Intéressant

Profil de Betty Shabazz

Profil de Betty Shabazz


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Aujourd'hui, Betty Shabazz est surtout connue pour être la veuve de Malcolm X. Mais Shabazz a surmonté les défis avant de rencontrer son mari et après sa mort. Shabazz a excellé dans l'enseignement supérieur alors qu'elle était née d'une mère célibataire adolescente et a finalement poursuivi des études supérieures qui l'ont amenée à devenir éducatrice et administratrice d'université, tout en élevant elle-même six filles. En plus de son ascension dans le monde universitaire, Shabazz est restée active dans la lutte pour les droits civiques, consacrant une grande partie de son temps à aider les opprimés et les défavorisés.

Première vie de Betty Shabazz: un début difficile

Betty Shabazz est née Betty Dean Sanders chez Ollie Mae Sanders et Shelman Sandlin. Son lieu de naissance et sa date de naissance sont en litige car ses actes de naissance ont été perdus, mais sa date de naissance serait le 28 mai 1934 et son lieu de naissance serait à Detroit ou à Pinehurst, en Géorgie. Comme son futur mari, Malcolm X, Shabazz a enduré une enfance difficile. Sa mère l'aurait maltraitée et à 11 ans, elle aurait été retirée de ses soins et placée dans la maison d'un couple noir de la classe moyenne, Lorenzo et Helen Malloy.

Un nouveau départ

Bien que la vie avec les Malloy ait permis à Shabazz de poursuivre des études supérieures, elle se sentait déconnectée du couple car ils refusaient de parler de ses frottis de racisme en tant qu'étudiante à l'institut Tuskegee en Alabama. Les Lorenzos, bien que impliqués dans l’activisme pour les droits civils, n’avaient manifestement pas la capacité d’enseigner à un jeune enfant noir comment faire face au racisme dans la société américaine.

Elevée toute sa vie dans le Nord, les préjugés qu'elle a rencontrés dans le Sud ont été trop éprouvants pour Shabazz. En conséquence, elle quitta le Tuskegee Institute, malgré le souhait des Malloy, et se rendit à New York en 1953 pour étudier les sciences infirmières à la Brooklyn State College School of Nursing. La grosse pomme a peut-être été une métropole animée, mais Shabazz a vite découvert que la ville du Nord n’était pas à l’abri du racisme. Elle a estimé que les infirmières de couleur avaient reçu des tâches plus difficiles que leurs homologues blanches, avec peu de respect pour les autres.

Rencontre avec Malcolm

Shabazz a commencé à assister aux événements de la Nation of Islam (NOI) après que ses amis lui eurent parlé des Noirs musulmans. En 1956, elle rencontre Malcolm X, son aîné âgé de neuf ans. Elle a rapidement senti une connexion avec lui. Contrairement à ses parents adoptifs, Malcolm X n’a pas hésité à débattre des maux du racisme et de ses conséquences pour les Afro-Américains. Shabazz ne se sentait plus aliéné pour avoir réagi si fortement face au fanatisme qu’elle avait rencontré au Sud et au Nord. Shabazz et Malcolm X se voyaient régulièrement lors de sorties en groupe. Puis en 1958, ils se sont mariés. Leur mariage a produit six filles. Leurs deux plus jeunes jumeaux sont nés après l'assassinat de Malcolm X en 1965.

Deuxième chapitre

Malcolm X était un dévot fidèle de la Nation of Islam et de son chef Elijah Muhammad pendant des années. Cependant, quand Malcolm a appris qu'Elijah Muhammad avait séduit et engendré des enfants avec plusieurs femmes chez les musulmans noirs, il s'est séparé du groupe en 1964 et est finalement devenu un adepte de l'islam conventionnel. Cette rupture avec NOI a conduit Malcolm X et sa famille à recevoir des menaces de mort et à incendier leur maison. Le 21 février 1965, les bourreaux de Malcolm ont tenu leur promesse de mettre fin à ses jours. Alors que Malcolm X prononçait un discours à la salle Audubon Ballroom de New York ce jour-là, trois membres de la Nation of Islam lui firent feu à 15 reprises. Betty Shabazz et ses filles ont assisté à l'assassinat. Shabazz a utilisé sa formation d'infirmière pour essayer de le faire revivre, mais cela ne lui a pas servi. À l'âge de 39 ans, Malcolm X était mort.

Après le meurtre de son mari, Betty Shabazz s'est battue pour fournir un revenu à sa famille. Elle a finalement soutenu ses filles grâce aux produits de la vente de Alex Haley Autobiographie de Malcolm X avec le produit de la publication des discours de son mari. Shabazz a également fait un effort concerté pour s'améliorer. Elle a obtenu un baccalauréat du Jersey City State College et un doctorat en éducation de l'Université du Massachusetts en 1975, avant d'enseigner au Medgar Evers College avant de devenir administratrice.

Elle a également beaucoup voyagé et prononcé des discours sur les droits civils et les relations interraciales. Shabazz s’est également lié d’amitié avec Coretta Scott King et Myrlie Evers, les veuves des leaders des droits civiques Martin Luther King Jr. et Medgar Evers, respectivement. L’amitié de ces «veuves» a été décrite dans le film «Betty & Coretta» de Lifetime 2013.

Comme Coretta Scott King, Shabazz ne croyait pas que les meurtriers de son mari soient traduits en justice. Un seul des hommes reconnus coupables du meurtre de Malcolm X a effectivement admis avoir commis le crime et lui, Thomas Hagan, a déclaré que les autres hommes reconnus coupables du crime étaient innocents. Shabazz a longtemps accusé des dirigeants de NOI tels que Louis Farrakhan d'avoir tué son mari, mais il a nié toute implication.

En 1995, la fille de Shabazz, Qubilah, a été arrêtée pour avoir tenté de se faire justice elle-même et d'avoir fait tuer Farrakhan par un homme meurtrier. Qubilah Shabazz a évité l'emprisonnement en cherchant un traitement pour problèmes de drogue et d'alcool. Betty Shabazz s'est réconciliée avec Farrakhan lors d'une collecte de fonds au théâtre Apollo de Harlem afin de payer la défense de sa fille. Betty Shabazz a également participé à l'événement Million Man March de Farrakhan en 1995.

Fin tragique

Étant donné les problèmes de Qubilah Shabazz, son fils de vingt-cinq ans, Malcolm, a été envoyé vivre avec Betty Shabazz. Malheureux de ce nouveau mode de vie, il a incendié le domicile de sa grand-mère le 1er juin 1997. Shabazz a été brûlée au troisième degré sur 80% de son corps, se battant pour sa vie jusqu'au 23 juin 1997, lorsqu'elle a succombé à ses blessures. Elle avait 61 ans.


Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos