvernement thaïlandais a utilisé pour la première fois la loi sur la criminalité informatique pour prendre des mesures contre Facebook et Twitter pour avoir ignoré les demandes de suppression de contenu et pour ne pas se conformer aux ordonnances du tribunal. [417]

        En octobre 2020, le Premier ministre pakistanais Imran Khan a exhorté Mark Zuckerberg, dans une lettre publiée sur le compte Twitter du gouvernement, à interdire le contenu islamophobe sur Facebook, avertissant qu'il encourageait l'extrémisme et la violence. [418]

        InfoWars

        Facebook a été critiqué pour avoir autorisé InfoWars à publier des mensonges et des théories du complot. [411] [419] [420] [421] [422] Facebook a défendu ses actions en ce qui concerne InfoWars, affirmant que "nous ne pensons tout simplement pas qu'interdire les pages pour partager des théories du complot ou de fausses nouvelles est la bonne voie à suivre". [420] Facebook n'a fourni que six cas dans lesquels il a vérifié le contenu de la page InfoWars sur la période de septembre 2017 à juillet 2018. [411] En 2018, InfoWars a faussement affirmé que les survivants de la fusillade de Parkland étaient des « acteurs ». Facebook s'est engagé à supprimer le contenu d'InfoWars faisant la réclamation, bien que les vidéos d'InfoWars poussant les fausses réclamations aient été laissées de côté, même si Facebook avait été contacté à propos des vidéos. [411] Facebook a déclaré que les vidéos ne explicitement les appelait acteurs. [411] Facebook a également permis aux vidéos InfoWars qui partageaient la théorie du complot de Pizzagate de survivre, malgré les affirmations spécifiques selon lesquelles cela purgerait le contenu de Pizzagate. [411] Fin juillet 2018, Facebook a suspendu le profil personnel du directeur d'InfoWars Alex Jones pendant 30 jours. [423] Début août 2018, Facebook a interdit les quatre pages liées à InfoWars les plus actives pour le discours de haine. [424]

        Négationnisme

        En juillet 2018, Zuckerberg a déclaré qu'il n'était pas clair si les négationnistes de l'Holocauste sur Facebook avaient l'intention de tromper les autres, [411] pour lequel il s'est excusé plus tard le même jour. [419] En octobre 2020, la société a annoncé qu'elle interdirait la négation de l'Holocauste. [425]

        Manipulation politique

        En tant que service Web social dominant avec une portée massive, Facebook a été utilisé par des agents politiques identifiés ou non identifiés pour affecter l'opinion publique. Certaines de ces activités ont été menées en violation des politiques de la plate-forme, créant un "comportement inauthentique coordonné", un support ou des attaques. Ces activités peuvent être scénarisées ou payantes. Diverses campagnes abusives de ce type ont été révélées ces dernières années, la plus connue étant l'ingérence russe de 2016 dans l'élection présidentielle américaine. En 2021, l'ancien analyste de Facebook au sein du Pourriel et Faux Fiançailles équipes, Sophie Zhang, a signalé plus de 25 opérations de subversion politique et a critiqué la lenteur générale du temps de réaction, l'attitude de laisser-faire sans oubli de Facebook. [426] [427] [428]

        Général

        En 2018, Facebook a déclaré qu'au cours de 2018, ils avaient identifié un "comportement inauthentique coordonné" dans "de nombreuses pages, groupes et comptes créés pour attiser le débat politique, notamment aux États-Unis, au Moyen-Orient, en Russie et au Royaume-Uni". [429]

        Les campagnes menées par l'unité de l'agence de renseignement britannique, appelée Joint Threat Research Intelligence Group, se répartissent globalement en deux catégories : les cyberattaques et les efforts de propagande. Les efforts de propagande utilisent la « messagerie de masse » et la « propulsion [d']histoires » via des sites de médias sociaux comme Facebook. [430] [431] La Force de défense Internet juive d'Israël, le Parti chinois des 50 cents et les Trolls AK de Turquie concentrent également leur attention sur les plateformes de médias sociaux comme Facebook. [432] [433] [434] [435]

        En juillet 2018, Samantha Bradshaw, co-auteur du rapport de l'Oxford Internet Institute (OII) de l'Université d'Oxford, a déclaré que « Le nombre de pays où se produit une manipulation formellement organisée des médias sociaux a considérablement augmenté, passant de 28 à 48 pays dans le monde. La majorité de la croissance provient des partis politiques qui diffusent de la désinformation et des informations indésirables pendant les périodes électorales. » [436]

        En octobre 2018, Le télégraphe quotidien a rapporté que Facebook "a interdit des centaines de pages et de comptes qui, selon lui, inondaient frauduleusement son site de contenus politiques partisans - bien qu'ils viennent des États-Unis au lieu d'être associés à la Russie". [437]

        En décembre 2018, Le Washington Post a rapporté que "Facebook a suspendu le compte de Jonathon Morgan, le directeur général d'une grande entreprise de recherche sur les médias sociaux" New Knowledge, "après avoir signalé que lui et d'autres se sont engagés dans une opération de désinformation" sur Facebook et Twitter au cours de l'année 2017 aux États-Unis. Élection spéciale du Sénat en Alabama. [438] [439]

        En janvier 2019, Facebook a déclaré avoir supprimé 783 comptes, pages et groupes liés à l'Iran pour s'être engagés dans ce qu'il a appelé un "comportement inauthentique coordonné". [440]

        En mai 2019, l'agence de renseignement privée Archimedes Group, basée à Tel Aviv, a été bannie de Facebook pour "comportement inauthentique coordonné" après que Facebook a trouvé de faux utilisateurs dans des pays d'Afrique subsaharienne, d'Amérique latine et d'Asie du Sud-Est. [441] Les enquêtes de Facebook ont ​​révélé qu'Archimède avait dépensé quelque 1,1 million de dollars en fausses publicités, payées en reais brésiliens, en shekels israéliens et en dollars américains. [442] Facebook a donné des exemples d'ingérence politique du groupe Archimède au Nigeria, au Sénégal, au Togo, en Angola, au Niger et en Tunisie. [443] Le Digital Forensic Research Lab de l'Atlantic Council a déclaré dans un rapport que « les tactiques employées par Archimedes Group, une entreprise privée, ressemblent étroitement aux types de tactiques de guerre de l'information souvent utilisées par les gouvernements, et le Kremlin en particulier. » [444] [445]

        Le 23 mai 2019, Facebook a publié son rapport sur l'application des normes communautaires, soulignant qu'il avait identifié plusieurs faux comptes grâce à l'intelligence artificielle et à la surveillance humaine. Sur une période de six mois, d'octobre 2018 à mars 2019, le site Web de médias sociaux a supprimé un total de 3,39 milliards de faux comptes. Le nombre de faux comptes a été signalé à plus de 2,4 milliards de personnes réelles sur la plate-forme. [446]

        En juillet 2019, Facebook a avancé ses mesures pour contrer la propagande politique trompeuse et autres abus de ses services. L'entreprise a supprimé plus de 1 800 comptes et pages exploités depuis la Russie, la Thaïlande, l'Ukraine et le Honduras. [447]

        Le 30 octobre 2019, Facebook a supprimé plusieurs comptes d'employés travaillant pour le groupe israélien NSO, déclarant que les comptes avaient été "supprimés pour ne pas avoir respecté nos conditions". Les suppressions sont intervenues après que WhatsApp a poursuivi la société de surveillance israélienne pour avoir ciblé 1 400 appareils avec des logiciels espions. [448]

        En 2020, Facebook a aidé à fonder American Edge, une société de lobbying anti-réglementation pour lutter contre les enquêtes anti-trust. [449]

        Le gouvernement thaïlandais oblige Facebook à supprimer un groupe Facebook appelé Royalist Marketplace avec 1 million de membres à la suite de publications potentiellement illégales partagées. L'autorité a également menacé le représentant de Facebook de faire l'objet de poursuites pénales. En réponse, Facebook envisage d'intenter une action en justice contre le gouvernement thaïlandais pour suppression de la liberté d'expression et violation des droits humains. [450]

        En février 2021, Facebook a supprimé la page principale de l'armée birmane, après que deux manifestants aient été tués par balle lors des manifestations contre le coup d'État. Facebook a déclaré que la page avait enfreint ses directives interdisant l'incitation à la violence. [451] Le 25 février, Facebook a annoncé l'interdiction de tous les comptes de l'armée birmane, ainsi que des « entités commerciales liées à Tatmadaw ». Citant "les violations des droits de l'homme exceptionnellement graves et le risque évident de futures violences déclenchées par l'armée au Myanmar", le géant de la technologie a également mis en œuvre cette décision sur sa filiale, Instagram. [452]

        En mars 2021, Le journal de Wall Street Le comité de rédaction de Facebook a critiqué la décision de Facebook de vérifier les faits dans son éditorial intitulé "Nous aurons l'immunité collective d'ici avril", écrit par le chirurgien Marty Makary, l'appelant "une contre-opinion déguisée en vérification des faits". [453]

        Les directives de Facebook permettent aux utilisateurs d'appeler à la mort de personnalités publiques, elles permettent également de faire l'éloge des tueurs de masse et des « acteurs non étatiques violents » dans certaines situations. [454] [455]

        En 2021, l'ancien analyste de Facebook au sein du Pourriel et Faux Fiançailles équipes, Sophie Zhang, a rapporté plus de 25 opérations de subversion politique qu'elle a découvertes alors qu'elle était sur Facebook, et le laissez-faire général de l'entreprise privée. [426] [427] [428]

        Ingérence russe

        En 2018, l'avocat spécial Robert Mueller a inculpé 13 ressortissants russes et trois organisations russes pour "participation à des opérations visant à interférer avec les processus politiques et électoraux américains, y compris l'élection présidentielle de 2016". [456] [457] [458]

        Mueller a contacté Facebook à la suite de la révélation de la société qu'elle avait vendu pour plus de 100 000 $ de publicités à une société (Internet Research Agency, détenue par le milliardaire et homme d'affaires russe Yevgeniy Prigozhin) ayant des liens avec la communauté du renseignement russe avant l'élection présidentielle américaine de 2016. [459] [460] En septembre 2017, le responsable de la sécurité de Facebook, Alex Stamos, a écrit que la société "a trouvé environ 100 000 $ de dépenses publicitaires de juin 2015 à mai 2017 - associées à environ 3 000 publicités - qui étaient liées à environ 470 comptes et pages inauthentiques dans violation de nos politiques. Notre analyse suggère que ces comptes et ces pages étaient affiliés les uns aux autres et probablement exploités depuis la Russie. " [461] Les campagnes Clinton et Trump ont dépensé 81 millions de dollars en publicités Facebook. [462]

        La société s'est engagée à coopérer pleinement à l'enquête de Mueller et a fourni toutes les informations sur les publicités russes. [463] Les membres des commissions du renseignement de la Chambre et du Sénat ont affirmé que Facebook avait retenu des informations susceptibles d'éclairer la campagne de propagande russe. [464] Des agents russes ont utilisé Facebook pour polariser les discours publics américains, organisant à la fois des rassemblements Black Lives Matter [465] [466] et des rassemblements anti-immigrés sur le sol américain [467] ainsi que des rassemblements anti-Clinton [468] et des rassemblements à la fois pour et contre Donald Trump. [469] [470] Les publicités Facebook ont ​​également été utilisées pour exploiter les divisions sur l'activisme politique noir et les musulmans en envoyant simultanément des messages contraires à différents utilisateurs en fonction de leurs caractéristiques politiques et démographiques afin de semer la discorde. [471] [472] [473] Zuckerberg a déclaré qu'il regrettait d'avoir écarté les inquiétudes concernant l'ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine de 2016. [474]

        Le milliardaire russo-américain Yuri Milner, qui s'est lié d'amitié avec Zuckerberg [475] entre 2009 et 2011, avait le soutien du Kremlin pour ses investissements dans Facebook et Twitter. [476]

        En janvier 2019, Facebook a supprimé 289 Pages et 75 comptes coordonnés liés à l'agence de presse publique russe Spoutnik qui s'était présentée à tort comme des pages d'actualités indépendantes ou d'intérêt général. [477] [478] Facebook a par la suite identifié et supprimé 1 907 comptes supplémentaires liés à la Russie qui se livraient à un « comportement inauthentique coordonné ». [479] En 2018, un rapport du comité restreint du Département britannique du numérique, de la culture, des médias et des sports (DCMS) avait critiqué Facebook pour sa réticence à enquêter sur les abus de sa plate-forme par le gouvernement russe et pour avoir minimisé l'ampleur du problème, se référant à l'entreprise en tant que « gangsters numériques ». [480] [481] [482]

        « La démocratie est menacée par le ciblage malveillant et implacable des citoyens avec de la désinformation et des« publicités sombres » personnalisées provenant de sources non identifiables, diffusées via les principales plateformes de médias sociaux que nous utilisons tous les jours», Damian Collins, président du comité DCMS [482]

        En février 2019, Glenn Greenwald a écrit qu'une société de cybersécurité New Knowledge, qui est à l'origine de l'un des rapports du Sénat sur l'ingérence des médias sociaux russes dans les élections, "a été surprise il y a à peine six semaines en train de se livrer à une arnaque massive pour créer des comptes de trolls russes fictifs sur Facebook et Twitter pour affirmer que le Kremlin s'efforçait de vaincre le candidat démocrate au Sénat Doug Jones en Alabama. Le New York Times, en exposant l'arnaque, a cité un rapport de New Knowledge qui se vantait de ses fabrications. " [483] [484]

        Propagande anti-Rohingya

        En 2018, Facebook a supprimé 536 pages Facebook, 17 groupes Facebook, 175 comptes Facebook et 16 comptes Instagram liés à l'armée birmane. Ensemble, ils ont été suivis par plus de 10 millions de personnes. [485] Le New York Times ont rapporté que : [486]

        après des mois de reportages sur la propagande anti-Rohingya sur Facebook, l'entreprise a reconnu qu'elle avait été trop lente à agir au Myanmar. À ce moment-là, plus de 700 000 Rohingyas avaient fui le pays en un an, dans ce que les responsables des Nations Unies ont appelé « un exemple classique de nettoyage ethnique ».

        Propagande anti-musulmane et nationalisme hindou en Inde

        Un livre de 2019 intitulé Le vrai visage de Facebook en Inde, co-écrit par les journalistes Paranjoy Guha Thakurta et Cyril Sam, a allégué que Facebook a aidé à activer et a bénéficié de la montée du nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP) de Narendra Modi en Inde. [487]

        Ankhi Das, directeur des politiques de Facebook pour l'Inde et l'Asie du Sud et centrale, s'est excusé publiquement en août 2020 pour avoir partagé une publication sur Facebook qualifiant les musulmans d'Inde de "communauté dégénérée". Elle a déclaré avoir partagé le message "pour refléter ma profonde conviction de célébrer le féminisme et la participation civique". [488] Elle aurait empêché l'action de Facebook contre le contenu anti-musulman [489] [490] et soutenu le BJP dans les messages internes de Facebook. [491] [492]

        En 2020, les dirigeants de Facebook ont ​​outrepassé les recommandations de leurs employés selon lesquelles le politicien du BJP T. Raja Singh devrait être banni du site pour discours de haine et rhétorique qui pourraient conduire à la violence. Singh avait déclaré sur Facebook que les immigrés musulmans rohingyas devaient être abattus et avait menacé de détruire des mosquées. Les employés actuels et anciens de Facebook ont ​​dit Le journal de Wall Street que la décision faisait partie d'un modèle de favoritisme de Facebook envers le BJP alors qu'il cherche plus d'affaires en Inde. [490] Facebook n'a également pris aucune mesure après que des politiciens du BJP aient publié des messages accusant les musulmans de propager intentionnellement le COVID-19, a déclaré un employé. [493]

        L'Assemblée de Delhi enquête pour savoir si Facebook est responsable des émeutes religieuses de 2020 dans la ville. [494] [495]

        Gouvernance d'entreprise

        Les premiers investisseurs de Facebook et ancien mentor de Zuckerberg, Roger McNamee, ont décrit Facebook comme ayant « la structure de prise de décision la plus centralisée que j'aie jamais rencontrée dans une grande entreprise ». [496] Nathan Schneider, professeur d'études sur les médias à l'Université du Colorado à Boulder, a plaidé pour la transformation de Facebook en une plate-forme coopérative détenue et dirigée par les utilisateurs. [497]

        Le cofondateur de Facebook, Chris Hughes, déclare que le PDG Mark Zuckerberg a trop de pouvoir, que l'entreprise est désormais un monopole et que, par conséquent, elle devrait être divisée en plusieurs petites entreprises. Hughes a appelé à la dissolution de Facebook dans un éditorial sur Le New York Times. Hughes dit qu'il est préoccupé par le fait que Zuckerberg s'est entouré d'une équipe qui ne le défie pas et qu'en conséquence, c'est le travail du gouvernement américain de le tenir responsable et de limiter son "pouvoir incontrôlé". [498] Hughes a également déclaré que "le pouvoir de Mark est sans précédent et anti-américain". [499] Plusieurs politiciens américains sont d'accord avec Hughes. [500] La commissaire européenne à la concurrence Margrethe Vestager a déclaré que la scission de Facebook ne devrait être effectuée que comme "un remède de tout dernier recours", et que la scission de Facebook ne résoudrait pas les problèmes sous-jacents de Facebook. [501]

        Litige

        L'entreprise a fait l'objet de litiges répétés. [502] [503] [504] [505] Son cas le plus important concernait les allégations selon lesquelles Zuckerberg aurait rompu un contrat oral avec Cameron Winklevoss, Tyler Winklevoss et Divya Narendra pour créer le réseau social « HarvardConnection » en 2004. [506 ] [507] [508]

        Le 6 mars 2018, BlackBerry a poursuivi Facebook et sa subdivision Instagram et WhatsApp pour avoir arnaqué des fonctionnalités clés de son application de messagerie. [509]

        En 2019, des avocats britanniques représentant un écolier syrien victime d'intimidation ont poursuivi Facebook pour fausses allégations. Ils ont affirmé que Facebook protégeait des personnalités éminentes de tout examen au lieu de supprimer le contenu qui enfreint ses règles et que le traitement spécial était motivé par des considérations financières. [510] [511]

        En octobre 2018, une femme texane a poursuivi Facebook, affirmant qu'elle avait été recrutée dans le commerce du sexe à l'âge de 15 ans par un homme qui l'avait "amie" sur le réseau de médias sociaux. Facebook a répondu qu'il travaillait à la fois en interne et en externe pour interdire les trafiquants sexuels. [512] [513]

        La Federal Trade Commission et une coalition de l'État de New York et de 47 autres gouvernements étatiques et régionaux ont déposé des poursuites distinctes contre Facebook le 9 décembre 2020, demandant une action antitrust sur la base de ses acquisitions d'Instagram et de WhatsUp, entre autres sociétés, qualifiant ces pratiques d'anticoncurrentielles. Les poursuites affirment également qu'en acquérant ces produits, elles ont affaibli leurs mesures de confidentialité pour leurs utilisateurs. Les poursuites, outre d'autres amendes, visent à dénouer les acquisitions de Facebook. [514] [515]

        Définisseurs Affaires Publiques

        En octobre 2017, Facebook a élargi son travail avec Definers Public Affairs, une société de relations publiques qui avait été initialement embauchée pour surveiller la couverture médiatique de l'entreprise afin de répondre principalement aux préoccupations concernant l'ingérence russe, puis la mauvaise gestion des données des utilisateurs par Cambridge Analytica, les discours de haine sur Facebook, et appelle à une réglementation. [516] Le porte-parole de l'entreprise, Tim Miller, a déclaré qu'un objectif pour les entreprises technologiques devrait être « d'avoir un contenu positif diffusé sur votre entreprise et un contenu négatif diffusé sur votre concurrent ». Les Definers ont affirmé que George Soros était la force derrière ce qui semblait être un large mouvement anti-Facebook et a créé d'autres médias négatifs, avec America Rising, qui ont été repris par de plus grandes organisations médiatiques comme Breitbart. [516] [517] Facebook a rompu les liens avec l'agence fin 2018, suite au tollé général suscité par leur association. [518]

        Transcription audio de l'utilisateur

        Le 13 août 2019, il a été révélé que Facebook avait engagé des centaines d'entrepreneurs pour créer et obtenir des transcriptions des messages audio des utilisateurs. [519] [520] [521] C'était particulièrement courant sur Facebook Messenger, où les sous-traitants écoutaient et transcrit fréquemment les messages vocaux des utilisateurs. [521] Après que cela a été signalé pour la première fois par Bloomberg News, Facebook a publié une déclaration confirmant la véracité du rapport, [520] mais a également déclaré que le programme de surveillance était désormais suspendu. [520]

        Portée

        Un commentateur dans Le Washington Post a noté que Facebook constitue un « dépositaire massif d'informations qui documentent à la fois nos réactions aux événements et nos coutumes en évolution avec une portée et une immédiateté dont les premiers historiens ne pouvaient que rêver ». [522] Surtout pour les anthropologues, les chercheurs en sciences sociales et les historiens sociaux - et sous réserve d'une conservation et d'une conservation appropriées - le site Web "préservera des images de nos vies qui sont beaucoup plus nettes et plus nuancées que n'importe quel enregistrement d'ascendance existant". [522]

        Économie

        Les économistes ont noté que Facebook propose de nombreux services non rivaux qui profitent à autant d'utilisateurs qu'ils sont intéressés sans obliger les utilisateurs à se concurrencer. En revanche, la plupart des biens sont disponibles pour un nombre limité d'utilisateurs. Par exemple, si un utilisateur achète un téléphone, aucun autre utilisateur ne peut acheter ce téléphone. Trois domaines ajoutent l'impact le plus économique : la concurrence des plateformes, la place de marché et les données sur le comportement des utilisateurs. [523]

        Facebook a commencé à réduire son impact carbone après que Greenpeace l'a attaqué pour sa dépendance à long terme au charbon et l'empreinte carbone qui en résulte. [524] En 2021, Facebook a annoncé que ses opérations mondiales sont soutenues à 100% par des énergies renouvelables et qu'elles ont atteint zéro émission nette, un objectif fixé en 2018. [525] [526]

        Facebook fournit une plate-forme de développement pour de nombreuses applications de jeux sociaux, de communication, de retour d'information, de révision et d'autres applications liées aux activités en ligne. Cette plate-forme a engendré de nombreuses entreprises et ajouté des milliers d'emplois à l'économie mondiale. Zynga Inc., un leader du jeu social, est un exemple d'une telle entreprise. Une analyse économétrique a révélé que la plate-forme de développement d'applications de Facebook a créé plus de 182 000 emplois dans l'économie américaine en 2011. La valeur économique totale de l'emploi ajouté était d'environ 12 milliards de dollars. [527]

        Société

        Facebook a été l'un des premiers réseaux sociaux à grande échelle. Dans L'effet Facebook, David Kirkpatrick a déclaré que la structure de Facebook le rend difficile à remplacer, en raison de ses "effets de réseau". [ la neutralité est contestée] En 2016, on estime que 44% de la population américaine reçoit des informations via Facebook. [528]

        Santé émotionnelle

        Une étude expérimentale de 2020 dans le Revue économique américaine ont constaté que la désactivation de Facebook entraînait une augmentation du bien-être subjectif. [529]

        Des études ont associé les réseaux sociaux à des impacts positifs [530] et négatifs [531] [532] [533] [534] [535] sur la santé émotionnelle. Des études ont associé Facebook à des sentiments d'envie, souvent déclenchés par des vacances et des photos de vacances. D'autres déclencheurs incluent des messages d'amis sur le bonheur familial et des images de beauté physique - de tels sentiments laissent les gens insatisfaits de leur propre vie. Une étude conjointe de deux universités allemandes a découvert qu'une personne sur trois était plus insatisfaite de sa vie après avoir visité Facebook, [536] [537] et une autre étude de l'Utah Valley University a révélé que les étudiants se sentaient mal dans leur peau après une augmentation du temps sur Facebook. [537] [538] [539]

        Le professeur Larry D. Rosen a déclaré que les adolescents sur Facebook présentent des tendances plus narcissiques, tandis que les jeunes adultes montrent des signes de comportement antisocial, de manie et d'agressivité. Les effets positifs comprenaient des signes d'« empathie virtuelle » envers les amis en ligne et l'aide aux personnes introverties à acquérir des compétences sociales. [540]

        Dans un article de blog publié en décembre 2017, la société a mis en évidence des recherches qui ont montré que la "consommation passive" du fil d'actualité, comme lors de la lecture mais sans interaction, laissait aux utilisateurs des sentiments négatifs par la suite, tandis que l'interaction avec les messages indiquait une amélioration du bien-être. [541]

        Politique

        En février 2008, un groupe Facebook appelé « Un million de voix contre les FARC » a organisé un événement au cours duquel des centaines de milliers de Colombiens ont défilé pour protester contre les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC). [542] En août 2010, l'un des sites Web officiels du gouvernement de la Corée du Nord et l'agence de presse officielle du pays, Uriminzokkiri, ont rejoint Facebook. [543]

        Pendant le printemps arabe, de nombreux journalistes ont affirmé que Facebook avait joué un rôle majeur dans la révolution égyptienne de 2011. [544] [545] Le 14 janvier, la page Facebook de "Nous sommes tous Khaled Said" a été lancée par Wael Ghoniem pour inviter le peuple égyptien à des "manifestations pacifiques" le 25 janvier. Selon Mashable, [ source peu fiable ? ] en Tunisie et en Égypte, Facebook est devenu le principal outil de connexion des manifestants et a conduit le gouvernement égyptien à interdire Facebook, Twitter et d'autres sites Web le 26 janvier [546], puis à interdire toutes les connexions mobiles et Internet pour toute l'Égypte le 28 janvier. jours, le soulèvement a forcé le président Hosni Moubarak à démissionner.

        Lors d'un soulèvement bahreïni qui a commencé le 14 février 2011, Facebook a été utilisé par le régime bahreïni et les loyalistes du régime pour identifier, capturer et poursuivre les citoyens impliqués dans les manifestations. Une femme de 20 ans nommée Ayat Al Qurmezi a été identifiée comme une manifestante utilisant Facebook et emprisonnée. [547]

        En 2011, Facebook a déposé des documents auprès de la Commission électorale fédérale pour former un comité d'action politique sous le nom FB PAC. [548] Dans un courriel à La colline, un porte-parole de Facebook a déclaré : « Le Comité d'action politique Facebook donnera à nos employés un moyen de faire entendre leur voix dans le processus politique en soutenant les candidats qui partagent nos objectifs de promouvoir la valeur de l'innovation pour notre économie tout en donnant aux gens le pouvoir de partager et rendre le monde plus ouvert et connecté." [549]

        Pendant la guerre civile syrienne, les YPG, une armée libertaire du Rojava, ont recruté des Occidentaux via Facebook dans sa lutte contre l'EIIL. [550] Des dizaines ont rejoint ses rangs. Le nom de la page Facebook "Les Lions du Rojava" vient d'un dicton kurde qui se traduit par "Un lion est un lion, qu'il soit une femme ou un homme", reflétant l'idéologie féministe de l'organisation. [551]

        Ces dernières années, les algorithmes du fil d'actualité de Facebook ont ​​été identifiés comme une cause de polarisation politique, pour laquelle il a été critiqué. [552] [553] Il a également été accusé d'amplifier la portée des « fausses nouvelles » et des points de vue extrêmes, comme lorsqu'il a pu favoriser les conditions qui ont conduit à la crise des réfugiés rohingyas de 2015. [554] [555]

        Facebook a joué pour la première fois un rôle dans le processus politique américain en janvier 2008, peu avant les primaires du New Hampshire. Facebook s'est associé à ABC et à Saint Anselm College pour permettre aux utilisateurs de donner leur avis en direct sur les débats républicains et démocrates « dos à dos » du 5 janvier. [556] [557] [558] Les utilisateurs de Facebook ont ​​participé à des groupes de débat sur des sujets spécifiques, l'inscription des électeurs et des questions sur les messages. [559]

        Plus d'un million de personnes ont installé l'application Facebook "US Politics on Facebook" afin de participer qui a mesuré les réponses aux commentaires spécifiques faits par les candidats au débat. [560] Un sondage réalisé par CBS News, UWIRE et La Chronique de l'Enseignement Supérieur a prétendu illustrer comment « l'effet Facebook » avait affecté les jeunes électeurs, l'augmentation des taux de vote, le soutien des candidats politiques et l'implication générale. [561]

        Les nouveaux médias sociaux, tels que Facebook et Twitter, ont connecté des centaines de millions de personnes. En 2008, les politiciens et les groupes d'intérêt expérimentaient l'utilisation systématique des médias sociaux pour diffuser leur message.[562] [563] À l'élection de 2016, la publicité politique destinée à des groupes spécifiques s'était normalisée. Facebook offrait la plateforme de ciblage et d'analyse la plus sophistiquée. [564] ProPublica a noté que leur système permettait aux annonceurs d'adresser leurs arguments à près de 2 300 personnes qui ont exprimé leur intérêt pour les sujets « détestant les Juifs », « Comment brûler les Juifs » ou « L'histoire de « pourquoi les Juifs ruinent le monde ». [565]

        Facebook a utilisé plusieurs initiatives pour encourager ses utilisateurs à s'inscrire pour voter et voter. Une expérience en 2012 consistait à montrer aux utilisateurs de Facebook des photos de leurs amis qui ont déclaré avoir voté. Les utilisateurs à qui on a montré les photos étaient environ 2% plus susceptibles de déclarer qu'ils avaient également voté par rapport au groupe de contrôle, qui n'était pas encouragé à voter. [566] En 2020, Facebook a annoncé l'objectif d'aider quatre millions d'électeurs à s'inscrire aux États-Unis, affirmant qu'il en avait enregistré 2,5 millions en septembre. [567]

        Le scandale des données de Cambridge Analytica a offert un autre exemple de la tentative perçue d'influencer les élections. [568] [569] Le gardien a affirmé que Facebook était au courant de la faille de sécurité depuis deux ans, mais n'a rien fait pour l'arrêter jusqu'à ce qu'elle soit rendue publique. [570]

        Facebook a interdit les publicités politiques pour empêcher la manipulation des électeurs lors des élections de novembre aux États-Unis. Cependant, les experts de l'industrie ont suggéré qu'il existe plusieurs autres moyens pour que la désinformation atteigne les électeurs sur les plateformes de médias sociaux et que le blocage des publicités politiques ne constituera pas une solution éprouvée au problème. [571]

        Inde

        Avant les élections générales de 2019 en Inde, Facebook a supprimé 103 pages, groupes et comptes sur les plateformes Facebook et Instagram en provenance du Pakistan. Facebook a déclaré que son enquête avait révélé un lien militaire pakistanais, ainsi qu'un mélange de comptes réels d'employés de l'ISPR et un réseau de faux comptes créés par eux qui exploitaient des pages de fans militaires, des pages d'intérêt général mais publiaient du contenu sur la politique indienne tout en essayant dissimuler leur identité. [572] Pour les mêmes raisons, Facebook a également supprimé 687 pages et comptes du Congrès en raison d'un comportement inauthentique coordonné sur la plateforme. [573]

        Culture

        Facebook et Zuckerberg ont fait l'objet de musique, de livres, de films et de télévision. Le cinéma de 2010 Le réseau social, réalisé par David Fincher et écrit par Aaron Sorkin, met en vedette Jesse Eisenberg dans le rôle de Zuckerberg et a remporté trois Oscars et quatre Golden Globes.

        En 2008, Collins English Dictionary a déclaré « Facebook » comme son nouveau mot de l'année. [574] En décembre 2009, le New Oxford American Dictionary a déclaré que son mot de l'année était le verbe "unfriend", défini comme "Retirer quelqu'un en tant qu'"ami" sur un site de réseautage social tel que Facebook". [575]

        Internet.org

        En août 2013, Facebook a fondé Internet.org en collaboration avec six autres sociétés technologiques pour planifier et aider à créer un accès Internet abordable pour les pays sous-développés et en développement. [576] Le service, appelé Free Basics, comprend diverses applications à faible bande passante telles qu'AccuWeather, BabyCenter, BBC News, ESPN et Bing. [577] [578] Il y avait une forte opposition à Internet.org en Inde, où le service lancé en partenariat avec Reliance Communications en 2015 a été interdit un an plus tard par la Telecom Regulatory Authority of India (TRAI). En 2018, Zuckerberg a affirmé que "les efforts d'Internet.org ont aidé près de 100 millions de personnes à accéder à Internet qui ne l'auraient peut-être pas eu autrement". [577]

        Environnement

        Facebook a annoncé en 2021 qu'il ferait un effort pour arrêter la désinformation sur le changement climatique. La société utilisera l'Université George Mason, le programme Yale sur la communication sur le changement climatique et l'Université de Cambridge comme sources d'information. L'entreprise étendra son centre d'information sur le climat à 16 pays. Les utilisateurs des autres pays seront dirigés vers le site du Programme des Nations Unies pour l'environnement pour information. [579]


        Voir la vidéo: Dieu ne se trompe jamais! (Décembre 2022).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos